19 déc. 2016, 17:29

Le diplomate, Andreï Karlov, a été tué par un homme qui a ouvert le feu sur lui alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale turque. Trois autres personnes ont été blessés. Le suspect a été neutralisé par la police.

  • Lundi 19 décembre
    19h24 CETLe président turc Recep Tayyep Erdogan a appelé son homologue russe, Vladimir Poutine, après le meurtre de l’ambassadeur russe en Turquie.

  • 19h13 CETSelon Haberturk, l’assaillant ayant tué l’ambassadeur russe s’appelle Mevlut Mert Altinas, c’est un agent de police turque qui a été limogé de la police lors des purges qui ont suivi le coup d’état avorté en turquie en juillet dernier.

  • 18h58 CETFrançois Hollande condamne «avec force» l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie

  • 18h51 CET Le ministère des Affaires étrangères russe salue la mémoire de son ambassadeur, Andreï Karlov, comme «un diplomate exceptionnel ayant beaucoup contribué à lutter contre le terrorisme».

  • 18h50 CETLes autorités turques annoncent que le policier n’était pas en service au moment des faits.

    The Turkish security source talking to Reuters says the police officer was « not on duty » when he shot the Russian ambassador

  • 18h47 CETLes vidéos de la scène confirment que l’assaillant a crié «N’oubliez pas Alep ! N’oubliez pas la Syrie ! Allahu Akbar !»

  • 18h45 CETLa Russie affirme qu’elle attend de la Turquie qu’elle conduise une enquête «approfondie» pour établir les circonstances du meurtre. Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaures étrangères russe, a évoqué un «jour tragique dans l’histoire diplomatique de la Russie».

  • 18h43 CETLes autorités russes confirment que le meurtrier de l’ambassadeur est bien un policier, officiant dans la ville d’Ankara.

    Russian Ambassador to Turkey shot dead by Ankara police officer – security sources

  • 18h39 CETPlusieurs images circulant sur les réseaux sociaux appuient des commentaires qui affirmeraient que le tireur serait un membre des forces de police turques.

    Reports that the man who shot the Russian ambassador was a Turkish policeman from Ankara’s riot police division

  • 18h34 CETLa porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, Maria Zakharova, a déclaré que la Russie tenait le meurtre de son ambassadeur en Turquie pour «un attentat».

  • Lundi 19 décembre
    18h29 CETLe maire d’Ankara, Melih Gokcek, a dénoncé le meurtre de l’ambassadeur russe en Turquie comme une «tentative de ruiner les relations entre la Turquie et Moscou».

  • 18h26 CETLa Turquie promet une enquête pour élucider les circonstances de l’attaque et identifier son auteur.

  • 18h25 CETLe ministère des Affaires étrangères russe confirme la mort de son ambassadeur en Turquie et condamne un «attentat».

  • 18h14 CETUne source militaire russe a indiqué que l’assaillant se serait bien présenté comme un agent de police en présentant une carte valide à l’entrée du bâtiment. Son identité serait en cours de vérification.

  • 18h09 CETL’homme aurait eu accès à la salle d’exposition où a eu lieu l’attaque en présentant une carte de police, selon plusieurs témoins cités par la BBC.

    We condemn this act of violence, whatever its source. Our thoughts and prayers are with the victims and their families. (2 of 2)

  • 18h08 CET Les Etats-Unis ont condamné l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur russe en Turquie, par la voix du Département d’Etat.

  • 18h06 CETL’assaillant a été tué, annoncent les forces spéciales turques. L’information a été confirmée par l’agence Russian Interfax.

  • 18h04 CETSelon plusieurs témoins, cité par l’agence de presse AP, l’homme aurait prononcé des mots en russe avant de tirer sur l’ambassadeur.

    Photo of gunman seconds after shooting Russian ambassador Andrey at an exhibition in .

  • 18h03 CET«La personne qui a mené l’attaque à main armée contre (Andreï) Karlov a été neutralisé lors d’une opération», a indiqué Anadolu, sans préciser si l’assaillant était mort ou vif.

Ce lundi 19 décembre, l’ambassadeur de Russie en Turquie a été pris pour cible par un tireur armé alors qu’il visitait une exposition de photographies à Ankara intitulée La Russie dans les yeux des Turcs, où il devait tenir un discours. L’agresseur n’a pas encore été identifié, ni l’acte revendiqué. Grièvement blessé, le diplomate n’a pas pu être conduit à l’hôpital et a été traité sur place, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères. Trois autres personnes auraient été touchées, selon la chaîne NTV. L’attaque a été filmée.

Attention, certaines des images ou des vidéos présentées ci-dessous peuvent être susceptibles de heurter

L’attaque a rapidement été confirmée à RT par la porte-parole de la diplomatie russe. Selon plusieurs témoins oculaires de la scène, cités par l’agence TASS, l’agresseur aurait tiré plusieurs coups de feu en criant : «Dégage !» Le journal turc Hurriyet affirme que l’assaillant aurait tiré des coups de semonces en l’air avant de viser le diplomate. Il aurait également crié «N’oubliez pas Alep ! N’oubliez pas la Syrie ! Tant que nos [positions] ne seront pas sûres, vous ne serez pas sûrs. Seule la mort peut me faire partir d’ici ! Quiconque a une responsabilité dans ces atrocités le paiera, un par un ! Allahu Akbar !» avant de tirer, selon une autre source.

Les forces spéciales turques se sont déployées autour du bâtiment à la recherche du tireur : des échanges de tirs auraient été entendus, selon plusieurs témoins, avant que l’homme ne soit finalement «neutralisé», selon les autorités turques. Une photo de celui-ci, prise juste avant l’attaque, circule déjà sur les réseau sociaux. On le voit également juste après qu’il a tiré sur l’ambassadeur.

: The picture of the gunman in Ankara attack who targeted the Russian Ambassador

The man standing is the assassin. The man lying on the ground is the ambassador..

Andreï Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie depuis juillet 2013, avait été photographié quelques secondes avant l’attaque, alors qu’il prononçait le discours inaugural de l’exposition. Le président russe, Vladimir Poutine, a été averti : il a annoncé qu’il consulterait le ministère des Affaires étrangères et les services spéciaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.