Crise post-électorale: Sidiki Bakaba convoqué par la justice française

Crise post-électorale: Sidiki Bakaba convoqué par la justice française

Acteur, metteur en scène et réalisateur, Sidiki Bakaba clame haut et fort qu’il n’est pas un homme politique. Donc, loin des soubresauts de la crise post-électorale. « Si avec une caméra on devient une arme de destruction massive, j’ai du mal à le comprendre. (…) Mon tort a été de prendre ma caméra pour témoigner », s’insurge-t-il.

Sidiki Bakaba est convoqué devant le Tribunal de grande instance de Paris (France), le 6 juillet 2016. Selon la radio française Rfi qui donne l’information, il s’agit d’une convocation « à la demande des autorités judiciaires ivoiriennes ».

Le cinéaste est accusé de « meurtre, menaces de mort, complicité de violences, atteinte à la liberté individuelle », dit la convocation, citée par la chaîne de radio française. C’est « une mise en examen » dans le cadre d’une « information ouverte », souligne, en outre, le confrère.

En guise de réaction, le cinéaste ivoirien se dit « étonné ». Pour lui, « comme les pro-Gbagbo sont en ce moment jugés partout avec les mêmes accusations, j’ai bien peur qu’on ne me mette dans le lot.

 

Cellule44

Incontestablement il dérange voir  ce lien https://philippehua.com/2012/07/25/cote-divoire-la-victoire-aux-mains-nues-un-documentaire-de-sidiki-bakaba/  , il fait un excellent travail de cinéaste et de reporter et cela doit déranger en haut lieu…..

Voir également cet article : https://philippehua.com/2011/06/22/sidiki-bakaba-raconte-le-bunker/

One Reply to “Crise post-électorale: Sidiki Bakaba convoqué par la justice française”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils