18 déc. 2016, 15:25

Des hommes armés ont attaqué des bus participant à l’évacuation des habitants de deux villes syriennes, dimanche 18 décembre. Pour autant, ces assauts ne devraient pas remettre en cause l’évacuation de la ville d’Alep.

Cinq bus ont été pris d’assaut et incendiés par des «terroristes armés», alors qu’ils se dirigeaient vers les localités syriennes de Foua et Kafraya afin d’en évacuer les civils, dans la journée du dimanche 18 décembre, a rapporté la télévision publique syrienne. Les deux villages de la province d’Idleb, voisine de celle d’Alep, sont contrôlées par les autorités syriennes et assiégées par les combattants rebelles.

Des images de ces véhicules en feu ont été diffusées par Murad Gazdiev, un reporter de RT en Syrie.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Evacuation buses burning after being attacked by rebels in Syria.

Footage near , shows entire convoy of buses heading to in flames. blamed. is HQ

L’événement survient juste après qu’une trêve ait été conclue entre le gouvernement et les insurgés, dimanche 18 décembre, visant à permettre l’évacuation d’Alep-Est.

Détails à suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.