Pape François : « L’oeuvre de Jésus-Christ s’est soldée par un échec »
pape-francois

Dans un message adressé le 25 septembre à la cathédrale Saint-Patrick de New York, le pape a déclaré que la vie de Jésus-Christ s’est soldée par un échec.

3 minutes 11: « La croix nous montre une autre façon de mesurer le succès. La nôtre est de planter les graines. Dieu voit les fruits de nos travaux. Et si, parfois, nos efforts et nos œuvres semblent échouer et ne pas produire de fruits, nous devons nous rappeler que nous sommes des disciples de Jésus-Christ, et sa vie, humainement parlant, s’est soldée par un échec, l’échec de la croix. »

Même si ce discours sous-entend que « Dieu voit les fruits de nos travaux » mais pas forcément les hommes, il est vraiment ambigu et peu flatteur pour le ministère de Jésus. Enfin, ça n’est pas étonnant venant de sa part, lui qui est un habitué des déclarations outrancières.

Source

Cellule44 :

Jésus-Christ tel que nous l’avons connu, pleinement homme, pleinement Dieu, c’est une victoire qu’il a vécu à la croix!

Lecture : Col. 2 : 13
Les premiers chrétiens n’étaient pas enclins au défaitisme ; Ils parlaient davantage de victoire : Plus que vainqueurs…toujours triompher…à celui qui vaincra… »Victoire, triomphe, vainqueurs. »

1 – Comment peut-on parler de victoire en voyant Jésus mourant sur la croix ?

a / – Il a été rejeté par son peuple, trahi par un des siens, abandonné par ses disciples et mis à mort par celui qui représentait l’autorité en ce temps là.

b / – Les bras écartés, cloué, attaché, privé de toute liberté, à la merci de ses bourreaux. Cela ressemble à la défaite.

c / – S’il y a une victoire, c’est celle de la brutalité, de l’orgueil de la haine et de la jalousie.

d / – Et pourtant la réalité est tout autre que celle qui paraît. C’est la défaite du mal.

e / – C’est la victoire sur le péché, sur la mort, sur le diable et sur toutes les puissances du mal.

2 – La victoire a, premièrement été prédite.

a / – Dans le jardin d’Éden : Le Messie est annoncé comme devant écraser le serpent.

b / – De nombreux textes de l’A.T. parlent du règne de Dieu qui devait venir. Dan. 7
« La domination reposera sur ses épaules… »
Es. 9 : 6

c / – Aucun livre de l’A.T. n’accepte la situation telle qu’elle était. Ils annoncent la défaite du mal.

3 – Deuxièmement, la victoire a débuté dans le ministère de Jésus.

a / – Satan, en le voyant venir a essayé de s’en débarrasser. Il a inspiré Hérode de le tuer.

b / – Jésus l’a vaincu dans la triple tentation au désert.

c / – Victoire sur les désirs de la foule, qui voulait faire de lui un roi politicien et militaire.

d / – Par lui le règne de Dieu s’est approché de sa génération : Les démons fuyaient, les maladies quittaient les pauvres gens, C’EST LA VICTOIRE DE JESUS SUR LE MAL.

e / – « Lorsqu’un homme fort et bien armé garde sa maison, ce qu’il possède est en sûreté.Mais, si un plus fort que lui survient et le dompte, il lui enlève toutes les armes dans lesquelles il se confiait, et il distribue ses dépouilles. » Luc 11 : 21 Il annonce la libération des esclaves.

4 – Troisièmement, la victoire remportée à la croix.

a / – Plusieurs fois Jésus a désigné le diable comme prince de ce monde. Il sera jugé et jeté dehors.
b / – C’est par sa mort qu’il a pu le faire :« Détruire celui qui détenait le pouvoir de la mort. »
Héb. 2 : 14

c / – Il a été défait et les puissances des ténèbres mise en déroute.

d / – Col. 2 : 15« Il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix. »

5 – Dans Col. 2 : 13, Paul parle de deux aspects de l’œuvre du salut.

a / – « Il nous a fait grâce pour toutes nos offenses…. » Le pardon des péchés.

b / – « Il a dépouillé les principautés et les pouvoirs. » Triomphe total des puissances des ténèbres.

c / – Concernant le pardon : Paul fait allusion au maître qui annule la dette de son débiteur.

d / – Un acte était rédigé contre nous, C’est un document écrit à la main, reconnaissance de dette qui se dressait perpétuellement contre nous. Dieu a résolu le problème.

e / – Il l’a annulé…il l’a effacé et il l’a cloué à la croix. Peut-être s’agit-il de cette pancarte (titulus ) clouée sur le sommet de la croix d’un crucifié, sur laquelle on inscrivait les crimes.
Dans le cas de Jésus, l’acte décrivait non ses péchés mais les nôtres.

6 – Après les péchés, Paul dit que Dieu a ou s’est dépouillé des puissances du mal.

a / – Tob » il a dépouillé les Autorités et les Pouvoirs, il les a publiquement livrés en spectacle, il les a traînés dans le cortège triomphal de la croix. »

b / – Fr. Courant » C’est ainsi que Dieu a désarmé les autorités et pouvoirs spirituels; il les a donnés publiquement en spectacle en les emmenant comme prisonniers dans le cortège triomphal de son Fils. »

c / – Dieu les a désarmées et les a destituées, ensuite, Dieu les a publiquement livrées en spectacle, autrement dit, il les a présentées officiellement à la vue de tous comme des « PUISSANCES DESARMEES », ET ELLES LE SONT DESORMAIS.

d / – Un prédicateur décrit : « Christ dépouille ses ennemis de leurs armes, de leurs insignes et de leurs vêtements, puis il les fait défiler comme des captifs, après quoi il les traîne derrière son char triomphal. »

7 – Quatrièmement, la victoire est confirmée et proclamée par la résurrection.

a / – Il ne faut pas dire, la croix c’est la défaite, la résurrection la victoire. La croix c’est la victoire remportée, et la résurrection la victoire reconnue, annoncée et démontrée.

b / – Désormais les puissances mauvaises, qui ont été dépouillées de leurs armes et de leur dignité, sont placées SOUS SES PIEDS ET LUI SONT SOUMISES.

8 – Cinquièmement, La victoire s’étend au fur et à mesure que par la puissance de l’Esprit, l’église élargit son champ d’action.

a / – Si quelqu’un croit en Christ, il est gracié pour tous ses péchés. Mais aussi il passe des ténèbres à la lumière ET DU POUVOIR DE SATAN A DIEU.

b / – « Il est délivré du pouvoir des ténèbres et transporté dans le royaume du Fils de son amour. »

c / – Dans chaque conversion chrétienne il y a une confrontation de puissance. LE DIABLE VEUT TENIR L’AME, Christ VEUT LA SAUVER, il reste à l’homme de crier vers lui. (Quiconque invoquera le Nom du Seigneur sera sauvé…)

9 –Sixièmement, la victoire consommée lors du retour de Jésus :

a / – Jésus est sur le trône, assis à la droite de Dieu, mais il attend que ses ennemis soient devenus son marchepied. En ce jour tout genou fléchira et toute langue confessera qu’il est Seigneur.

b / – Le diable sera jeté dans l’étang de feu et de soufre, ainsi que la mort et le séjour des morts.

c / – Le dernier ennemi qui sera vaincu c’est la mort.

d / – Quand toute principauté, tout pouvoir et toute puissance auront été abolis, le Fils remettra le royaume à son Père, et Dieu sera tout en tous.

Source 

Publicités

2 pensées sur “Pape François : « L’oeuvre de Jésus-Christ s’est soldée par un échec »”

  1. Bonjour, c’est une suite « logique » du malin qui s’emploi une nouvelle fois par le biais d’un serviteur comme le (pape François), d’essayer de salir et d’anéantir l’image du Christ… Mais, nous savons nous SERVITEURS ET DISCIPLES du Christ que la VICTOIRE sur la croix est triple!!! (1)Car Christ crucifié, et ayant supporté toutes les douleurs physiques et les attaques spirituelles de malin, a réussi à acheminer sur la croix la volonté du père à son terme pour le bien de l’humanité. (2)Pour Christ donc il n’y a point d’échec, mais une évidente victoire sur le malin, qui lui voulu que Christ se détourne et refuse de souffrir jusqu’au bout cet interminable supplice qui sauve l’humanité toute entière. Et de par sa nature d’accusateur(le malin), profiter a accuser le Christ d’avoir échoué aux yeux de tous.(3)Mais Christ a supporté jusqu’au bout toutes les souffrances, et de cette victoire de plusieurs longueurs, Christ a bien évidement réussi à réconcilier le père avec l’homme, tout en lui donnant l’opportunité de se sauver des griffes du malin, et d’acquérir par son sang répandu sur la croix, la vie éternelle!!! CHRIST EST PLUS QUE VAINQUEUR!!! IL EST LA VICTOIRE EN SON SENS!!! Le malin, lui, n’est que l’ombre de lui même, c’est à dire qu’il tâtonne à son avancé, jusqu’au jour ou il chutera dans la plus totale des noirceurs, et pour une durée indéterminée… C’est le perdant en tout point(…)Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.