Un universitaire israélien accuse Netanyahou d’être à l’origine des incendies !

Un universitaire israélien accuse Netanyahou d’être à l’origine des incendies !

POSTÉ LE 30 NOVEMBRE 2016 par Z. S.

Les incendies qui font rage en territoires occupés Palestiniens ont montré que du haut de sa “supériorité” militaire, l’état hébreu n’est finalement qu’un amateur lorsqu’il s’agit d’affronter un adversaire autrement plus coriace que des pauvres gens désarmés et affamés.
Très vite d’ailleurs Israël s’en est pris àla population Palestinienne l’accusant d’avoir bouté le feu.

Pourtant, c’est de leur propre camp que l’accusation est tombée, le professeur Amiram Goldblum de l’Université hébraïque de Jérusalem dénonce l’implication du premier ministre israélien Netenyahou dans les incendies qui ravagent le pays.
«  C’est le Premier ministre Binyamin Netanyahou et ses partisans qui se trouvent derrière les incendies  » écrit-il dans le journal israélien Haaretz. La raison ? Il l’a donne : «  C’est pour faire diversion sur l’affaire des sous-marins qui est le scandale le plus grave depuis la création de l’Etat d’Israël  ».
L’article intitulé « L’Intifada des incendies de Binyamin Netanyahou » démontre que les incendies ne seraient en réalité qu’une diversion pour faire oublier les suspicions de corruption qui pèsent sur Netanyahou.

De quoi s’agit-il exactement ? Il s’agit de révélations mettant en cause le gouvernement israélien et Benyamin Netanyahou dans l’achat de trois sous-marins de guerre aux allemands pour un montant de 1,2 milliards d’euros.
Certains accusant Netenyahou d’avoir agi seul lors de la transaction sans en référer aux responsables de l’industrie militaire comme c’est habituellement le cas. De plus, la chaîne israélienne Channel 10 a dévoilé que l’avocat David Shimron qui défend les intérêts privés du premier ministre israélien fait partie du conseil d’administration d’une filiale du groupe allemand.

Il serait de plus l’avocat de Micky Ganor, représentant en Israël de l’entreprise allemande qui fabrique et commercialise ces sous-marins. Le conflit d’intérêts semble clair et c’est exactement ce que dénonce l’universitaire israélien ainsi que la justice qui s’apprête à donner son avis sur une éventuelle corruption impliquant Netanyahou.
Ce dernier a bien tenté de se justifier en précisant sur Facebook que «  l’accord a été conclu de manière ordonnée et professionnelle, sans influence externe et avec les recommandations des organes professionnels du ministère de la Défense, de l’armée israélienne et de le Conseil National de Sécurité (NSC)  ». Propos formellement démentis par Moshé Yaalon, l’ancien ministre de la défense.

Le professeur Amiram Goldblum fait partie des fondateurs de Shalom Akhshav, il est aujourd’hui membre du conseil international du New Israel Fund ainsi que membre de Meretz.
Il n’est guère apprécié pour ses positions anti-sionistes, qualifiant notamment les habitants juifs de Judée-Samarie «  d’armée de terroristes  » et considère que «  le judaïsme est destructeur  ».

Source : http://www.halalbook.fr/actufiche-19-8715.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils