LA RÉPONSE DES CROYANTS BIBLIQUES POUR L'HALLOWEEN 2

Publié le 30 octobre, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

Regardons la fête de l’Halloween du point de vue de la Bible.

– Par Geoffrey Grider, le 30 octobre 2014

« … et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les.  Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret. » (Éphésiens 5:11,12)

La Bible dit que le chrétien est appelé à la liberté, que nous sommes sous la grâce et non sous la loi.

Une nouvelle vie en Jésus-Christ nous a donné la liberté de vivre comme nous choisissons de vivre.  Mais, avec cette liberté vient la responsabilité géniale de vivre nos vies d’une manière telle que nous sommes prêts pour le siège du jugement du Christ.

Les bons choix, les choix divins faits ici sur la terre vont récolter des couronnes dans le ciel.  Mais, l’utilisation de cette même liberté comme une occasion pour nos propres désirs égoïstes résulte dans la perte de ces couronnes.  La Bible dit que vous devez choisir aujourd’hui qui vous servirez.  Dieu nous permet de faire des choix.

Tout au long de la Bible, nous lisons à propos de Satan, le diable, dont le seul but dans la vie est de nous faire trébucher, de nous causer de la misère et de la tristesse.  La Bible dit qu’il ne vient que pour chercher ses victimes, pour tuer ses victimes, et pour détruire autant de vies sauvées et non-sauvées que possible.  Il est une force constante qui nous leurre dans l’égarement, et qui nous attire sans fin vers le côté obscur, et qui utilise tous les moyens possibles pour compléter sa mission.

L’Halloween en Amérique en 2014 était une des « fêtes » les plus célébrées pendant toute l’année, et les chrétiens y ont participé presque autant que tout autre groupe de personnes.  Les parents habillent leurs petits chéris en princesse et en costumes de cow-boy, frappent aux portes pour des bonbons, et décorent l’intérieur et l’extérieur de leurs maisons avec des lanternes festives, des fantômes suspendus, d’adorables sorcières et sorciers.  Mais, d’où ce jour provient-il ?  Nous allons jeter un coup d’œil.

Beaucoup de chrétiens célèbrent les fêtes, comme l’Halloween, sans penser à leurs origines ou leur vrai sens.

Il est impossible de séparer l’Halloween des druides parce qu’ils ont commencé le « jour férié ».

Pendant plusieurs centaines d’années avant Jésus-Christ, les Celtes ont habité ce qui est maintenant la France, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Écosse et l’Irlande.  Les prêtres celtiques étaient appelés les druides.  Ces peuples ont finalement été conquis par les Romains.

Les informations sur les Celtes et les Druides proviennent de César et des historiens romains, des écrits grecs aux environs de 200 avant Jésus-Christ, et de très anciens écrits retrouvés en Irlande.  Les écrits grecs et romains sur les Druides insistent lourdement sur leurs fréquents sacrifices humains barbares. Les anciens textes irlandais en disent très peu sur les sacrifices humains, mais, détaillent l’utilisation de la magie par les Druides pour soulever des tempêtes, jeter des sorts contre des lieux, tuer par l’utilisation de sorts et créer des obstacles magiques.

Les mignonnes lanternes illuminées sur votre porche ont été utilisées d’abord par les Druides dans leurs sacrifices humains.  Après avoir tué leur victime, ils drainaient la graisse de leur corps et remplissaient une gourde ou une citrouille pour ensuite mettre une bougie à l’intérieur.  Un visage sinistre était sculpté sur la face extérieure de la citrouille et la mèche était allumée, en utilisant la graisse comme carburant.  Cela était fait pour apaiser leurs dieux, les esprits obscurs, Satan.

Le 31 octobre était célébré par les Druides avec beaucoup de sacrifices humains et un festival honorant leur dieu soleil et Samhain, le seigneur des morts.  Ils croyaient que les âmes pécheresses de ceux qui étaient morts au cours de l’année allaient dans un lieu de tourments et ne seraient libérées que seulement si Samhain était satisfait de leurs sacrifices.

Les écrits Irlandais racontent la fascination que les moines catholiques avaient avec les puissants Druides, et les Druides devinrent bientôt des membres importants de leurs monastères.  Le Pape Grégoire le Grand a décidé d’intégrer les fêtes des Druides dans l’église.

Il a fait la proclamation que, « Ils ne doivent plus sacrifier des bêtes au diable, mais, ils peuvent les tuer pour la nourriture afin de plaire à Dieu, et rendre grâce au donateur de tous les dons pour sa bonté ».  Le Pape Grégoire III a déplacé le festival de l’église du 31 octobre au 1 novembre et l’a appelé la Fête de Tous les Saints ou la Toussaint.  Le Pape Grégoire IV a décrété que la journée devait être respectée par l’église universelle.  Le terme Halloween provient de All Hallows Eve.

Les pères fondateurs de l’Amérique ont refusé de permettre l’observation de la fête parce qu’ils savaient qu’elle était un jour férié païen. 

L’Halloween n’a pas été largement célébrée aux États-Unis avant 1900. 

Dans les années 1840, il y avait une famine terrible en Irlande, et ceci a envoyé des milliers de catholiques irlandais en Amérique.  Ils ont apporté avec eux l’Halloween.  La coutume moderne d’aller de porte en porte pour demander de la nourriture et des bonbons remonte à l’époque des Druides.

Ils croyaient que les âmes perdues et pécheresses étaient libérées sur la terre par Samhain pendant une nuit, le 31 octobre, alors qu’elles attendaient leur jugement.  Ils pensaient que ces âmes se présentaient devant les maisons des vivants et étaient accueillies avec des tables pleines de banquets.

Les gens craignaient beaucoup ces esprits et pensaient que les esprits leur nuiraient et même les tueraient si les sacrifices qu’ils donnaient n’apaisaient pas Samhain.  Ils sculptaient des visages démoniaques dans des citrouilles ou de grands navets et y plaçaient une bougie afin de garder les mauvais esprits loin de leurs foyers.

La tradition de creuser des pommes pour y placer des noix provenait d’une addition romaine pour la veille du Nouvel An druidique.  Les Romains adoraient Pomona qui était la déesse de la moisson.  Ils ont combiné leur fête de la moisson de Pomona avec l’Halloween.  Très peu de preuves archéologiques des Druides ont été retrouvées, mais, il existe un excellent accord entre les documents romains et irlandais.  Les deux affirment clairement que les connaissances des Druides n’ont jamais été écrites, mais, transmises de génération en génération par des enseignements oraux.  C’était pour protéger leurs secrets.  Rien ne devait être écrit.  Les Druides continuent secrètement avec sensiblement les mêmes traditions.

Lorsque nous, les chrétiens, participons à l’Halloween, nous poursuivons la tradition druidique qui a commencé avec les sacrifices humains et les adorations  des dieux souterrains.

La Bible nous dit de non seulement éviter le mal, mais, aussi d’éviter tout ce qui pourrait paraître mal.  Nous sommes appelés à être « le  sel et la lumière » pour un monde perdu et mourant.  Nous sommes appelés à être un « peuple particulier », visiblement différent du monde qui nous entoure. Participer au festival du Diable, à tout le moins, est un mauvais témoignage et envoie des messages confus à nos enfants.

Utilisez votre liberté dans le Christ de toutes les façons que vous choisissez pour ce 31 octobre, mais, rappelez-vous seulement qu’un jour Jésus vous demandera des explications à ce sujet au Siège de Jugement.

Quelle réponse Lui donnerez-vous lors de cette journée ?

Source : NowTheEndBegins.com

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

source: pleinsfeux sur l’heure juste

Publicités

Une pensée sur “LA RÉPONSE DES CROYANTS BIBLIQUES POUR L’HALLOWEEN”

  1. Bonjour, les premiers coupables de nos jours à vouloir célébrer cette abomination, sont bien évidement les parents… Ils ont la responsabilité envers leurs enfants de mettre en lumière tous ce qui bon, et SURTOUT TOUS CE QUI EST MAL!!! et dans expliquer le pourquoi. Mais, de nos jours, comme par le passé, certains « adultes », n’ont même pas conscience que le mal est une puissance travesti, dans toutes sortes de choses de notre quotidien… Pourtant, le Christ lui même la bien dit au sujet des enfants à la mamelle: MALHEUR à celui qui fera le « moindre mal » à l’un de ces plus petits!!! car il vaut mieux pour lui qu’il se soit précipité dans la mer,(avec une meule au coup!!!…) Et, si l’on analysent ce que représente la conduite aveugle des premiers responsables(les parents), et dans de telles situations, ont peut se demander ce qui l’en sera pour eux, le jour du jugement???… L’ignorance une nouvelle fois, est destructive pour le semeur, comme pour sa semence… Les gens ne supportent pas/plus d’entendre la parole du seigneur qui révèle de ce qui est bon, ou mal… Ils préfèrent jouirent au jour le jour de ce qui est mis sur étalage du marché de la perversion… Et au plus HAUT(oui les foireux), ceux qui proposent, et qui s’enrichissent sur le dos de ces pauvres lanternes dépourvues d’huiles, ils anticipent déjà à mettre en publicité sur (leur) calendrier de la mort, une prochaine festivité encore plus dévastatrice d’âmes en demi-teintes, et jusqu’à extinction totale de celles ci… De toute façon, à l’heure ou nous en sommes, il y en n’a qu’un qui, et par obligation!!! se doit de mettre un terme aux festivités déchues de ce monde!!!… TOC!!! TOC!!! TOC!!! ce n’est plus le père Noël et sa hôte bourgeoisie, non plus l’Halloween aux légumes masqués, mais!!! c’est CHRIST ET SON BÂTON DE BERGER!!! l’ancien charpentier de retour!!! qui, pour une finition au coup de marteau, sur ces clous en clowns, va rabaisser toutes têtes rebelles!!! et jusqu’à disparition totale,(cette fois ci)de celles ci!!! et d’une pierre(lui), du coup, aura mis en sécurité tous les porteurs de bonnes nouvelles!!! Que la fête du millénium fasse porte ouverte à la joie!!! et qu’elle en finisse aux confettis de la réjouissance!!! Amen(je prends!!!) Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.