Les Etats-Unis reconnaissent avoir bombardé l’hôpital de MSF

Les Etats-Unis reconnaissent avoir bombardé l’hôpital de MSF

L’hôpital de l’organisation Médecins sans frontières de Kunduz a été bombardé par les forces armées des Etats-Unis, a reconnu mardi le général John Campbell, commandant en chef des troupes US en Afghanistan, lors d’audiences du Comité des forces armées du Sénat des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils