Pour plus d’information sur le rôle de Goldman Sachs dans l’invasion migratoire : http://breizatao.com

Publicités

Une pensée sur “Goldman Sachs et la finance internationale pilotent l’invasion migratoire de l’Europe”

  1. Bonjour, mon enfance(jadis)fut interpellée de période, ou l’on pouvait apprécier la venue d’oiseaux migrateurs, qui proclamaient de leurs chants, un temps de brise tiède, et de couleurs émerveillant les coeurs de leurs senteurs. Aujourd’hui, des oiseaux d’un temps à la Hitchcock, fondent sur nous, et nos pareils, comme de mauvais présages, revêtus en faux sages… Un nouveau printemps se diffuse de lui même, je vous en laisse libre dans humer son essence… Mais, il est à craindre que cette copie de saison, ne soit un embrasement noircissant toutes nos plus belles escapades d’antan… C’est pourquoi en c’est temps ci, le soleil s’éclipse et au plus vite!!! les cieux azur aux révélations, et qui autrefois sans taches, entachent désormais les mémoires de nos quotidiens d’encres noires… La tiédeur de la parole en souffle du révélateur, elle, n’est plus ressentie sur les joues, de petits joueurs, elle sait fait rouge de honte!!! car les disputes et la discorde ont pris pouvoir sur la jeunesse et sa mesure!!! L’INNOCENCE!!! OUI!!! celle ci (était) le passeport de toutes frontières!!! et au moindre et si rare désaccord, toute une équipe d’enchantés joueurs de flûtes, s’empressaient dans régler la fausse note!!! les parcours s’étalaient en avant de nous, comme des prairies gorgées de fleurs dressées têtes hautes!!! leurs éclats dominaient sur nos envies dans dénombrer!!! le respect du bras, et en retrait, laisser place à la vision de la création!!! bourdonnements en tous lieux!!! chenilles en papillons se transformer pour notre étonnement!!! et la chasse aux tant de regrets, d’après temps, saupoudrait nos vêtements, délavés eux, de trop de sorties plongeantes sur ces lieux!!! et si il nous venez à l’esprit, et par pure faiblesse de la pensée aimante, dans cueillir de ce tableau un bouquet pour souvenir, alors c’est à celle, et qui par GRAND AMOUR pour tous ces petits enfants, en était l’élue embrassée de l’amour absolu!!! Et n’oublions pas le goûté!!! qui lui se partageait d’une seule main!!! car le voisinage était l’asile aux autres habitants!!! de deux nous n’étions qu’un!!! et plusieurs s’y joignirent en ces temps là!!! comme une bande qui s’étalée sur la plaie, une blessure en fut très vite soignée et guérit à tous jamais!!! L’AMOUR d’autrefois, était une foi de ROI!!!! l’insouciance était le fruit en abondance!!! nous étions gâtés du plus HAUT!!! et réconfortés de sa présence pour tous nos maux!!!… Et je terminerais, bien qui il y est de quoi dire encore, et toujours, que même si la direction de cette petite balade n’était point la direction prévue dès son début, il faut savoir une chose, comme parmi d’autres, que, « l’improvisation détourne celui qui cherche continuellement la solitude en des lieux de joies et d’allégresses partagées, mais, réellement déjà vécues ». A vos rêves du passé!!! Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.