14 novembre 2015 – 00:27

France-état-Urgence


L’expérience maghrébine ou africaine en général montre que l’on sait quand on entre en état d’urgence mais jamais quand on en sort !

En d’autres termes, l’Algérie y est restée quasiment 30 ans ! C’est un genre de Patriot Act à la française avec très peu de possibilités de se défendre face à l’état surpuissant.

Les explications ci-dessous démontrent que la société se transforme en dictature sous couvert de protection des populations.

Sachant que le seul terrorisme qui existe c’est celui qui est organisé par les états comme l’a démontré l’histoire plus d’une fois, il est aisé de comprendre où veulent en venir nos élites décadentes et criminelles.

C’est Fabius qui doit être content, lui qui décrivait Al-Nosra (Al-Qaïda) comme faisant bien le boulot ! Marc-Édouard Nabe aussi doit être super content, ça lui fait de la matière pour son n° 3 de Patience


En France, l’état d’urgence « confère aux autorités civiles, dans l’aire géographique à laquelle il s’applique, des pouvoirs de police exceptionnels portant sur la réglementation de la circulation et du séjour des personnes, sur la fermeture des lieux ouverts au public et sur la réquisition des armes ».

  • les préfets peuvent interdire sous forme de couvre-feu la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux précis et à des heures fixées par arrêté
  • les préfets peuvent instituer « des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé », interdire de séjour « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics »
  • le ministre de l’Intérieur peut assigner à résidence toute personne « dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics »
  • le ministre de l’Intérieur ou les préfets peuvent « ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion » et « les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre » ainsi qu’ « ordonner la remise des armes de première, quatrième et cinquième catégories ».
  • par disposition expresse, le ministre de l’Intérieur et les préfets peuvent ordonner des perquisitions à domicile « de jour et de nuit », prendre « toute mesure pour assurer le contrôle de la presse et de la radio ». Les perquisitions peuvent être faites sans le contrôle d’un juge.
  • la juridiction militaire, via un décret d’accompagnement, peut « se saisir de crimes, ainsi que des délits qui leur sont connexes »
  • le refus de se soumettre peut être passible d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois et d’une amende de 3 750 euros, ou les deux.

Source : Wikpedia

Source: Le Libre-Penseur

Publicités

Une pensée sur “La France en état d’urgence”

  1. Les attentats à Paris, ce jeudi 13/11/2015, continués jusqu’à ce Vendredi 14/11/2015.
    MCHOUNECHE ELMATKAOUK·SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015

    La France sans conteste s’est compromise dans le façonnage du terrorisme islamiste et de l’extrémisme, dirigés contre la Syrie, également dans leur armement, leur financement venant principalement du privé et du publique pétro-monarque du Golfe via les banques françaises. La France principale obstacle très obstinée contre toute solution politique en Syrie, et se tenant à l’avant garde de pays soutenant les organisations armées contre l’état syrien; sans oublier que des sommes fabuleuses en dollars américains ont été déversées en France, par ces mêmes pétro-monarques et associations privées saoudiennes et qataries du Golfe, pour le financement de plus de deux milles salles de prières et mosquées réparties sur le territoire français, véritable usines à fabriquer les terroristes, d’où plusieurs centaines de maghrébins issus de l’immigration, ainsi que des extrémistes sont à l’œuvre dans des actions criminels les plus insupportables en ce moment où je rédige mon article. Il ne faut pas non plus oublier qu’au moins plus de 20% parmi ces derniers migrants syriens, libérés des camps pour réfugier dressés en Turquie, au Liban et en Jordanie, et qui ont afflué en masses vers les pays européens, sont d’authentiques terroristes fuyant avec leurs familles, les frappes aériennes syriennes et russes en territoire syrien. C’est donc un début de moisson de la semonce semée par la France à ses dépends. Cela ne nous empêche pas de présenter nos condoléances aux familles qui ont perdues leurs siens dans ce drame causé par leurs propres gouvernants menant une politique injuste, alignée pieds et mains liés sur l’idéologie sioniste appliquée dans les pays arabes nationalistes et dans le monde musulman. C’est donc l’essentiel du message émis par les terroristes aux gouvernement français, d’avoir osé une seule fois les bombarder tout dernièrement à Raqqa en Syrie , et de n’avoir pas répondu aux demandes présentes de missiles sol-air contre l’aviation de guerre russe qui ne cesse de les disséminer. Une prise d’otages de plus de 100 personnes qui a durée des heures et des heures, plus de 150 morts, autant de blessés, un décret de loi martiale sur tout le territoire français, fermeture des frontières de l’hexagone, recommandation à tout un chacun de ne pas quitter son domicile. Cette catastrophe nationale obligera les autorités françaises à un changement de cap radical, sinon c’est la dislocation de l’entité française. Ce communique français signifiant connaitre l’identité des terroristes, et d’où ils sont venus, est-ce pour lancer une accusation dans une certaine direction, contre un état précis. Pareil au 11 Septembre 2001, action, choc et émotion, puis solution. Un faux drapeau, en quelque sorte, comme celui accompli par américains, avec des instruments saoudiens dans le but d’intoxique leur propre opinion et attaquer des états souverains qui n’ont rien avoir avec ce terrorisme sinon de le subir comme la République Arabe Syrienne, la République irakienne, la Jamahiriya arabe libyenne, la république yéménite, le Liban, l’Egypte. Les services de sécurités français savent que ce sont les saoudiens et les qataris qui sont derrière ces terroristes, ils n’attendent qu’une décision politique pour agir contre leurs véritables auteurs; vont-ils agir contre leur propre autorité politique qui s’est aliénée aux milliards de dollars du Golfe qui l’aident à respirer économiquement, et c’est là où cela coince. Il est notoire que les services de sécurité français, sur ordre de leurs autorités politiques ont groupé des centaines de délinquants, les ont motivés, les ont financés, les ont armés et les ont injectés en territoire syrien, via la Turquie, après concertations avec les saoudiens et les qataris qui leurs affirmèrent que faire tomber ‘’le régime de Bachar el-Asad’’, c’est une histoire de quelques semaines, de quelques mois ; et puis maintenant que quatre années et demie sont passés sans que ce résultat de coup d’état en Syrie ne soit réalisé ; qui a trompé qui. Français, qataris et saoudiens étaient plutôt fixés sur les richesses naturelles en hydrocarbures fossilisés dans le sous sol terrestre et maritime syrien, en plus de la position géostratégique du territoire syrien, pour l’écoulement de toute cette énergie gaz et pétrole saoudien et qatari qu’ils possèdent, vers la Méditerranée en passant par le territoire syrien ou irakien. L’on ne peut pas déterminer qui a trompé l’autre. Cette nouvelle atmosphère parisienne, va-t-elle influer sur les discussions qui se déroulent en ce moment à Viennes en Autriche. La France peut-elle encore couvrir ses parties intimes avec des feuilles de vigne détériorées par les couleurs de l’automne, de ce nouvel ordre mondial à l’américaine qui s’est ensablé en terre syrienne. Que Barak Obama dans sa toute dernière déclaration affirme que le terrorisme désormais vise les pays européens et le continent américain du nord, cette certitude exprimée par lui, va telle faire agir son secrétaire d’état aux affaires étrangères, Mr John Kerry, à Viennes en Autriche, pour qu’une attitude radicalement différente soit prise pour combattre le terrorisme, sans hypocrisie aux côtés de l’état syrien et des russes qui le combattent déjà; ou bien il y aura encore les mêmes calculs, la même volonté démentielle du mal de détruire tout ce qui est bien en Syrie, en Irak, en Libye, au Yémen, au Liban, en Tunisie, en Algérie. Aujourd’hui, vendredi 14 Novembre 2015, le bilan des actions terroristes de la journée d’avant, jusqu’à l’heure actuelle ; une première attaque dans le 10eme arrondissement de Paris, une voiture attaquée par les occupants d’une autre voiture, deux morts ; ensuite une attaque contre un restaurant cambodgien, suivie d’une attaque contre une salle de fête dans le 11eme arrondissement de Paris, où après une fusillade meurtrière, aussitôt une grosse prise d’otages de plus de cent personnes se poursuit jusqu’à aujourd’hui vendredi. Le même jeudi, en un autre lieu, celui du stade de France, situé dans la plaine de Saint-Denis, pendant que se déroulé une rencontre de foot bal entre l’Allemagne et la France, en présence du Président Français François Hollande, un jihadiste kamikaze, avant de faire exploser sa ceinture bourrée d’explosif au milieu de la foule présente au stade, cria en arabe ‘’Allah ou Akbar, et voici le remerciement présenté aux français pour ne pas nous avoir livré de missiles sol-air demandés contre l’aviation de guerre syrienne secondée par celle des russes qui nous a disséminé en Syrie. En y ajoutant des coups de feu entendus à Chatelet en plein centre de Paris. Voilà le résumé qui a fait que Paris est complètement de vide de passant, le Métro est totalement vide, tout le monde se barricade chez lui, avec quelques sortis de gens pour acheter l’indispensable de quoi se nourrir. Les élections prochaines auront des résultats surprenants, certainement positives pour l’état syrien. L’ex-président Nicolas Sarkozy qui a était remplacé par François Hollande par le peuple français, dans l’attente d’un changement de la politique française vis-à-vis du terrorisme utilisé contre la Libye, contre la Syrie, n’a donné lieu à aucun changement, au contraire le nouveau Président élu aujourd’hui est allé encore plus loin dans la direction que son prédécesseur, plus sioniste que les sionistes, plus Netanyahou que Netanyahou. Ce qui est arrivé à Paris est tout à fait rationnel et logique; qui sème le vent récolte la tempête. Nous pouvons d’ors et déjà nous poser les questions, qui a donné l’ordre, et qui a exécuté cet ordre. L’ordre, ce sont les états-uniens d’Amérique du Nord qui l’ont donné; il peut-être donné par Benyamin Netanyahou, et celui qui a exécuté l’ordre, cela ne peut être que Da3ac, et les filiales d’Al-Qaïda sous l’autorité d’Aimen el Zawahiri. Ce qui arrive à la France va accentuer le conflit entre François Hollande et son premier ministre Manuel Valls soutenu par le ministre de l’intérieur actuel Bernard Cazeneuve. Ceci n’empêcha pas François Hollande de continuer d’agir comme si de rien n’était, avec son ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, pour faire pression aussi bien sur les américains que sur la Russie, pour une solution politique syrienne dont la France ne serait pas perdante. D’où la non invitation des français par les américains pour les discussions de Vienne I en Autriche, et la réplique française de discussion à Pa ris réunissant le Qatar, l’Arabie Saoudite, un représentant américain, mais pas de Russe. Les américains traite la France non pas comme un allié qui a son mot à dire, mais comme un instrument qui doit exécuter et fermer sa gueule, lorsque ces derniers traite la question syrienne avec la Russie. A suivre…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.