Comment « l’esprit Charlie » a été intégré aux manuels scolaires

Comment « l’esprit Charlie » a été intégré aux manuels scolaires

Comment « l’esprit Charlie » a été intégré aux manuels scolaires

De bien douloureux souvenirs font leur entrée dans les manuels scolaires. Crayons brisés, dessins de Marianne ou photos de la marche républicaine du 11 janvier 2015.

Le nouveau programme 2015 d’enseignement moral et civique abordera, dès la rentrée scolaire, mardi 1er septembre, les attentats qui ont touché Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes. « On va y consacrer plusieurs heures, y revenir de manière régulière pendant les cours sans pour autant oublier de parler de choses positives, qui, elles aussi, mettent en avant le vivre-ensemble », souligne Christophe Chartreux, professeur de français et d’histoire-géographie à Longueville-sur-Scie (Seine-Maritime).

Dans les classes, le discours évoluera donc au fil des âges. Si, en CP, on ne parle que de liberté d’expression sans forcément mentionner Charlie Hebdo, les occurrences se font de plus en plus nombreuses à partir de la 5e jusqu’à faire la couverture du manuel de 2de générale. Quels mots utiliser ? Comment décrire la violence ? Francetv info a feuilleté les derniers manuels pour comprendre comment vos enfants vont apprendre à « être Charlie ».

En retraçant les faits de janvier

Première étape, un rappel des faits. Les enseignants avaient rencontré des difficultés à l’évocation des attentats en janvier dernier. Une centaine d’incidents avaient notamment été constatés. Certains élèves n’avaient par exemple pas respecté la minute de silence. « C’était compliqué. On était sous le choc et ce n’est jamais évident d’évoquer des choses calmement quand on est soi-même ébranlé », se souvient Didier Karkel, professeur dans un lycée de Seine-Saint-Denis. Pour cette année, les nouveaux manuels tentent de mieux cadrer les discours. Pourtant, Didier Karkel va tout de même adapter son enseignement. « Dans le discours à adopter, je sais ce que j’ai à dire et quel vocabulaire utiliser, explique-t-il. Et encore plus par rapport au public que j’ai en face de moi. En fonction des établissements, on est obligé de jongler avec les mots. »

Les élèves trouveront un récit factuel des attentats. « C’est rassurant pour certains établissements, cela va être un point d’appui car, pour certains enseignants, il est difficile d’en parler et d’atténuer les conflits dans leurs classes », assure Christophe Chartreux. L’ouvrage d’enseignement moral et civique de cycle 4 publié par les éditions Hachette choisit par exemple d’intégrer deux témoignages de la prise d’otages à l’Hyper Cacher : ceux de Patrick, « directeur depuis quatre jours lorsqu’Amedy Coulibaly prend le magasin en otage », et d’un policier qui a participé à l’assaut.

En défendant, bec et ongles, la liberté d’expression

6801511

« Vous souhaitez vous exprimer au sujet de la liberté de presse et d’expression à laquelle l’attentat contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, a porté atteinte. Pour cela, vous analyserez les dessins, puis vous réaliserez vos propres dessins en faveur de la liberté d’expression », conseille le manuel Citoyens aujourd’hui ! destiné aux élèves de 4e. Nombreux sont en effet les ouvrages qui demandent à l’élève de défendre à son tour la liberté d’expression. « Cela faisait partie du programme d’éducation civique d’avant. On parlait de liberté d’expression chaque année, mais cela a quand même été accentué dans les nouveaux programmes et c’est une très bonne chose », affirme Christophe Chartreux.

Lire la suite de l’article

quenelle plus

One Reply to “Comment « l’esprit Charlie » a été intégré aux manuels scolaires”

  1. La loi “charlie” contre signée par 1 million de manifestants permet désormais de dire et d’écrire n’importe quoi, n’importe où, n’importe comment, y compris de blasphémer ou d’uriner sur les autels . . .

    J’ai pondu ceci en 1/4 d’heure, d’une seule traite, le 12 janvier, soumis à la modération le 13 et il a été publié le 14 sur C4N
    qui est ce tiers qui juge de l’incohérence des propos d’autrui, à moins que lui même . . .

    HALTE à la Charlie Mania

    Désormais critiquer Charlie c’est un blasphème !
    Rire de Charlie est et peut vous causer de l’urticaire !
    Charlie est personna grata, les autres non !
    Rien n’existe sans Charlie !
    Aujourd’hui Charlie est notre maitre à penser à tout, tout prêt !
    Même si vous n’aimez pas Charlie, aimez-le !
    Charlie est gentil, tout les autres sont méchants, tous y compris vous !
    Si vous ne pensez pas comme Charlie, soyez maudit !
    Lynch veille si vous dites du mal de Charlie
    Tout vous sera pardonné si vous louez Charlie (pas trop cher tout de même) !
    Charlie est le Ying et le Yang !
    Point de salut sans Charlie !
    Si vous voulez récupérer Charlie, rackez !
    Charlie nous sauvera tous, même si on n’y croit pas ?
    Faites ce que vous voulez, Charlie veille !
    Les millions de Charlie ne seront pas perdus pour tout le monde !
    Votre liberté s’arrête à celle de Charlie, autrement dit, oubliez la !
    Seule la gauche-de-la-bien-pensense peut parler au nom de Charlie !
    Saint Charlie ne priez pas pour nous ou alors discrètement !
    Je suis bouleversement charlivari(é) !
    On peut rire de tout mais pas avec n’importe quel Charliot !
    Big Charlie veille sur vous !
    Seule la pensée Charlie peut sauver l’humanité !
    Charlie est la lumière de l’existence, rien d’autre n’existe !
    Je ne crois en rien d’autre que Charlie !
    Tous les matins en me rasant je me regarde en rêvant à Charlie !
    Si vous oubliez votre prière à Charlie, lui ne vous oubliera pas !
    Charlie est omnipotent (impo(r)tent?) et vous sauvera demain, j’ai dit demain !
    La gauche a récupéré Charlie, il est son étendard et son symbole !
    Utiliser Charly à des fins personnelles est autorisé d’interdiction !
    Seuls les grands prêtres autoproclamés de la nouvelle religion Charlie peuvent parler en son nom !
    Le sacrilège suprême c’est de parler en mal de Charlie !
    La profanation des reliques de Charlie est soumise à déclaration préalable !
    Vous pouvez rire de Charlie mais seulement à vos risques et périls !
    Si vous riez de vous même prenez garde que ce ne soit pas en contradiction avec les nouvelles lois de Charlie!Avant de rire de Charlie vous devez déposer un dossier pour obtenir la permission (temporaire) !
    Seules les personnes autorisées à s’autoriser ont le droit de rire, en ce qui concerne Charlie il faut une autorisation spéciale !
    Aucune autre religion que Charlie n’est tolérée !
    Aucune autre doctrine politique que Charlie n’est tolérée !
    La charlisisation de la société est en marche, rien ne pourra l’arrêter !
    Vive les lendemains charliesques qui chantent !
    La célèbre formule de benito mussolini doit être modifiée comme ceci :
    Tout dans l’État-Charlie, rien contre l’État-Charlie, rien hors de l’État-Charlie.
    Charlie vous demande à tous de déraison garder !
    La charlimania à haute dose décérebre !
    Les charliphyles et les charliphobes sont à mettre dans le même panier !
    L’aubaine de la charlimania tombe à pic pour certains !
    Charlie est un soporifique pour oublier la situation catastrophique de l’économie !
    La prescription de suppositoires charlifiques n’est autorisée que les jours grévés !
    Charlie est une bénédiction pour relever le niveau d’impopularité d’incertain !
    La meilleure façon de parler c’est de charlifier !
    Le charlivisme est incompatible avec toute démonstration de modération et/ou de tolérance !
    Les charlivistes sont les adorateurs de Charlie, ils suivent ses préceptes aveuglément !
    Le charlivisme est la nouvelle religion d’état !
    Toute personne critiquant le charlivisme encoure des poursuites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils