Publicités
Cellule44 > Blog > Russie > Equipement de survie des pilotes russes si leur avion se faisait abattre par l’EI

Equipement de survie des pilotes russes si leur avion se faisait abattre par l’EI

Equipement de survie des pilotes russes si leur avion se faisait abattre par l’EI

Les avions russes qui effectuent des bombardements en Syrie sont équipés de sièges éjectables Zvezda K-36DM qui fonctionnent à des vitesses allant de 0 à 1 400 km/h, et à des altitudes de 0 à 25.000 m, et aussi même quand l’avion n’est pas détaché du sol ou quand il vole sur le dos.avion-catapultare

Pour commander l’éjection, le pilote tire avec les deux mains une manette rouge, située à la base du siège, déclenchant un mécanisme automatique. Ce mécanisme actionne d’abord une capsule pyrotechnique qui projette la coupole de la cabine à une distance de plusieurs dizaines de mètres, avant d’être pris dans le flux de l’air. Dans le même temps, les pieds et les coudes du pilote sont resserrés au corps par un dispositif limitant les mouvements.pilot-sistem

C’est seulement alors que démarre le moteur-fusée du siège éjectable, monté sur un système coulissant sur deux rails verticaux, pour éjecter le pilote de l’avion. Un paquetage de survie se trouve dans un compartiment du siège éjectable.ejection-pilots

En quelques fractions de seconde le pilote est déjà projeté, avec son siège, à 50-100 m de l’avion. C’est à ce moment qu’un parachute stabilisateur se déploie et le siège commence à redescendre. Le siège dispose d’une bouteille d’oxygène pour le pilote au cas où l’éjection se ferait à haute altitude. Le siège possède un dispositif barométrique qui retarde l’ouverture du parachute de descente au cas où l’éjection se ferait à une altitude élevée, où les températures sont entre -20 et -50 degrés Celsius. Ensuite le parachute stabilisateur est largué automatiquement, au moment où le pilote se sépare du siège. Un parachute de descente prend le relai, pour le pilote et le paquetage de survie. Ce paquetage de survie est relié au pilote par un cordon et un clip métallique.

Le paquetage de survie contient un bateau gonflable avec une bouteille d’air comprimé pour le cas où il tomberait dans l’eau. Il y a également un tube avec une substance fluorescente qui se disperse dans l’eau et qui est visible d’en haut, de loin, ainsi qu’un pistolet de signalisation avec des fusées pour la nuit. Le paquetage contient également un petit paquet de nourriture, une bouteille d’eau, une trousse de premiers soins, une lampe de poche et autres objets utiles.trusa-pilot

Les pilotes peuvent avoir un gilet pare-balles et un pistolet mitrailleur pliable avec deux chargeurs. Mais, le plus important c’est la station de radio portative grâce à laquelle le pilote communique, par satellite, ses coordonnées, avec l’équipe de recherche et de sauvetage. Le signal en cours démission permet aux avions de reconnaissance avec équipage comme les Il-20 M1 et ceux sans pilote de localiser le pilote abattu, et de survoler sa position pour surveiller attentivement la situation sur le terrain pour l’avertir de l’approche des rebelles islamistes.rusian-soldiers

À la base aérienne russe de Hmeymim en Syrie, deux équipages de Spetsnaz, à bord d’hélicoptères Mi-8AMTSh sont prêts 24/24 heures à effectuer des missions de recherche et de sauvetage pour les équipages de bombardiers russes qui seraient abattus. Les hélicoptères Mi-8 sont accompagnés de deux hélicoptères d’attaque Mi-24 qui nettoient le terrain avant l’atterrissage des équipes de sauvetage.

 Valentin Vasilescu

Traduction Avic – Réseau International

source: http://www.ziaruldegarda.ro/cum-sunt-salvati-pilotii-rusi-daca-sunt-doboriti-de-isis/

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :