Le présumé forcené de Nice serait vivant et témoigne de Tunisie, affirmant ne pas être le coupable du massacre

Le présumé forcené de Nice serait vivant et témoigne de Tunisie, affirmant ne pas être le coupable du massacre


Alors que les autorités officielles affirment, à peine quelques heures après les faits et sans aucune preuve matérielle probante, que le massacre de Nice est un attentat djihadiste, le présumé forcené de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel serait vivant et témoigne de Tunisie, de Sousse plus exactement, affirmant ne pas être le coupable du massacre !

Il va même jusqu’à demander aux autorités de vérifier leurs informations avant diffusion. Dans cette vidéo de moins d’une minute, il affirme être à Sousse et ne pas être au courant de cette affaire, tout en prenant le soin d’intégrer dans son selfie le monument d’un rond-point connu, comme pour authentifier sa position géographique. Il déclare ensuite que la vidéo a été filmée le 15 juillet 2016, c’est à dire aujourd’hui même.


index


Il prononce assez bien le français sans rouler les « r » ce qui signifie qu’il a dû certainement séjourner en France un certain temps. Il faut dire également qu’il écoute en fond musical une célèbre chanson de Metallica.

Effectivement la ressemblance est plus que troublante : sourcils, yeux, cernes, barbe, nez… et à moins qu’il ne s’agisse d’une homonymie, elle ne peut laisser indifférent. Il faut ajouter que la photographie de son titre de séjour ne correspond pas beaucoup au selfie diffusé un peu partout ! Il y a déjà eu un précédent en France concernant un jeune lycéen, Mourad Hamyd, qui a été accusé d’attentats alors qu’il se trouvait en cours et qu’il n’avait strictement rien à y voir.

Quel que soit X, cette vidéo signifie à tout le moins qu’il faille prendre son temps avant de diffuser autant de choses dans les médias, quelques heures seulement après les attentats. sans même avoir pris le soin ni le temps de les vérifier, car les réactions à chaud sont toujours source d’erreurs regrettables et discréditent leurs auteurs. Quoi qu’il en soit, maintenant que cette personne s’est manifestée, les autorités des deux pays peuvent très facilement lever le voile sur cette affaire troublante… Affaire à suivre.

Source: Le Libre-Penseur.org

One Reply to “Le présumé forcené de Nice serait vivant et témoigne de Tunisie, affirmant ne pas être le coupable du massacre”

  1. Maintenant revenons à la France lorsqu’elle était coloniale, précisément en Algérie où elle décida de rendre les israélites trouvés en Algérie, avec ceux qui ont accouru des pays du Bassin Méditerranéen pour profiter de l’aubaine de cette colonisation et avoir quelques avantages. Vint le fameux Décret Crémieux qui ajouta de la crème à ces israélites les rendant français de plein droit. La brève interruption durant l’occupation allemande et le régime de Vichy les en priva, mais tout de suite après avec le Général De Gaule les revoilà à nouveau français. Vint la guerre et l’indépendance de l’Algérie, la plus part des israélites français de plein droit rejoignirent la France métropolitaine pour occuper des emplois administratifs, des activités commerciales, bancaires. Les voilà Commissaires de police, policiers, gendarmes, avocats, juges…etc. Avec le sionisme, ils devinrent liés de cœur avec Israël qui désormais compte pour eux plus que la France, qu’ils ne quittent pas, puisque à partir d’elle ils peuvent aider à renforcer cette entité installée en Palestine contre tout ce qui pourrait menacer son existence. Pour faire plus vite, la France qui le siècle dernier était puissance coloniale au même niveau presque que la Couronne Britannique, puisqu’elle était là pour partager le Moyen-Orient avec les anglais sous forme de Sykes-Picot, se retrouve aujourd’hui sans puissance, sous les ordres des américains, ce qui n’était pas le cas durant le règne du Général De Gaule, hors de l’Otan. Cependant à chaque fois qu’elle tente de dire son mot pour la Palestine, là voilà remise en place par Israël. Les moyens pour sa remise en place peuvent être des attentats sous faux drapeaux, comme celui de Charlie Hebdo, ou le Bataclan, ou Nice dans le sud de la France. Il faut se rappeler que la Conférence organisée par la France pour trouver une solution au problème posé par les palestiniens, voilà des attentats terroristes en France pour détourner la question. Les israéliens préfèrent la proposition saoudienne qui est leur propre proposition, ou illusion de proposition pour gagner du temps et rendre toute solution impossible. A Nice, comment ce ‘’Camion Blanc’’ pouvait passer sans difficulté alors que la circulation tout le long de cette promenade des anglais était fermée à tout véhicule sans autorisation. Il suffit donc qu’un agent sous les ordres du Mossad israélien, qu’il soit israélite ou pas pour ouvrir la route à ce Camion Blanc, rien que pour punir la France d’avoir osé se mélanger au problème palestinien. Reste à expliquer comment ce tunisien fut enrôlé et pour quelle somme d’argent à l’adresse de sa famille en Tunisie, contre son sacrifice, pour cela je n’en ai pas les moyens d’aller plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils