Alep-Est: les civils quittent les quartiers au compte-gouttes

Alep-Est: les civils quittent les quartiers au compte-gouttes

Ces dernières 24 heures, seuls 23 habitants d’Alep est ont réussi à quitter les quartiers de la ville syrienne lors des dernières 24 heures, annonce samedi l’agence SANA. « La veille, 23 habitants civils d’Alep ont réussi à quitter les quartiers est de la ville bloquée par les djihadistes. Les autorités locales leur ont fourni tout le nécessaire », rapporte l’agence.

Selon cette dernière, il s’agit de résidents du quartier de Masakin Hanano, situé dans le secteur nord-est de la partie historique d’Alep. Le groupe de réfugiés était essentiellement composé de femmes, d’enfants et de personnes âgées. La première opération visant à évacuer les habitants d’Alep est a été réalisée dans la nuit du 20 novembre. Elle a permis d’évacuer deux familles de cinq personnes chacune. Auparavant, il a été annoncé que l’armée syrienne voulait mener plusieurs opérations de ce genre, dont le détail était tenu en secret pour des raisons de sécurité.

Échec des trêves humanitaires à Alep: Moscou implique l’Onu Ces derniers temps, la situation à l’intérieur d’Alep s’est compliquée. Les djihadistes n’ont pas permis aux civils de profiter de la trêve humanitaire pour quitter la ville par un des couloirs humanitaires. Au lieu de cela, ils continuent de se servir de civils pour en faire des boucliers humains, ce à quoi les civils répondent en organisant des actions de protestation. Actuellement, les djihadistes de Daech retiennent en otage près de 200 000 à 300 000 habitants des quartiers est de la ville d’Alep.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611261028883678-syrie-alep-civils/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils