arton194662-ebcea

Un haut diplomate russe a été trouvé mort ce matin, 20 décembre 2016, dans son appartement de Moscou, tué d’une balle dans la tête.

Selon les premières constatations de la police, il pourrait aussi bien s’agir d’un suicide que d’un meurtre.

Compte tenu de l’assassinat hier de l’ambassadeur russe à Ankara [1] et des tentatives des commanditaires de la guerre contre la Syrie de saboter la réunion prévue ce jour à Moscou entre les ministres des Affaires étrangères d’Iran, de la Russie et de la Turquie [2], des dispositions de sécurité particulières ont été prises.

En savoir plus Sur http://www.voltairenet.org/article194662.html

 

Cellule44 : complément d’information

400466403_6152146

Il s’agirait de Peter Polshikov conseiller en chef du Département latino-américain du ministère russe des Affaires étrangères qui selon la Pravda a été tué le 19 Décembre à Moscou.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’agence «RIA Novosti», déclare qu’il est un ancien fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères qui avait servi pendant plusieurs années en tant que cadre. Selon l’agence, le corps sans vie de l’homme a été découvert en short avec un oreiller sur la tête, il a été trouvé dans un appartement sur l’avenue de Balaklava Moschas. Les policier sur place et un médecin ont constaté que le mort avait un trou béant au niveau de la tempe. La police n’a pas retrouvé l’arme du crime, mais un fusil sous le lavabo a attiré l’attention des enquêteurs. « TvErki ».Les circonstances de la mort restent floues, mais la police examine toutes les théories possibles. La femme du diplomate était dans l’appartement  lors du drame et se présentait très incohérente dans ses propos devant les inspecteurs. Affaire a suivre donc, après celle de l’ambassadeur en Turquie, qui voit la Russie vivre des moments particulièrement douloureux et…. suspects

Pour Cellule44 : Philippe Ehua

Publicités

2 pensées sur “Un haut diplomate russe trouvé mort par balle à Moscou”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.