La situation en France dégénère totalement car cette attaque semble celle que l’on attendait avec grande crainte ! Les libertés individuelles seront restreintes, on passera maintenant dans une autre dimension à l’instar des USA. Il faut dire que tout ceci arrange les affaires électorales du PS mais également judiciaires de Sarközy. Bref, tout ceci est excellent pour les dirigeants et responsables politiques qui vont retrouver un semblant de légitimité face au péril islamiste. Attendons de voir qui on nous présentera comme coupables, de toute façon on en a pour 2 mois de propagande.


Plusieurs attaques se sont produites en même temps dans la région parisienne et ont fait au moins 30 morts selon la préfecture de police, vendredi 13 novembre. Trois ou quatre explosions ont eu lieu aux abords du Stade de France, près de la porte D, où avait lieu le match de football France-Allemagne. Il s’agit d’actions kamikazes menées avec des ceintures d’explosifs qui contenaient des boulons, selon les premières constatations. Il y aurait au moins trois ou quatre morts dans cette attaque.

Dans le même temps, deux fusillades ont éclaté à Paris. La première a eu lieu dans un restaurant du Xe arrondissement à hauteur des rues Alibert et Bichat. La seconde s’est produite dans le secteur du Bataclan, la salle de spectacle du XIe arrondissement où se déroule actuellement une prise d’otages. L’unité spéciale du RAID a pris place autour du Bataclan.

Le déroulement des événements minute par minute

23h04 – « On ne peut pas voir à l’extérieur. Dès qu’on a entendu les détonations, on a fait entrer les clients. La situation est assez calme. Les forces de l’ordre nous ont dit de rester enfermés », témoigne sur RTL le responsable d’un café près du Batclan.

23h02 – Au Bataclan, il y aurait 60 personnes dans la prise d’otages.

23h01 – Le bilan de ces attaques simultanées est désormais de 30 morts au moins, selon nos informations. Il est susceptible d’augmenter.

22h59 – Un internaute a partagé une vidéo après l’une des explosions près du Stade de France. […]

Source

 

Publicités

Une pensée sur “Au moins 30 morts dans plusieurs fusillades à Paris, une prise d’otages en cours au Bataclan”

  1. Nous souhaitons sincèrement que le Président François Hollande sorte de son coma artificiel, et qu’il convienne sans détour que ce sont bien les terroristes qu’il a encouragé de partir pour détruire la Syrie et qui ensablé en chemin, les voici de retour au bercail. Convaincu de cela, qu’il rejoigne la Russie et la République Arabe Syrienne pour les combattre véritablement, avant qu’ils reviennent à l’endroit d’où ils sont partis. Car en réalité, c’est à cause du laxisme français que ce terrorisme a pris des proportions gigantesques au Moyen-Orient et en Afrique dans son Sahel. Que la lecture des autorités françaises, fausse dès le départ, prenne une direction dans le bon sens, car si François Hollande continue de s’entêter et poursuit sa même idéologie sioniste, il n’a qu’à tenter de justifier ce qui est arrivé à Paris ce 13/11/2015 aux français, comme étant le fait d’une opposition modérée armée, exactement la même qualification utilisée pour ces mêmes terroristes en Syrie, comme étant une opposition modérée contre Bachar el-Asad. Cette fausse définition de ce que deviendraient ces individus, issus de l’immigration, encouragés au départ par les services secrets, dans les prisons, ou dans les banlieues françaises défavorisées,, d’aller faire le Jihad en Syrie, en Libye, en Irak, au Yémen, et de revenir, s’ils ne se font pas tuer, cravatés, de l’or dans les poches; au lieu de les prendre en charge et de les former dans des métiers honorables. Ce qui vient encore de toucher la France, a touché la plupart des pays qui ont été complice dans cette tentative de coup d’état contre Bachar el-Asad., aussi bien la Turquie, qu’en Arabie Saoudite, qu’au Koweït, qu’,en Belgique, qu’au Liban, qu’à Boston aux USA., qu’en Australie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.