Publicités
Les maîtres des éléments : Introduction, par le Bouc Émissaire

Les maîtres des éléments : Introduction, par le Bouc Émissaire

2 février 2016 – 14:01


Si vous êtes encore dans l’attente d’un premier contact avec une entité venue d’une galaxie lointaine, eh bien, il serait temps de vous mettre à la page, c’est déjà arrivé. Mais c’est normal que vous ne soyez pas au courant dans la mesure où l’info a été royalement ignorée par tous les médias mainstream de la planète. Ce genre d’information mériterait pourtant d’être rappelé à la face du monde. Étonnant ? pas vraiment.

Si l’explication qui va suivre, fondée sur les enseignements islamiques, vous pose problème, que vous êtes allergique à toute explication faisant intervenir l’islam ou que vous êtes tout simplement islamophobe (c‘est votre droit) alors je vous déconseille fortement de lire ce qui va suivre. Cependant je ne peux m’empêcher dans le même temps de vous conseiller malgré tout de poursuivre la lecture, sans quoi, vous passerez à côté d’informations qui changeront définitivement votre perception du monde dans lequel vous vivez.

À vrai dire le premier contact avec une forme de vie intelligente dite « extra-terrestre » a eu lieu il y a plusieurs… milliers d’années, voire plus. Jusqu’ici rien d’étonnant puisqu’il y a foison de livres, d’articles et de sites internet qui affirment la même chose. Ce que je dis n’est donc en rien un scoop. Et pourtant c’en est un ! C’est même le scoop « secret » le mieux gardé, car il est exposé en pleine lumière, et ce depuis toujours.

Mais avant d’aller plus loin, une petite précision s’impose. Ce ne sont pas les « extra-terrestres » qui sont entrés en contact avec les Humains, mais les Humains qui ont été « déposés » sur le lieu de résidence des « extra-terrestres ». Ces « extra-terrestres » ne le sont finalement pas puisqu’ils sont les autochtones de la Terre. Il s’agit du premier peuple doué de raison et du libre arbitre. Ce peuple banni se nomme « Djinns ».

Sourate 15 versets 26-27 :
« Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonnante, extraite d’une boue malléable. Quant aux Djinns, Nous les avions créés, auparavant, d’un feu sans fumée, d’une chaleur ardente. »

Toute l’humanité les connaît sous divers noms, l’islam explique clairement leur interaction avec les humains, leurs multiples capacités et le monde dans lequel ils vivent actuellement. Ils ne viennent donc pas d’une autre planète, mais bien de la Terre, la seule différence c’est qu’ils vivent dans un espace-temps différent du nôtre. Ils sont d’une nature différente, étant constitués d’un feu sans fumée, tandis que nous sommes issus d’argile. Ils sont esprit et en cela restent invisibles à nos yeux.


L’escroquerie de l’ange déchu, fondement du mensonge initial


Le monde des Djinns comporte plusieurs catégories. Ils sont tous doués du libre arbitre et décident en connaissance de cause de choisir le bien ou le mal, d’être croyants ou athées, etc ; ceci compose la première catégorie de Djinns. La seconde catégorie n’est autre que la descendance du plus illustre des Djinns qui n’est autre qu’Iblis, Satan le lapidé.

Sourate 18 Verset 50 :
« Et lorsque Nous dîmes aux Anges : “Prosternez-vous devant Adam”, ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »

Ils sont les descendants directs d’Iblis et agissent en opposition totale avec Dieu. Ils ne jurent que par la mécréance, le mal et la nuisance envers les hommes. Ils sont ce que l’on nomme les Démons. Dans cette même catégorie de démons figure un groupe que Dieu a lié directement aux hommes et que l’on nomme les Qarine. Chaque être humain dispose de son Qarine, c’est donc un démon lié à tout être humain de la naissance à sa mort . C’est lui qui nous incite par le waswas, l’inspiration de la mauvaise action, qui nous pousse à transgresser les règles divines par la petite voix intérieure

Les Djinns sont donc une création bien distincte des Humains et des Anges. Ces derniers n’ont aucun libre arbitre, ils sont dévoués à Dieu, ne lui désobéissent jamais, passant leur temps à le glorifier et appliquant ses ordres à la lettre. Cela implique qu’ils ne seront pas jugés comme les Hommes et les Djinns le jour du jugement dernier. Les Anges n’auront aucun compte à rendre, ce qui est logique compte tenu de leur liberté d’opinion inexistante. En outre ils sont constitués d’une lumière pure, une autre forme spirituelle. Ce qui en fait un point commun avec les Djinns. De ces trois créations, seul l’Homme est incarné.

Les anges sont donc les messagers et les acteurs positifs de la volonté divine sur Terre et dans les Cieux. Ce sont des créatures remarquables en tout point. Iblis était le djinn (mais peut-être y en avait-il d’autres) parmi les anges qui a eu le privilège d’assister à la création d’Adam. Car c’est un privilège d’assister en compagnie des anges dévoués entièrement à la gloire de Dieu, à sa nouvelle création. Il n’est pas donné à tout le monde d’être un rapproché de Dieu à ce niveau. Iblis devait être un djinn dévoué à son seigneur alors même qu’il disposait, de son libre arbitre, ce qui rendait sa dévotion hautement méritoire comparativement aux anges. Lorsque Dieu annonce aux anges son intention de créer l’Homme et d’en faire un vicaire sur Terre, les anges émettent alors une remarque très importante :

Sourate 1 verset 30 :
« Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : “Je vais établir sur la terre un vicaire “Khalifa”. Ils dirent : “Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ?” – Il dit : “En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas !”. »

Les propos des anges sont pleins d’enseignements. Ils font apparaitre qu’avant la création d’Adam il y avait déjà eu sur Terre un peuple qui a mis le désordre et répandu le sang. Car il est évident qu’ils ne parlent pas des actions futures des Humains sur Terre, mais d’événements passés dont ils ont été témoins. Les anges ne connaissent pas l’avenir, si ce n’est ce que Dieu veut bien leur donner comme action à exécuter, mais aucunement ce qui adviendra de l’Humanité.

Si ce n’est pas des Hommes, alors de qui parlent les anges ? Des Djinns évidemment. Des informations rapportées dans « la chronique » de Tabari et dans l’ouvrage Bidaya wa nihaya d’Ibn Kathir nous donnent des précisions sur le sujet. Néanmoins, il faut les prendre avec précautions, car rien ne prouve leur véracité. Cependant dans la mesure où ils ne contredisent aucunement le Coran, rien ne nous interdit non plus de les reprendre :

« Les djinns vivaient sur terre 2000 ans avant Adam. Ils avaient pour rôle d’adorer Allah et de peupler la terre tout comme l’homme par la suite. Or ces derniers ont semé le désordre et ont répandu le sang durant 2 millénaires. La corruption sur terre avait atteint une telle ampleur qu’ils attirèrent sur eux la colère d’Allah. Dieu ordonna qu’une armée d’anges descende sur terre pour combattre les djinns. Cette armée avait décimé la race des djinns, certains ont pu s’enfuir et trouvèrent refuge sur les îles des océans. D’ailleurs il est rapporté que les plus grandes populations de djinns jusqu’à nos jours se trouvent sur les îles, ainsi que le royaume d’Iblis et de ses sujets parmi les diables et les démons. Iblis qui fut le seul adorateur et soumis à Dieu avait été épargné. D’ailleurs, il joindra les rangs de l’armée des anges pour combattre ses propres frères djinns criminels et corrompus. Pour sa piété et sa soumission à Dieu, Allah gratifia Iblis en lui donnant la terre et les cieux comme royaume. Ainsi Iblis comme un bon serviteur d’Allah pouvait se pavaner sur terre et au paradis et côtoyer les anges qui devinrent ses compagnons. »

Lorsque la création fut terminée, Dieu demande aux anges et à Iblis de se prosterner devant Adam, ce qu’il refusa de faire. C’est la raison de son bannissement du paradis. Dès lors Satan a dû ruser pour atteindre ses objectifs de tromperie définis comme suit :

Sourate 7 versets 16-17 :
« Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants ».

Sourate 4 versets 118-120 :
« Allah l’a (le Diable) maudit et celui-ci a dit : “Certainement, je saisirai parmi Tes serviteurs, une partie déterminée. Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente. Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. »

Tout comme Adam est le père de toute l’Humanité, Iblis est le père de tous les démons. Mais attention, tous les Djinns ne sont pas des démons et tous les démons ne sont pas forcément des Djinns. En effet Allah swt affirme qu’il existe des hommes parmi les démons. Il existe des démons rebelles de la race des Djinns issue de la lignée d’Iblis tout comme il existe des démons rebelles de la race humaine, issue de la lignée d’Adam. Chacun disposant de ses propres caractéristiques physiques et mentales.

Le plan d’Iblis est immédiatement mis en pratique. Sa première action fut de faire chuter Adam et Ève en se « grimant » en serpent afin de les faire chuter. Suivant les Hommes dans leur déchéance terrestre, comme établi dans son plan initial, Iblis a dissimulé sa nature de Djinn en se faisant passer pour un ange déchu et est toujours considéré comme tel chez les juifs et les chrétiens. Ce qui n’est absolument pas le cas chez les musulmans. En islam il est un djinn rebelle, qui du fait de sa rébellion est devenu Satan, le premier démon de l’Histoire.

Ainsi le mythe de l’ange déchu permet de ne parler que des Hommes et des anges et d’occulter les Djinns, l’autre créature, doué de raison, aux formidables capacités de transformations qui partage la Terre avec les humains. On évacue le problème des origines de Satan qui est à la base un racialiste. Il s’estime supérieur à Adam de par sa nature issue d’un feu sans fumée alors qu’Adam est fait d’argile, donc moins noble que la sienne. Le premier raciste de l’Histoire c’est Iblis. Le titre du premier mythomane de l’Histoire lui revient également puisqu’il se crée une fausse origine en se faisant passer pour un ange. Non content de disposer de deux titres il réussit à s’en octroyer un troisième en étant le premier transformiste de l’Histoire lorsqu’il prend l’apparence d’un serpent et tente Adam et Ève, les faisant croquer le fruit défendu (en Islam il n’est nul fait mention quant à la sorte de fruit défendu, seule la Thora fait référence à la pomme, en tant que musulman nous ne pouvons infirmer la pomme comme étant le fruit défendu). À la lecture de ce plan diabolique, on peut aisément lui attribuer un quatrième titre, celui du premier false flag de l’Histoire, dans la mesure où il fait porter le chapeau de la chute d’Adam et Ève sur le dos d’un serpent alors que ce reptile est innocent de tout cela.


Premier raciste, premier mytho, premier transformiste, premier conspirateur. Il a tout pour déplaire Satan le lapidé !


Les Djinns ont la capacité de se transformer en un peu près n’importe quel être vivant. Homme ou animal (peut-être même une plante, un arbre, etc.). Pour avoir cette capacité, ils disposent des connaissances précises qui permettent de s’incarner. Autrement dit, ils commandent les éléments chimiques de sorte qu’ils puissent les assembler de manière harmonieuse pour former un être vivant, selon leurs volontés. Ils peuvent s’incarner en une fraction de seconde et se désincarner de la même manière. Ils maîtrisent les textures, les formes et les sons à la perfection. Un djinn pourrait ainsi apparaître en un clone de vous-même en tous points semblable et qu’il serait impossible pour une tierce personne de vous différencier. Mais la faculté d’incarnation des Djinns dépend, à l’instar des humains, du niveau de maîtrise de « l’assemblage chimique » et de l’expérience. Ainsi certains sont particulièrement doués et sont très recherchés par les « sorciers ».

Le jour de la bataille de Badr, Iblis lui-même s’est présenté sous la forme humaine de Souraqa Ibn Malik un vieillard du Najd. D’après Ibn Djourayh – qu’Allâh lui fasse Miséricorde -, Ibn ‘Abbas – qu’Allâh l’agrée – a dit : « Au cours de la bataille de Badr, Iblis se présenta à la tête de ses soldats, drapeau à la main, pour apporter son soutien aux polythéistes. Il fit croire à ces derniers que personne ne pouvait les vaincre et leur fit savoir qu’il était leur protecteur. Quand les belligérants se rencontrèrent et que Satan se rendit compte que les anges étaient venus en renfort, il prit la fuite en disant : « Je vois ce que vous ne voyez pas… ». » [Source : Tafsir Ibn Kathir, tome 2, page 318].

Sourate 8 Verset 48 :
« Et quand le Diable leur eut embelli leurs actions et dit : “Nul parmi les humains ne peut vous dominer aujourd’hui, et je suis votre soutien.” Mais, lorsque les deux groupes furent en vue l’un de l’autre, il tourna les deux talons et dit : “Je vous désavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas ; je crains Allah, et Allah est dur en punition.»


Comment les Djinns maîtrisent-ils les règles de la physique et de la chimie ?


Il faut avant tout comprendre la structure de la matière et ses interactions fondamentales. Les particules élémentaires sont les plus petits objets physiques dont sont constituées la matière et les forces de l’univers. Le modèle standard de la physique des particules explique qu’Il y a 2 sortes de particules :

1Les particules qui sont de la matière, comme les électrons, les protons, les neutrons ou les quarks. Les neutrons et les protons (les nucléons) sont composés de particules élémentaires appelés quarks.
2Les particules qui véhiculent les forces, comme les photons. Chaque type de force est « véhiculé » par une particule messagère. Le photon, par exemple, pour la force électromagnétique.

Le modèle standard explique que les fermions sont les briques de base de la matière. Il existe douze fermions élémentaires : six quarks et six leptons et que toutes les particules observées peuvent être obtenues à partir de ces 12 constituants élémentaires. Ainsi les Djinns sont capables d’interagir et de combiner les particules élémentaires qui les composent et d’en modifier l’assemblage afin de s’incarner comme bon leur semble. C’est ce que l’on appelle la transmutation des éléments. Le chimiste Walter «Eisenberg » White de la série Breaking Bad peut aller se rhabiller. Les Djinns sont les meilleurs chimistes des êtres doués du libre arbitre.

Les Alchimistes ont tenté par tous les moyens de maîtriser la transmutation des éléments. En vain. La quête de la pierre philosophale n’est rien d’autre que la quête du savoir des Djinns. Tous les traités d’alchimie et autres livres de « recettes » ne sont rien d’autre que des manuels de sorcellerie qui explique la marche à suivre pour invoquer un djinn, afin d’obtenir quelque chose de lui. Il est dès lors relativement aisé d’imaginer ce que peut faire un djinn sur un organe malade ou l’interaction qu’il peut avoir sur une maladie génétique. Les djinns peuvent agir, parmi des milliers d’autres choses, sur les nerfs optiques afin de provoquer une cécité ou susciter une hallucination. Faire entendre des voix est un jeu d’enfant pour eux. Jeanne d’Arc étant sans doute leur jouet le plus célèbre. Ils peuvent reproduire n’importe quel son, n’importe quelle voix, et peuvent créer de toutes pièces des sons et des formes physique inexistantes. Si un djinn souhaite se reconvertir parmi les Humains, je lui conseille de se lancer dans la carrière de transformiste ou d’imitateur, il ferait un carton. Sans doute cela a déjà existé, allez savoir. Leurs capacités de « bienfaits » et de nuisances sont sans limites. Il n’y a aucune place aux miracles, tout est le fruit d’opérations physico-chimiques. Les magnétiseurs et autres rebouteux n’utilisent que les capacités des Djinns, la fameuse « énergie » qu’ils ressentent tous sans exception et dont ils se disent « investis ». Leurs dons, c’est d’être la « marionnette » d’un djinn qui agit à travers eux en back-office.

Les alchimistes tout comme Iblis ont ce point commun qu’ils ont lamentablement échoué, pour les premiers à transformer le Plomb en Or ou pour Satan, dans une moindre mesure, à transformer un djinn en ange.

À suivre…

le libre-penseur.org

Publicités

One Reply to “Les maîtres des éléments : Introduction, par le Bouc Émissaire”

  1. Bonjour, plus la fin approche, plus l’épée est aiguisée par le mensonge qui tue… Prenez garde de ne point être séduit!!! car l’ennemi à revêtu son habit de robe blanche dissimulant ainsi l’ombre de la mort!!! les ténèbres s’épaississent!!! et nombreux se réjouissent de cette obscurité malfaisante!!! l’odeur de bouches trompeuses est répandue comme le sang qu’ils ont mis à mort!!! GRAND LE MALHEUR SERA POUR LES MENTEURS!!! Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :