Lavrov: les USA ménagent le Front al-Nosra pour renverser Bachar el-Assad en Syrie

Lavrov: les USA ménagent le Front al-Nosra pour renverser Bachar el-Assad en Syrie

Les États-Unis ménagent les terroristes du Front al-Nosra pour les utiliser plus tard contre le président syrien Bachar el-Assad. Les États-Unis cherchent à épargner les terroristes du Front al-Nosra en Syrie pour renverser le président syrien Bachar el-Assad, a déclaré lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse à Belgrade. « Il y a beaucoup d’exemples montrant que la coalition américaine épargne le Front al-Nosra.

Il y a des raisons de croire qu’on ménage le Front al-Nosra comme une force efficace, qui combat les troupes gouvernementales au sol, en vue de l’utiliser plus tard pour renverser le gouvernement légitime syrien », a déclaré Sergueï Lavrov.  Le ministre a espéré que Washington cesserait de protéger les terroristes.

La Russie est prête à garantir que les troupes syriennes ne frapperont pas les couloirs humanitaires ouverts pour les terroristes, mais les Etats-Unis doivent persuader les rebelles de quitter la ville syrienne d’Alep. « J’espère qu’on cessera d’épargner les terroristes, que les États-Unis agiront comme une puissance sérieuse et qu’ils profiteront de leur influence sur les rebelles et sur ceux qui contrôlent les rebelles à part Washington.

Nous pourrons alors régler ce problème d’une manière équitable et en prenant soin des civils », a noté le chef de la diplomatie. D’après M.Lavrov, les propositions américaines sur la mise en place de nouvelles pauses dans les hostilités près d’Alep mènent à une impasse. « Ils sont revenus à leur ancienne position menant à une impasse.

Elle consiste à annoncer une pause de trois, quatre, sept jours avant d’ouvrir des couloirs humanitaires (pour permettre aux civils et aux terroristes ayant déposé leurs armes de quitter Alep-ndlr.) (…) Cela signifie une période de répit pour les terroristes », a indiqué le ministre russe.

Il a de nouveau appelé les États-Unis et leurs alliés dans la région à persuader les combattants radicaux toujours présents dans la partie est d’Alep de se retirer de la ville via les couloirs sécurisés. « Nous sommes prêts à coordonner ces mesures avec les Américains dans les plus brefs délais », a souligné le chef de la diplomatie russe.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201612121029139004-lavrov-usa-syrie-nosra-assad/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils