Bruxelles exige que la Serbie ne participe pas à un exercice militaire conjoint avec l’armée russe

Bruxelles exige que la Serbie ne participe pas à un exercice militaire conjoint avec l’armée russe

Cet exercice aura lieu sur le territoire russe et portera le nom de Fraternité slave a déclaré Sergei Shoigu, ministre de la Défense, à l’occasion d’une remise de médailles à des officiers de l’armée serbe, en présence de son homologue serbe, Bratislav Gašić, le 15 août dernier :

« Nous attachons beaucoup d’importance aux grands exercices prévus cette année, aux côtés de nos confrères biélorusses – dans le cadre de fraternité slave 2015. Nous ferons tout notre possible pour nous assurer que nos remarquables parachutistes démontrent leur professionnalisme, leur formation et leurs compétences »

Une initiative négative pour Bruxelles, qui avait déjà vu d’un mauvais œil, en octobre 2014, un défilé de troupes russes en présence de M. Poutine à Belgrade à l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de la libération de la capital serbe de l’occupation nazie et plus récemment, le 9 mai dernier, la présence de détachements serbes à Moscou pour la grande parade de la victoire de 1945.

Pour Maja Kocijancic, porte-parole des Affaires étrangères et porte-parole du commissaire en charge de la politique de voisinage et des négociations sur l’élargissement, Johannes Hahn :

« Dans les circonstances actuelles, de tels exercices militaires enverraient un mauvais signal. Nous attendons de la Serbie qu’elle agisse conformément aux engagements européens et au processus d’adhésion »

Belgrade est victime d’un chantage de la part des puissances atlantistes, qui souhaitent voir la petite nation serbe couper les ponts avec Moscou en échange d’une adhésion à l’Union européenne. Cette dernière aimerait aussi la fermeture du centre humanitaire russe de Niš, ouvert en 2011 et destiné à intervenir en cas de situation d’urgence, partout dans les Balkans et qualifié de « base militaire » par les capitales vassales de Washington.

Source: egaliteereconciliation.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils