Par IvoireBusiness – Depuis Man / Michel Gbagbo (FPI) accuse « Affi a demandé de considérer Gbagbo comme mort ».

Michel Gbagbo. Image d’archives.

Malgré la pluie qui s’est abattue sur la ville de Man, le vendredi 28 août, les militants du Front populaire ivoirien (Fpi) du département sont sortis nombreux accueillir une délégation comprenant notamment Michel Gbagbo, fils de l’ex-président ivoirien.
Dans le foyer des jeunes du quartier Campus, Michel Gbagbo a indiqué, sous les ovations des militants, que dans la crise au Fpi, il appartient au camp Abou Drahamane Sangaré qui prône le retour en Côte d’Ivoire de l’ex-chef d’Etat. Pour Michel Gbagbo, son choix s’explique par le fait que Pascal Affi N’guessan aurait des ambitions pas du tout catholiques depuis la prison de Bouna.

« Quand nous étions en prison à Bouna, j’avais informé Affi N’guessan de ce que les militants du Fpi n’avaient pas apprécié sa gestion, même étant au pouvoir. Je lui avais conseillé, dans l’éventualité où on sortirait de prison, de mettre le nom de Gbagbo en première ligne dans toutes ses déclarations. Ce qui aurait fait de lui un successeur digne du président Gbagbo au Fpi. Je ne savais pas que Affi N’guessan avait une autre idée nocturne dans la tête, celle de demander aux uns et aux autres d’oublier Gbagbo et le considérer comme mort et ne pas pleurer sur son cadavre », a dit Michel Gbagbo.
Lire la suite surhttp://www.linfodrome.com/vie-politique/22538-depuis-man-michel-gbagbo-f…

– See more at: http://www.ivoirebusiness.net/?q=articles/depuis-man-michel-gbagbo-fpi-accuse-%C2%AB-affi-demand%C3%A9-de-consid%C3%A9rer-gbagbo-comme-mort-%C2%BB#sthash.ehXVeVXn.dpuf

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.