Derrière l’afflux des migrants, la stratégie américaine d’asservissement de l’Europe

Nous ne pouvons que regretter le sort de ces migrants fuyant le conflit meurtrier et la barbarie DAESH. Cependant, il est à noter que l’Oligarchie joue la carte de l’émotion dans le but de faire accepter à l’opinion publique l’accueil de ces migrants en grande quantité, et en arrière-fond, l’apport de « ressources humaines » à moindre prix, la globalisation et le métissage généralisé des peuples. Un projet ô combien cher aux mondialistes.

Qui sème la guerre, récolte les migrants

Notre caste dirigeante s’émeut devant cet enfant noyé ; pourtant, n’a-t-il pas fui son pays à cause de la volonté des États-Unis et de leurs alliés (dont la France) de déstabiliser la Syrie de Bachar el-Assad, en finançant et en armant des « rebelles », ce qui conduira à la création de DAESH et en définitive au déplacement de plusieurs millions de Syriens, dont l’enfant retrouvé mort sur une plage turque ?

Nos responsables politiques provoquent le désordre pour ensuite faussement s’attrister des conséquences de leurs propres actes. Quelle pitoyable hypocrisie !

Il en va de même pour les pauvres migrants en provenance de Libye, mourant sur leur bateau chaviré en tentant de gagner l’Europe. Une conséquence de la guerre en Libye et des bombardements de l’OTAN qui provoqueront un afflux grandissant de migrants. Merci à Sarkozy et à BHL, pour le coup !

Venez en Europe, parole d’Oncle Sam

Ensuite, qui encourage les migrants à s’exiler en Europe et qui leur fournit l’argent pour payer les passeurs afin de se rendre sur le continent européen ?

Selon le reportage de Kla.tv du 25 août 2015, intitulé La signature des USA derrière les afflux de réfugiés, le site Fluchthelfer.in encourage les migrants à se réfugier clandestinement dans l’espace germanophone. Le site appartiendrait au think-tank américain Ayn Rand Institute, qui aurait pour directeur l’avant-gardiste Yaron Brook, né en Israël.

L’Ayn Rand Institute est un Think-Tank (un groupe de réflexion) américain. Yaron Brook, né en Israël, en est le directeur. Au moyen de campagnes professionnelles, ce groupe de réflexion américain mise surtout sur « l’humanité » et en appelle à la « compassion » des Européens. De manière révélatrice, il n’y a pourtant aucune campagne comparable aux États-Unis, par exemple au sujet de l’aide à la fuite du Mexique vers les États-Unis.

Kla.tv, 25 août 2015

Le magazine autrichien Info-DIREKT du 5 août 2015 rapporte les déclarations d’un collaborateur du « ministère autrichien de la Défense » : il y aurait des renseignements selon lesquels des organisations nord-américaines payent les passeurs qui « importent » quotidiennement des milliers de réfugiés en Europe.

Les coûts de passage et les circonstances sont connus des cercles policiers qui ont affaire quotidiennement aux demandeurs d’asile. Le soupçon selon lequel les États-Unis sont impliqués dans cette affaire dans le sens d’un plan géostratégique est aussi souvent mentionné.

Info-DIREKT, 5 Août 2015

Déstabilisation du Moyen-Orient, écoutes de la NSA, Marché transatlantique et encouragement de l’afflux de migrants en Europe… Avec un ami comme les États-Unis d’Amérique, plus besoin d’ennemis !

Un business juteux

Enfin, à qui profite le crime ? Toujours dans le reportage de Kla.tv du 25 août 2015, citant le quotidien Heute du 12 août, « la firme d’asile encaisse 21 millions d’euros » :

Car l’accompagnement, la surveillance et l’approvisionnement ne sont pas assurés par l’État lui-même mais par une société privée. Plus précisément par la société ORS Service AG, qui est active en Suisse, en Autriche et en Allemagne, et qui en 2014 a reçu environ 21 millions d’euros des contribuables via le ministère autrichien de l’Intérieur.

Kla.tv, 25 août 2015

Derrière la société « ORS Service AG » se cacherait la firme Equistone Partners Europe, qui appartient entre autres à la Banque Barclays.

Barclays se révèle être l’actionnaire le plus important de la banque privée, active au niveau international, « NM Rothschild » ; elle est aussi dominée personnellement par la famille de banquiers Rothschild. Info-DIREKT dit de la famille de banquiers Rothschild qu’elle aurait des connexions avec le groupe Bilderberger et qu’elle appartient de manière incontestée à la haute finance.

Kla.tv, 25 août 2015

Cette immigration servira au dumping social recherché par le capital apatride en embauchant cette nouvelle main d’œuvre bon marché pour tirer les salaires européens à la baisse. Exploitation de la misère des migrants et chômage de masse pour les citoyens « de souche ou de branche ».

Divide ut regnes, diviser pour mieux régner

Voilà ce que dissimule le rideau de l’émotion et des âmes sensibles : la stratégie de l’Amérique visant à se débarrasser des nations qui lui tiennent tête. Et simultanément encourager l’afflux de réfugiés en Europe pour le plus grand profit des élites d’argent et pour l’instauration du métissage généralisé, avec également à la clef des tensions sociales et ethniques qui risquent de dégénérer en guerre civile.

Nous vivons aujourd’hui dans une Europe affaiblie, prête à s’en remettre à cette Amérique qui a contribué à son déclin et qui continue avec le Marché transatlantique, tout cela pour devenir un insipide protectorat.

Tous ces éléments sont également à mettre en corrélation avec une autre idéologie : celle du judaïsme messianique, où la destruction de l’Europe chrétienne conduirait à l’avènement de leur Messiah.

La boucle est désormais bouclée.

Nico le Taureau

Source: quenelle plus


Reportage de Kla.tv du 25 août 2015 : La signature des USA derrière les afflux de réfugiés

Conférence de Pierre Hillard : « La Marche irrésistible du Nouvel ordre mondial »

Judaïsme messianique : « C’est une excellente nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe pour la venue du Messiah »

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.