Des habitants de la ville de Srinagar, dans le nord de l’Inde, sortent dans les rues après avoir ressenti les secousses Source: Reuters
Des habitants de la ville de Srinagar, dans le nord de l’Inde, sortent dans les rues après avoir ressenti les secousses

De fortes secousses ont été ressenties dans les capitales régionales, alors que l’épicentre du tremblement de terre se trouve à 213,5 kilomètres de profondeur, près de la frontière afghano-pakistanaise.

  • lundi 26 octobre
    14h29 CET «Un grand nombre d’informations concernant les victimes du séisme nous parvient, mais le nombre exact reste à être publié par les autorités», a déclaré sur Twitter le chef du gouvernement afghan Abdoullah Abdoullah, ajoutant que le tremblement de terre était «le plus puissant de ces dernières décennies».

Les bâtiments ont tremblé ce lundi à New Delhi, ainsi qu’à Kaboul (Afghanistan) et à Islamabad (Pakistan) alors qu’un important séisme a ébranlé à 14h environ (heure locale) les montagnes Hindou Kouch, au centre de l’Afghanistan, dans une zone reculée à une centaine de kilomètres de la ville afghane de Fayzabad.

Au moins 76 personnes ont péri dans le nord-est du Pakistan, a fait savoir l’agence Reuters en citant des responsables locaux. Plus de 100 personnes ont également été blessées à Peshawar, selon les sources au sein des services d’urgence citées par l’AFP.

Dans le même temps, en Afghanistan, au moins 52 personnes ont péri, dont 12 élèves d’une école pour filles de la ville de Taluqan ont péri dans une bousculade lors de l’évacuation du bâtiment après le début des secousses, a annoncé Assodiated Press. 28 autres personnes ont été tuées dans les zones tribales du nord du pays, frontalières de l’Afghanistan où se trouve l’épicentre du séisme.

Des internautes ont déjà partagé des images des villes secouées par le séismes.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a déjà réagi sur Twitter, indiquant qu’il priait pour la sécurité des personnes affectés. Il a également annoncé que le gouvernement de l’Inde était prêt à accorder toute l’assistance nécessaire aux régions touchées par l’accident, y compris dans des pays voisins.

La région sud-asiatique devient une nouvelle fois le théâtre de séismes destructeurs, à la jonction des plaques tectoniques indienne et asiatique. En avril 2015, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,9 avait frappé le Népal voisin, tuant des milliers de personnes et rayant de la carte plusieurs villes et villages.

Le séisme actuel en Afghanistan est le plus fort à avoir frappé le pays depuis 1949.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.