Le XXIe siècle : privés de pause-toilettes, des salariés américains portent des couches-culottes

Le XXIe siècle : privés de pause-toilettes, des salariés américains portent des couches-culottes

par BA – Les billets de BA

ILLUSTRATIONLes États-Unis, un modèle à suivre, qu’ils disaient…Les États-Unis, un modèle pour tous les pays de la planète.

Les États-Unis nous montrent ce que sera le XXIe siècle.

Le XXIe siècle verra le retour des esclaves, qui resteront debout dans leurs usines pendant des heures, qui pisseront et qui chieront dans leurs couches-culottes.

Le Parisien, vendredi 13 mai 2016 :

États-Unis : privés de pause-toilettes, des employés portent des couches.

Les employés du secteur volailler aux États-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu’ils n’osent pas demander de pause pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l’ONG britannique Oxfam dans une étude.

D’après ce rapport publié mardi 10 mai, « la grande majorité » des 250 000 ouvriers du secteur avicole américain « dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates », en « claire violation des lois américaines de sécurité au travail ».

Ils « luttent pour s’adapter à ce déni d’un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d’assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux » et risquent « de graves problèmes de santé », martèle l’étude.

Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses «parce qu’ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production», fait valoir Oxfam. «Le secteur volailler affiche aujourd’hui des bénéfices records» tandis que «les ouvriers gagnent de faibles salaires, souffrent de taux élevés de blessures et maladies, évoluent dans des conditions difficiles» et «un climat de peur», dénonce l’étude.

Source: Chroniques Du Yéti

2 Replies to “Le XXIe siècle : privés de pause-toilettes, des salariés américains portent des couches-culottes”

  1. Quand je travaillais chez Boeing (1967 à 1984) Reagan qui avait reçu l’ordre de détruire les syndicats encourageait tous les abus. Etant outilleur-opérateur de machines-outils; on nous obligeait à travailler sur plusieurs machines à la fois (c’était le début du contrôle numérique). Lors d’un meeting avec un “haut” dirigeant, j’ai demandé si le PDG de l’époque utiliserait deux ou trois bureaux à la fois. Puni, je dus ébavurer des pièces mécaniques pendant une semaine. Mon EA (Employee Appraisal) passa de 112/120 à 45/120; donc devenu intransférable. Donc j’ai fui cette fumisterie de rêve américain…C’est ça l’Amérique et aulieu de raconter des conneries supervisées par la NSA, les médias européens (surtout ces minables français) feraient mieux de changer de profession…

  2. Les dirigeants russes doivent bien comprendre que de nombreux idiots du Pentagone et de la Maison-Blanche croient en la victoire américaine dans un conflit nucléaire, grâce à ce qu’ils appellent: Leur first streak capability. Moi: petit humain concerné par ce qu’il veut léguer aux générations futures, préconise pour arrêter cette folie un total embargo (boycott) de tout ce qui est “made in USA”.Ce qui garantirait une prise de conscience du décent mais abusé peuple américain et un rapide nettoyage des USA. Cette façon pacifique de résoudre le problème de l’hégémonie US aidée par la finance mondiale ne saute aux yeux de personne. Alors depuis 30 ans je parle et j’écris pour rien. Néanmoins ma conscience se porte bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils