Publié par Cellule44

Nouveaux éléments des preuves et des documents relatifs à la planification de la destruction de la Syrie par les États-Unis et la propagation de la confusion et de la déstabilisation du pays.

Les nouvelles révélations de Wikileaks n’ étonnent plus personne car le monde a pris conscience que l’Amérique a comploté aux chutes des régimes qui ne les obéissent pas , non seulement dans le cas de  Syrie et du sabotage de son territoire, mais aussi dans d’autres pays arabes et du Moyen-Orient en général. Comme l’a justement souligné  l’ article pertinent d’ eldabil  15/09/21, il est un lieu commun que l’ingérence américaine dans les affaires des pays tiers, est basée sur les organisations terroristes qui sont  soutenues pour briser l’unité arabe et pour perpétuer une controverse, un piège dans lequel sont déjà tombés plusieurs Etats.

Le nouveau document publié sur le site de «Wikileaks» datant de 2006 concerne un plan des États-Unis pour déstabiliser la Syrie et  saper l’autorité du Président Bachar al-Assad.

Le document commence par l’expression “d’ une détresse des Etats Unis à cause de la stabilité du régime syrien, et du fait que le Président syrien “Bachar al-Assad” est devenu “plus fort qu’il ne l’était avant deux ans”, malgré l’ invasion américaine en Irak depuis trois ans. L Amérique prévoit de saper les régimes pro-iraniens comme la Syrie et le parti libanais du Hezbollah,pour favoriser l’entité sioniste.

Le document est délivré par l’ambassade américaine à Damas, et reconnaît la stabilité de l’Etat syrien, qui inquiète Washington. ”Commençons donc à  exploiter toutes les faiblesses de Damas”. Pour réaliser une occasion de faire pression sur Assad, et de briser la relation d’équilibre avec le Liban, ils utilisent l’assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri en attribuant la responsabilité au gouvernement syrien.

Le document de Washington aurait insisté sur la nécessité de tirer profit de cette situation et exige qu’il y ait une annonce publique des résultats de la recherche et l’entrelacement d’ Assad à l’ assassinat.

Un paragraphe du câble se réfère au Vice-président de la Syrie, Abdel-Halim Khaddam, qui aurait  dit que « le gouvernement n’a pas de base populaire ” tout en soulignant que ” l’apparition du vice-président dans les médias dérange l’élite syrienne et Assad  personnellement. ”  Le document stipule que «nous devons continuer à encourager l’Arabie Saoudite et d’autres partenaires pour propager dans les médias, en mettant en évidence le côté sombre du système. “

Le même document vise la scission dans les rangs de l’intelligence militaire en propageant des rumeurs selon lesquelles il y a des tentatives de coup d’Etat, comme il estime que le système est très sensible aux rumeurs de tentatives de telle sorte. Par ce moyen ils envisagent de provoquer une inquiétude dans les rangs de l’armée, de l’administration et de la sécurité du pays.

Le document propose également de souligner de toute manière l’échec de “réforme économique”, en particulier durant la période des élections présidentielles de 2006, pour se débarrasser d’ Assad . Il suggère également qu’ une comparaison “de la réforme syrienne» avec d’autres réformes au Moyen-Orient doit être démontrée et appelle  les pays du Golfe a empêcher  les investissements arabes en Syrie.

Sur la question kurde, le document propose d’organiser une campagne de plaintes de Kurdes de Syrie, à travers les organisations internationales et les ONG des Droits de l’Homme dans le but de discréditer le gouvernement. Toutefois, il est noté:

“Cette question doit être abordée avec précaution, car toute erreur sur la question kurde en Syrie peut se retourner contre nous et les Kurdes sont susceptibles de discréditer nos efforts pour construire une ”opposition kurde” . Soyez prudents avec les services des renseignements syriens qui sont suspicieux sur les objectifs de certains Kurdes “.

Dans la section sur les activités terroristes, selon la description du document, le gouvernement américain reconnaît avec une discrétion  “que le régime syrien sera laissé aux soins des groupes qui ont des liens avec al-Qaïda et qui vont entreprendre d’actions pertinentes ». Il annonce l’émergence de certains des actes terroristes en Syrie.

Le document recommande la transition et la présence de groupes terroristes en Syrie, tels que «Hamas» et «Djihad islamique». Il est estimé que les efforts historiques du pays et de la gouvernance des Assad contre les groupes terroristes est un point faible, fournissant tous les signes nécessaires  d’instabilité du gouvernement par ses choix politiques. ”Notez qu’il est difficile de déterminer pleinement l’étendue de la menace islamiste contre le régime syrien, mais il est certain qu’il existera une menace à long terme. “

Bien sûr, on n ‘ a pas besoin de revenir à un document de «Wikileaks» pour comprendre la réalité du plan américain contre la Syrie qui détruit un pays tout entier en faveur de l’entité sioniste. Cependant, il révèle les méprisables scénarios planifiés de longue date pour la déstabilisation ainsi que le cynisme des concepteurs qui se présentent comme des “autorités sur les questions humanitaires” et l’éclosion des manifestations en faveur du projet chaotique.

Il montre aussi l’étendue de l’influence américaine dans les Etats arabes et les dirigeants qui suivent docilement ses commandements. Il devient clair le rôle primordial des États-Unis dans la détérioration de la situation en Syrie, et la conversion d’une situation politique dans une guerre dévastatrice entre des gangs armés et l’Etat. Des organisations terroristes qui ont bénéficié du soutien, du financement et de l’équipement militaire par Washington et par certains autres Etats conspirateurs.

Source : dimpenews.com

Publicités

Une pensée sur “UN CÂBLE DE L’ AMBASSADE AMÉRICAINE DE DAMAS PUBLIÉ PAR WIKILEAKS DONNE LES DÉTAILS DE LA PLANIFICATION DU CHAOS EN SYRIE DEPUIS 2006”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.