Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies a adopté une résolution sur l’envoi d’observateurs à Alep. La mission aura pour but d’observer l’évacuation des civils d’Alep et d’apporter une assistance humanitaire immédiate à la population.

La résolution a été adoptée ce lundi par les membres du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies à l’unanimité. Le document adopté confie au Secrétaire général de l’Onu la mission de préparer les conditions afin que les représentants de l’Onu et d’autres organisations internationales puissent observer « le statut des civils, ainsi que le respect du droit international humanitaire dans les provinces orientales de la ville d’Alep », informer le Conseil de sécurité de ces préparations, et « immédiatement après, appliquer les mesures indiquées ».

Dimanche dernier, lors de consultations qui ont duré près de trois heures, le Conseil de sécurité de l’Onu est parvenu à rédiger un « bon texte » de résolution sur Alep, selon le représentant permanent du pays auprès de l’Onu Vitali Tchourkine. Le texte a été élaboré sur la base des projets proposés par la France et la Russie. À la différence du texte adopté ce lundi, le projet proposé auparavant par la France visait le déploiement rapide à Alep du personnel humanitaire de l’Onu déjà présent en Syrie, pour une surveillance et une observation de l’évacuation des civils. À son tour, la Russie indiquait que le déploiement d’observateurs non formés dans la zone de conflit pourrait entraîner une tragédie et des provocations

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612191029243720-cs-onu-resolution-alep-adoption/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.