Trois marques US emblématiques ont dévoilé leurs résultats trimestriels en forte baisse :)

Trois marques US emblématiques ont dévoilé leurs résultats trimestriels en forte baisse :)

30 octobre 2015 – 22:38

Coca-Harley-McDonald-LLP


Il faut dire qu’il y a des jours comme ça, des jours avec des bonnes nouvelles qui font plaisir. Continuons à boycotter ces marques agro-alimentaires qui ne cessent de commercialiser des poisons cancérigènes, caloriques et complètement industrialisés. On finira par gagner.


Vous entendez ce dérapage ? C’est celui de la nouvelle Harley électrique pilotée par la Black Widow, Scarlett Johansson dans le dernier Avengers. Sauf que le dérapage, c’est surtout dans les comptes de Harley qu’il a eu lieu. Résultat : une chute de 12% de sa cotation à Wall Street mardi.

Le mythique fabricant de moto a dégagé un bénéfice net de 140,3 millions de dollars au 3ème trimestre, soit 10 millions de moins que l’année dernière, ce qui a beaucoup déçu les analystes. Déçus aussi par le chiffre d’affaires: ils attendaient 1,2 milliard de dollars. Ils ont dû se contenter d’1,14 milliard. Des chiffres en baisse révélateurs de ventes en chute: environ 1000 motos de moins vendues que l’an dernier ces trois derniers mois. En juin dernier pourtant, Harley clôturait l’exercice dans le vert. La marque mythique va-t-elle encore caler longtemps? A surveiller…

Les comptes de Coca-Cola sont également dans le rouge.

Rouge comme son étiquette. Son bénéfice net s’est effondré de 31%, à 1,45 milliard de dollars, chiffre d’affaire en recul de 5%, là encore en dessous des attentes du marché. Mais la hausse du dollar a fortement impacté ses ventes. Un peu poisseux, donc, Coca qui s’est vu annoncer un petit redressement fiscal : 3,3 milliards de dollars à la rentrée. Le fisc américain lui reproche d’avoir minoré ses revenus de 2007 à 2009 après avoir externalisé ses profits à l’étranger. Coca-Cola conteste, mais 3,3 milliards c’est quand même la moitié du bénéfice net réalisé l’an dernier par le groupe. Autant dire : beaucoup.

Enfin, McDonald’s a également connu une belle descente cette année, avec une remontée cette semaine.

Depuis un an, le numéro 1 du fast food mondial était en perte de vitesse. Mais depuis un an McDo se battait donc à grand coup de communication pour dire qu’il changeait : des hamburgers à l’œuf, des nuggets de poulets élevés sans antibiotiques et dans les menus pour enfants. Promis, pas d’hormone de croissance. Sans compter de nouvelles offres : des petits-déjeuners disponible 24h sur 24 : « J’ai changé » n’a cessé de répéter McDo. Est-ce que Coca et Harley vont en tirer les mêmes conclusions ? A voir.

France Inter.fr 

libre penseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils