UNE PÉRIODE DE DÉCEPTION ET DE TÉNÈBRES SPIRITUELS !

Publié le 18 mai, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

Par Samuel David Meyer – Mai 2016

« Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur.  Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espère d’impureté jointe à la cupidité. »   (Éphésiens 4:18-19)

« L’œil est la lampe du corps.  Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ; Mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres.  Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres ! » (Matthieu 6:22-23)

« Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.  Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.  Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.  C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. » (Éphésiens 6:10-13)

Dans ce bulletin, nous allons faire la lumière sur la profonde obscurité spirituelle de ce monde et sur la corruption généralisée qui accompagne cette obscurité.  Le monde, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est rempli de secrets, d’intrigues et de tromperies.  Bien sûr, le domaine politique, en particulier aux États-Unis, est fermement ancré dans la tromperie.  Un récent article publié par le New York Times en décembre 2015 fait même la déclaration que, « Tous les politiciens mentent, certains mentent plus que d’autres » dans son titre. Un tel homme politique, qui ment souvent, n’est nul autre que notre président actuel, Barack Obama, mais, qui doit être bientôt le président sortant.  Selon le site web Politifact, Obama a réussi à accomplir seulement 45 pour cent de ses promesses.  Curieusement, ce même site explique que le candidat présidentiel Bernie Sanders est le candidat le plus honnête à la présidence pour l’élection 2016, après avoir étudié environ quatre-vingt de ses remarques et avoir déterminé qu’il n’a fait que des déclarations malhonnêtes, qui ont été classées comme étant soit à moitié vraies, la plupart du temps fausses, ou totalement fausses, 50 pour cent du temps.

Ce n’est pas seulement le système politique qui a tendance à être malhonnête. Les principaux médias y sont souvent enclins, et les nouvelles qui alimentent le peuple américain sont, dans de nombreux cas, manipulées sinon entièrement fausses.  Par exemple, l’ancien présentateur de NBC Nightly News, Brian Williams, est devenu le centre d’un scandale très médiatisé l’année dernière quand il a été révélé qu’il avait menti au sujet de ses expériences en couvrant la guerre en Irak.  Cela a incité une suspension de six mois et une rétrogradation de NBC News, une décision qui a été annoncée par la présidente de NBC News, Deborah Turness, qui a écrit en février 2015, « Lors de son passage sur Nightly News, le vendredi 30 janvier 2015, Brian a déformé les événements qui se sont produits alors qu’il couvrait la guerre en Irak en 2003.  Il est alors devenu clair qu’à d’autres occasions Brian avait fait la même chose tout en racontant cette histoire dans d’autres endroits.  Ceci était mauvais et tout à fait inapproprié pour une personne dans la position de Brian. »

En septembre 2012, il a été signalé que l’ancienne journaliste d’investigation de CNN, Amber Lyon, avait été contrainte d’insérer de fausses déclarations dans sa couverture d’un rapport de 2011 concernant les troubles dans le pays du Moyen-Orient, le Bahreïn.  « Je ne pouvais pas croire que CNN me faisait mettre ce que je savais être des mensonges du gouvernement dans mon rapport », a déclaré Amber Lyon.

En septembre 2014, il a été signalé par le Washington Post que le personnel de la Maison Blanche à Washington, censurait régulièrement les rapports écrits par les membres de la presse de la Maison Blanche.  Dans de nombreux cas, ces rapports étaient retournés à leurs auteurs pour être modifiés et n’étaient pas distribués aux médias traditionnels jusqu’à ce qu’ils répondent aux exigences rigoureuses de l’administration Obama.  « Je ne sais pas pourquoi la Maison Blanche essaie d’être un éditeur ou un intermédiaire » se plaignait la journaliste Jennifer Bendery.

Il existe également des preuves qui indiquent que la Central Intelligence Agencé, ou CIA, a des liens étroits avec les médias traditionnels et a utilisé ces liens pour manipuler et contrôler les nouvelles qui sont diffusées au public.  En fait, le journaliste Carl Bernstein, qui est plus célèbre pour avoir révélé le scandale du Watergate de l’ancien président américain Richard Nixon, a écrit un long article en 1977 qui relate la connexion de la CIA aux médias.  Selon l’article, la CIA avait recruté plus de quatre cents journalistes américains pour faire leur soumission depuis 1953.  Certains de ces journalistes étaient en fait sur la masse salariale de la CIA et effectuaient des missions pour l’agence tout en travaillant à l’étranger.  De nombreux organismes de nouvelles avaient, et ont probablement encore, des liens étroits avec la CIA, y compris le New York Times, CBS News, ainsi que les magazines Time et Newsweek.  La campagne de propagande de la CIA, qui a été connue sous le nom de « Opération Mockingbird », a été enquêtée dans les années 1970, ce qui devait inciter le directeur nouvellement installé de la CIA, George HW Bush (qui allait plus tard devenir le président des États-Unis en 1989), à annoncer une nouvelle politique.  « Dès maintenant, la CIA ne pourra plus conclure un partenariat payé ou par contrat avec des correspondants de nouvelles à temps plein ou à temps partiel accrédités par un service de nouvelles, un journal, un périodique, une radio ou une chaîne de télévision des États-Unis, » a déclaré Bush en février 1976.  Il a cependant noté que la coopération volontaire entre les journalistes et la CIA serait toujours autorisée.  Peu importe si elle est rendue publique ou non, cette forte connexion entre la CIA et les médias traditionnels existe probablement encore aujourd’hui.

Maintenant, il devrait être évident que la malhonnêteté est omniprésente dans notre monde.  Les politiciens mentent souvent, et il y a toujours la possibilité que ce que nous entendons dans les nouvelles pourrait être manipulé ou même fabriqué.  En réalité, la seule source de vérité absolue que je connaisse est Dieu. Heureusement, il a promis de répandre son Esprit de vérité sur son peuple.  Dans Jean 14:16-18, nous lisons : « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; Mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. »

Google et l’Administration Obama – Travaillant main dans la main !

Pendant de nombreuses années, j’ai entendu suggérer que le géant de la technologie Google était un front du gouvernement.  Compte tenu du fait que cette société contrôle tellement d’informations, c’est certainement une théorie intéressante.  Même si cela peut ou ne peut pas être le cas, une chose est certaine, Google opère en étroite collaboration avec l’administration Obama.  Selon un article publié en avril 2016, des représentants de Google visitent souvent la Maison Blanche à Washington.  En fait, depuis janvier 2009 et octobre 2015, des membres du personnel de Google ont visité la Maison Blanche à 427 reprises, un nombre qui dépasse de loin les autres entreprises de technologie.  Il est aussi intéressant de noter que près de 250 hommes et femmes au cours de cette même période sont soit passés de Google pour aller travailler pour le gouvernement ou ont quitté le gouvernement pour aller travailler pour Google.  Un de ces hommes est Mikey Dickerson, qui était un ingénieur chez Google pour un certain temps. Lorsque le lancement du site Obamacare, connu comme healthcare.gov, a été marqué par des problèmes et des échecs lors de son lancement en octobre 2013, c’est Mikey Dickerson qui a été appelé pour corriger le site.  Il a ensuite dirigé le US Digital Service nouvellement formé, qui est la nouvelle agence chargée de corriger la technologie gouvernementale.

Il semble que Google est devenu une extension de facto du gouvernement. Compte tenu des percées significatives que Google a faites dans la vie des gens du monde entier, ce développement pourrait avoir des conséquences graves.  Google est non seulement le moteur de recherche le plus populaire dans le monde, mais, il produit également le système d’exploitation Android, qui fonctionne sur des millions de smartphones.  En tant que tel, Google est en constante collecte et traitement de données personnelles, et ces données pourraient facilement se retrouver entre les mains du gouvernement.  Ce qui est encore plus important, si un temps devait venir pour une tentative de lancer un seul gouvernement mondial, une grande partie de la technologie sur laquelle fonctionnerait le système pourrait très bien être conçue par Google, alors même que leurs flottes potentielles de voitures sans conducteur pourraient peupler nos routes et nos autoroutes.

Un accord historique sur les changements climatiques !

Comme nous l’avions prévu au mois d’avril, les changements climatiques et le réchauffement climatique ont de nouveau fait leur chemin dans les grands titres. Le 22 avril 2016, un jour qui a été célébré comme la « Journée de la Terre », une importante réunion a eu lieu au siège des Nations Unies à New York.  Lors de cet événement, des représentants de 175 pays ont signé l’Accord de Paris sur les changements climatiques, un agenda qui a été rédigé d’abord en décembre 2015 lors d’une réunion à Paris, en France.  Les nations qui ont signé l’accord ont toutes accepté de prendre des mesures pour empêcher le réchauffement climatique de dépasser deux degrés Celsius.  Lors de cet événement, plusieurs avertissements ont été émis qui prétendent que la planète que nous occupons est maintenant au bord de la destruction et de la ruine.  « Les changements climatiques menacent notre vie, notre Terre, ainsi que notre éducation », a déclaré Gertrude Clément âgé de 16 ans de Tazania lors de la réunion des Nations Unies.  « Vous pourriez penser que nous sommes trop jeunes pour connaître les risques et les réalités des changements climatiques, mais, nous les voyons dans notre vie quotidienne.  En tant que jeunes l’avenir est le nôtre, mais, ce n’est pas l’avenir que nous voulons pour nous-mêmes. »

Il est certainement vrai que de nombreuses parties du monde ont souffert de graves conditions, comme les sécheresses et la famine.  De nombreuses catastrophes naturelles ont également eu lieu au fil des ans.  Pour la plupart, ces événements sont habituellement blâmés sur les changements climatiques. Pourtant, nous savons que les sécheresses et les famines ont été longtemps des problèmes qui affligent la planète sur laquelle nous vivons, et nous trouvons même de ces histoires dans la Bible.  Les Écritures nous avertissent également que de telles conditions seraient communes dans les jours qui vont précéder le retour de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ.  Nous devrions peut-être envisager la possibilité que de telles calamités ne puissent pas être arrêtées par des accords d’origine humaine.  Dans un tel cas, notre meilleure option serait de crier vers Dieu pour obtenir sa miséricorde, mais, beaucoup de gens dans ce monde ne sont pas disposés à le faire.

Ces derniers jours, des efforts ont été faits pour réduire au silence ceux qui remettent en question l’histoire officielle sur les changements climatiques.  Ces efforts comprennent une coalition de 17 procureurs généraux des états de la Californie, du Connecticut, de l’Illinois, de l’Iowa, du Maine, du Maryland, du Massachusetts, du Minnesota, du Nouveau-Mexique, de New York, de l’Oregon, de Rhode Island, du Vermont, de la Virginie, de l’État de Washington, ainsi que le District de Columbia et des Iles Vierges Américaines, qui ont accepté de cibler et d’éventuellement poursuivre les sociétés qui renient les effets des changements climatiques.  Selon leur raisonnement, ces poursuites ne seraient pas une violation des droits du Premier Amendement, qui sont censés garantir la liberté d’expression, parce que ces personnes et ces sociétés commettent des fraudes en étant en contradiction avec la science établie.  Cette évolution me rappelle un discours prononcé par l’ancien vice-président américain Al Gore en mars 2015, dans lequel il appelait les négationnistes des changements climatiques dans les positions politiques comme de l’ostracisme. « Nous devons mettre un prix sur le déni de la politique », a déclaré Gore.  Il est allé plus loin en disant : « Nous voyons l’industrie du déni mentir constamment.  En plus de 99 pour cent des scientifiques et de toutes les organisations scientifiques professionnelles, Mère Nature est également pesante. »

Le fait est qu’il y a eu de nombreuses prédictions concernant le réchauffement planétaire et les changements climatiques au cours des années.  C’était Al Gore lui-même qui a prédit en 2006 que la terre « atteindrait le point de non-retour » dans un délai de dix ans, si des « mesures drastiques » n’étaient pas prises pour freiner les changements climatiques.  Bien sûr, ces dix années sont maintenant arrivées et ont disparu, et s’il faut croire Al Gore, cela signifie qu’il est déjà trop tard.  Toutefois, ces prédictions ne sont pas nouvelles.  Par exemple, un biologiste de l’Université Harvard nommé Dr George Wald prédit, dans les années 1970, que la civilisation se terminerait dans quinze à trente ans, « à moins de prendre des actions immédiates contre les problèmes auxquels sont confrontés l’humanité ».

Dans une torsion assez étrange, les scientifiques se plaignent aujourd’hui qu’il y a un manque d’urgence au sein de la population américaine en ce qui concerne les changements climatiques parce que le réchauffement climatique a effectivement provoqué des conditions météorologiques plus agréables aux États-Unis.  « Pratiquement tous les Américains connaissent maintenant des hivers beaucoup plus doux qu’ils préfèrent généralement, et ces hivers doux n’ont pas été compensés par des étés nettement plus inconfortables ou d’autres changements négatifs », a écrit le politologue Patrick Egan de l’Université de New York et Megan Mullin, professeur de la politique de l’environnement à l’Université Duke, dans une nouvelle étude.  Dans une entrevue, le professeur Mullin a déclaré : « Nous avons reçu des hivers plus chauds sans avoir à payer le prix pour les étés plus chauds.  Mais, quand on regarde en avant … cela va changer, et les Américains connaîtront la météo, selon leurs préférences actuelles, et ils vont penser au pire. »

J’ai dit, de nombreuses fois dans le passé, que je crois que la vraie motivation derrière l’agenda des changements climatiques est de contrôler les gens et d’établir un gouvernement mondial.  C’est une des raisons pour lesquelles l’Organisation des Nations Unies est tellement impliquée dans ce mouvement.  Même des personnalités religieuses, comme le Pape François, sont maintenant impliquées et ils exigent que des mesures soient prises pour arrêter les changements climatiques.  Remarquez que le président du Conseil des Relations Étrangères, Richard N. Haass, a admis en 2006 que l’agenda des changements climatiques sera utilisé pour révoquer la souveraineté des nations du monde et pour établir une société globaliste.  « Certains gouvernements sont prêts à renoncer à certains des éléments de souveraineté pour faire face à la menace mondiale des changements climatiques.  En vertu d’un tel arrangement, le Protocole de Kyoto, qui existe depuis 2012, les signataires acceptent de plafonner les émissions spécifiques.  Ce qu’il faut maintenant est un nouvel arrangement où un plus grand nombre de gouvernements, y compris les États-Unis, la Chine et l’Inde, acceptent de limiter les émissions ou adoptent des normes communes parce qu’ils reconnaissent que ce serait pire si aucun pays ne le fait.  Tout cela suggère que la souveraineté doit être redéfinie si les états doivent faire face à la mondialisation »  a écrit Richard N. Haass dans un article publié sur le site officiel du Conseil des Relations Étrangères.  De la même façon, la secrétaire exécutive de la Convention-cadre sur les changements climatiques de l’Organisation des Nations Unies, Christiana Figueres, a exprimé l’espoir que leur agenda des changements climatiques va changer le monde.  « C’est la tâche la plus inspirante dans le monde parce que ce que nous faisons ici est que nous inspirons les gouvernements, le secteur privé et la société civile à faire la plus grande transformation qu’ils n’aient jamais entreprise.  La révolution industrielle a également été une transformation, mais, elle n’a pas été une transformation guidée à partir d’un point de vue politique centralisé.  C’est une transformation centralisée qui a lieu parce que les gouvernements ont décidé qu’ils doivent écouter la science.  C’est donc une transformation très, très différente et  qui va faire que la vie de tout le monde sur la planète va être très différente », a déclaré Christiana Figueres, le 21 novembre 2012.

Les forces des ténèbres à l’œuvre aux États-Unis !

Tant qu’il y a le péché dans ce monde, il y a des gens qui font les œuvres  de Satan.  C’était un problème dans les temps anciens, et c’est encore une fois le même problème dans les temps modernes.  Les forces obscures sont à l’œuvre aux États-Unis d’Amérique d’aujourd’hui, et il n’existe aucun effort pour cacher ce fait.  En 2013, une nouvelle religion est apparue aux États-Unis.  Le groupe s’appelle lui-même le «Temple Satanique » et a fait les manchettes en 2015 alors qu’il tentait de placer un monument dédié à Satan sur le terrain du bâtiment du Capitol à Oklahoma City, en Oklahoma.  Le groupe a fait valoir que la mise en place de leur monument doit être autorisée parce qu’un monument avec les Dix Commandements de la Bible avait déjà été placé sur le terrain du Capitol d’Oklahoma.  En fin de compte, le monument des Dix Commandements a été enlevé pour empêcher les satanistes de tenter de placer leur statue de la créature satanique connue sous le nom de Baphomet.  Depuis ce temps, cette organisation n’a pas reculé tranquillement dans l’obscurité.

Malheureusement, ce groupe a performé des rituels sataniques dans tout le pays, et ils ont eu beaucoup de succès à recruter de nouveaux membres par le biais d’un film d’horreur récemment publié sous le nom « The Witch ».  Je n’ai pas vu ce film démoniaque, mais, la lecture de sa description était assez dérangeante. Au cours des dernières semaines, le Temple Satanique a collaboré avec le studio qui a produit le film et a même organisé une tournée de promotion dans quatre villes qu’ils ont appelée « Le Cycle du Sabbat  ».  Lors de cette visite, le groupe fera une projection du film, puis, effectuera des rituels sataniques avec comme objectif déclaré d’inspirer une « révolution satanique ».  Étonnamment, le groupe a connu une forte croissance depuis sa création.  Il y a maintenant 17 chapitres à travers les États-Unis et environ 100.000 membres qui appartiennent au Temple Satanique.

Les membres de ce groupe semblent déterminés à provoquer des troubles partout où ils le peuvent.  Tel est le cas au niveau du district scolaire de Delta County dans l’état du Colorado, qui a été forcé de commencer la distribution de littératures sataniques et athéistes aux enfants en avril 2016 après que le district ait reçu des plaintes de la Fondation pour les Libertés Religieuses en réponse à la distribution de Bibles Gideon sur les terrains scolaires.  « Le district scolaire de Delta County aurait pu résoudre le problème en ne permettant pas les groupes religieux à l’intérieur de leurs écoles.  Mais, comme ils ont choisi d’être obstinés, ils ne nous ont pas laissé d’autres options que de répondre à leur propagande religieuse », a déclaré le co-président de la Fondation pour les Libertés Religieuses, Dan Barker.  Le matériel distribué est publié par la Fondation pour les Libertés Religieuses, et le Temple Satanique.

Comme enfants de Dieu, nous ne devons pas avoir peur de ces gens, de leurs démons et de leurs mauvaises actions.  La vérité est qu’ils veulent que nous ayons peur d’eux, et le diable veut que nous oubliions les forces spirituelles que Dieu nous a données.  Cependant, I Jean 4:4 nous assure que : « Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. »

La Terre – une planète qui gronde constamment !

Les tremblements de terre ont toujours été un sujet de grand intérêt pour le peuple chrétien.  En particulier, les tremblements de terre sont souvent associés à la fin des temps, parce qu’ils ont été spécifiquement mentionnés par notre Seigneur Jésus-Christ dans Ses avertissements dans le chapitre 24 de Matthieu. Dans Matthieu 24:7-8, Jésus nous dit : « Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.  Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. »  En outre, les tremblements de terre sont également associés à l’imagerie apocalyptique du Livre de l’Apocalypse.  En tant que tel, il n’est pas étonnant que nous prenions un avis quand un tremblement de terre important se produit.

Dans mes études des tremblements de terre au cours des dernières années, j’ai constaté que la communauté scientifique a souvent tendance à envoyer des signaux mixtes.  Dans certains cas, les manchettes déclareront que « le grand » est imminent alors que d’autres scientifiques disent que nous ne devrions pas nous inquiéter et que tout va bien.  Pourtant, le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est secoué en permanence.  A titre d’exemple, je vous écris cette lettre d’information, le 26 avril 2016.  Ce matin, 73 tremblements de terre ont déjà eu lieu.  Au cours des sept derniers jours, 608 tremblements de terre ont eu lieu.  Au cours du mois passé, 2.948 tremblements de terre ont eu lieu.  Depuis que cette année 2016 a commencé, 50.167 tremblements de terre ont eu lieu. « Des tremblements de terre en divers lieux » ne pouvait pas être une description plus précise de ce qui se passe dans notre monde.

Avril 2016 a été un mois de grande activité sismique.  Malheureusement, cette activité a conduit à des pertes de vies dans certains cas.  Le 14 avril 2016, un séisme d’une magnitude de 6,5 a frappé la région du sud du Japon, connue sous le nom de Kyushu.  Ce puissant séisme a coûté la vie à neuf personnes et en a blessé 800 autres, mais, ce ne fut pas la fin de l’histoire.  Dans un court laps de temps, après ce tremblement de terre, plus de 100 répliques ont eu lieu avant qu’un autre séisme majeur frappe la même région à nouveau le 16 avril 2016.  Le deuxième séisme a été pire que le premier, avec une magnitude de 7,3.  Au moins 34 personnes ont été tuées et environ 1500 personnes ont été blessées. Remarquablement, ces puissants tremblements de terre ont également conduit à de nombreux glissements de terrains et ont provoqué des crevasses à certains endroits.  Selon un rapport publié par The Guardian, un tel glissement de terrain a même ouvert un flanc de montagne dans un village de Minamiaso.

Les représentants du gouvernement du Japon sont particulièrement nerveux à cause de ces récents tremblements de terre.  Il y a une grande inquiétude qu’un tremblement de terre catastrophique puisse bientôt frapper la ville de Tokyo, qui est la capitale du Japon et la plus grande ville du Japon.  Cette préoccupation a incité le gouvernement métropolitain de Tokyo à publier un livre de 300 pages sur la préparation aux séismes qui est maintenant distribué au public.  Selon les experts, un tel tremblement de terre a 70 pour cent de chance de frapper Tokyo dans les 30 prochaines années.

Le 16 avril 2016 a également été une journée particulièrement dévastatrice pour la nation sud-américaine de l’Équateur.  Ce jour-là, un puissant séisme d’une magnitude de 7,8 a frappé près de la ville de Muisne.  Cet horrible événement a entraîné la mort d’au moins 646 personnes, blessé plus de 12.500, et détruit près de 7.000 bâtiments.

Pendant ce temps, le secteur de la baie de San Francisco, en Californie, a également été secoué.  Selon un rapport, il y a eu près de 800 tremblements de terre dans un rayon de 100 miles de San Francisco dans la dernière année.  Le séisme de surface d’une magnitude de 3,2 qui a frappé le 23 avril 2016, était le plus puissant pendant cette période.  Mark Benthien, qui est Directeur du Centre de la Sensibilisation aux Tremblements de Terre pour le sud de la Californie a averti qu’un séisme beaucoup plus puissant pourrait frapper la zone à tout moment.  « Nous pouvons certainement avoir de grands tremblements de terre à tout moment.  Il n’existe aucune information qui puisse nous dire qu’un est imminent.  Mais, nous avons des attentes qu’un tremblement de terre de la taille du tremblement de terre en Équateur … sur la faille de San Andreas, dans le sud de la Californie pourrait se produire aujourd’hui … ou il pourrait ne pas se produire avant 50 ans.  Mais, nous nous attendons à ce qu’il se produise, » a déclaré Benthien.

En conclusion, il est certainement évident que nous vivons dans une période de grande déception et d’obscurité spirituelle.  Cependant, je trouve un grand encouragement dans les paroles de l’Apôtre Paul dans Ephésiens 6:10-13 qui nous dit : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.  Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.  Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.  C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. »   Si vous ne vous êtes pas encore repentis de vos péchés et n’avez pas encore consacré votre vie à Dieu, je vous encourage à le faire maintenant.  Ce faisant, vous constaterez que Dieu nous donne la puissance pour résister aux forces obscures qui opèrent dans le monde d’aujourd’hui.

Que la Grâce et la Paix soient avec vous tous au nom du Seigneur Jésus-Christ.

Source : Last Trumpet News Letter

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Publicités