Cela se passe en Suisse : Poutine méchant : Un peu ? Beaucoup ?

Cela se passe en Suisse : Poutine méchant : Un peu ? Beaucoup ?

« Plus passionnant que le cinéma ou la télé » Tel était le titre de l’invitation à une conférence adressée à des enfants et organisée par l’université de Saint-Gall ce mercredi après-midi. Le sujet : Pourquoi y a-t-il la guerre en Europe ? Poutine méchant : Un peu ? Beaucoup ? Il paraît que cette offre de conférence pour les enfants a suscité un grand intérêt chez les enfants et leurs parents, leurs oncles, tantes ou grands-parents. La salle Audimax, qui contient plusieurs centaines de places assises pour les enfants et beaucoup de strapontins supplémentaires pour les adultes, était comble, et il a fallu encore une salle de transmission pour pouvoir contenir tous ces « petits étudiants » et les autres auditeurs.

 

 

Source : http://www.kla.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=7248&autoplay=true#video

Cellule44 : Elle est belle la neutralité suisse.Quand les russes nous  balancerons des bombes sur la tête pour nous remercier de votre hypocrisie, il ne faudra pas venir pleurer.

7 Replies to “Cela se passe en Suisse : Poutine méchant : Un peu ? Beaucoup ?”

      1. Certes, mais ça passe sur une chaine télévisée donc accessible à un large public et qui -la chaine- a bien dénoncé publiquement l’attitude déplorable du professeur.
        D’autre part, ce n’est pas parce qu’un pays est neutre, que les gens du pays n’ont pas d’avis personnels, même si la moitié de ces avis se heurtent à l’autre moitié. Vous savez nous avons : des gauches, des droites diverses et tout un panel d’autres partis. Le pays est une chose, la population, une autre.
        Bonne journée.

        1. Je connais la Suisse…un peu .parce que j’y vis.Les suisses travaillent, mangent,travaillent,dorment..travaillent.C’est un peuple constitué en majorité d’abrutis par la télé non… par le travail.

          1. 😀 c’est un peu réducteur et très caricatural ! Je pense que vous faites allusion à : »la paix du travail » ? Sur ce terrain je vous suis, mais je doute que ce bouclier patronal tienne le coup encore très longtemps…

            1. En Suisse se sont souvent les ouvriers qui demandent à leur patron de faire des heures supplémentaires pour respecter des délais de livraisons par exemples,je ne pense pas que cela se passe ainsi souvent dans les autres pays.Les grèves sont rares à part à Genève …
              Non sans être caricatural, je puis dire que le suisse à pour idole son travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :