Cellule44

Voici un article lu pour vous du média suisse 24 Heures qui laisse songeur à la question de savoir qui est juif et qui ne l’est pas.

24 Heures

Israël : Paradoxalement, des ultraorthodoxes ont été tués alors que ces juifs-là s’interdisent de visiter l’esplanade des Mosquées.

Trois des sept Israéliens assassinés depuis le début des attaques à l’arme blanche étaient des juifs ultraorthodoxes (appelés en hébreu haredim, c’est-à-dire «craignant Dieu»). Chapeau rond et papillotes torsadées, chemise blanche et long manteau… Ils ne passent pas inaperçus à Jérusalem, ceux qu’on surnomme les «hommes en noir». Ils sont ainsi devenus une cible facile des agresseurs palestiniens qui cherchent à se venger des visiteurs juifs «souillant» par leur présence l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam.

Or, paradoxalement, les haredim ne se rendent jamais sur ce site que les juifs appellent le «Mont du Temple». Les ultraorthodoxes s’interdisent de fouler le sol du lieu le plus sacré de leur religion. Ils redoutent une punition divine allant jusqu’à la mort ou l’excommunication éternelle. Les «hommes en noir» dénoncent donc les «sionistes religieux» qui vont prier sur le Mont, jugeant leurs motivations plus politiques que religieuses.

Lire la suite

Publicités

Une pensée sur “Les «hommes en noir» injustement ciblés à Jérusalem”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.