LE SÉNAT ADOPTE UN PROJET DE LOI COMMUNISTE SUR L'ÉDUCATION

Publié le 05 août, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

Charlotte Iserbyt sur le passage de la loi S1177 le 18 juillet 2015.

Par Charlotte Iserbyt – Le 13 juillet 2015

S1177, la Loi de formation de chaque enfant, a reçu 81 votes favorables, 17 ont voté contre et 2 n’ont pas voté.

Les sénateurs suivants ont voté NON : Blunt, R/MO ; Booker, D/NJ ; Crapo, R/ID; Cruz, R/TX ; Daines, R/MT ; Flake, R/AZ ; Lee, R/UT ; Moran, R/KS ; Murphy, D/CT ; Paul, R/KY ; Riseh, R/ID ; Rubio, R/FL ; Sasse, R/NE ; Scott, R/SC ; Shelby, R/AL ; Vitter, R/LA ; Warren, D/MA ; Ceux qui n’ont pas voté étaient Graham, R/SC, Nelson, D/FL.

Nous devrions remercier ceux qui ont voté NON puisque S1177 n’est pas un projet de loi sur l’éducation.

Nous devons également remercier les milliers d’Américains de souche qui ont tout fait pour obtenir un vote NON contre le HR5 du Rep. Kline et la législation S1177 du Sénateur Alexander.  Nous avons presque tué le HR5, perdu par 5 voix.

Personnellement, pour les gens de la base, je tiens à remercier Jeff Rense et Paul Walter (NewsWithViews.com) pour avoir permis la sortie du message NO WAY. Sans Jeff et Paul, deux grands patriotes américains, nous n’aurions jamais été si près de vaincre le HR5.

Le HR5 et le S1177 ne sont pas des lois sur l’éducation.  Ce sont des projets de loi communistes limitant l’apprentissage pour la force ouvrière permanente !  Ceci provenait de Carnegie Corporation, Conclusions et recommandations pour les études sociales, de 1934 ; À l’Organisation des Nations Unies, l’UNESCO et le Bureau de la coopération et du développement économique, Paris, France.  Ils font partie de l’agenda 21 de l’Organisation des Nations Unies.  Le livre de Carnegie est disponible chez American Deception.com(« Conclusions » dans le moteur de recherche).  Ce livre exige d’utiliser les écoles pour changer le système économique capitaliste de l’Amérique en une économie communiste planifiée et, dans certains cas, pour confisquer nos terres.

Le programme mondial de formation de la main-d’œuvre a été ressuscité pendant les administrations Reagan et Bush, soutenu ensuite par Clinton et Bush, Jr. et maintenant par Obama.  Il s’agit d’une ALERTE ROUGE # 8.

La formation de la main-d’œuvre est une partie très importante du plan du gouvernement mondial et de l’agenda 21 de l’Organisation des Nations Unies.

Comme le célèbre romancier  C.S. Lewis le dit (mots à l’effet) : « Lorsque la formation bat l’éducation la civilisation meurt ».

Le but est d’utiliser les enfants du monde entier pour rassembler des profits pour l’élite mondiale.  Cet agenda international de formation de la main-d’œuvre est pour tous les enfants sur cette planète.  Les enfants scolarisés à la maison sont ciblés dans les documents originaux de la Société du nouveau développement scolaire américain relié aux écoles à charte.

Ce programme est soutenu par les chambres de commerce nationales et internationales, le Conseil des relations étrangères, les sociétés multinationales, les deux partis politiques au sommet, les dirigeants des syndicats d’enseignants (pas les enseignants) et, jusqu’à très récemment, les organisations néoconservatrices. L’archevêque d’Omaha, Nebraska, George J. Lucas, président de la Commission de l’éducation catholique, dans un discours à la Chambre des Représentants des États-Unis, et dans une lettre datée du 23 février 2015, a recommandé le passage du projet de loi HR5 du Républicain Rep. Kline, la Loi sur la réussite des élèves. Certaines confessions protestantes ont exprimé leur soutien à ces projets de loi.

L’Alliance nationale des affaires, au milieu des années 1990, a demandé la formation de la main-d’œuvre et le service communautaire à partir de la maternelle jusqu’à l’âge de 80.

Le S1177 comprend, en dehors de la formation de la main-d’œuvre, un lourd accent sur le curriculum et les tests basés sur le communisme marxiste.  Je crois que le Cœur Commun est l’objectif du curriculum Cœur Mondial (Nouvel Âge) du sous-secrétaire Robert Muller qui réduit les connaissances académiques traditionnelles de quatre vingt dix pour cent à dix pour cent !!!

Le S1177 comprend la fourniture de tous les services communautaires, les services de santé mentale en particulier (lavages de cerveaux pour des valeurs politiques correctes) de la naissance à la mort, et une éducation tôt dans la petite enfance « du style soviétique » avec des directions d’écoles non élues.  Ces bassins d’écoles communautaires se produisent dans tout le pays.  Il s’agit de la philosophie d’Hillary Clinton, « Il faut tout un village pour élever un enfant ».

Le S1177 comprend la collecte intensive de données envahissant la vie privée reliée  à l’évaluation communiste centrale et à la médication de la santé mentale.  Ces données seront utilisées pour l’emploi et d’autres fins.

La forme de gouvernement du conseil non élu (régionalisme/communisme) est une exigence.  L’exigence des écoles par choix et à chartes financées par les impôts avec des conseils scolaires non élus se retrouve tout au long du projet de loi S1177.

Les écoles par choix et à chartes financées par les impôts, sans élections de commissions scolaires, sont nécessaires pour la mise en place du plan de la main-d’œuvre.  Les écoles par choix et à chartes financées par les impôts sont également internationales et se retrouvent en Russie et partout dans le monde.

L’appel est également fait, dans d’autres milieux éminents, par Marc Tucker, du Centre national pour l’éducation et l’économie de Carnegie, de déplacer le financement de l’éducation par les impôts fonciers locaux vers le niveau de l’état et devant être administré par un conseil non élu, afin de se débarrasser des conseils scolaires élus localement ; La recommandation est de déplacer la prise de décision au niveau de l’état.

Le contrôle de l’état sur l’éducation est plus dangereux aujourd’hui que le contrôle fédéral.  Le HR5 et le S1177 ont comme sujet de donner les pouvoirs aux départements de l’éducation aux états, des commissions non élues de la formation de la main-d’œuvre ouvrière.  C’est logique si l’éducation n’est plus vraiment de l’éducation, mais, une formation de la main-d’œuvre qui doit être gérée au niveau de l’état avec la coopération des sociétés et des conseils non élus.

Les organisations néoconservatrices ont maintenu leur opposition à HR 5 et S1177 jusqu’à la toute dernière minute quand ils ont réalisé que les projets de loi qu’ils soutenaient jusqu’ici pourraient être tués.  Leur arrivée à bord à la dernière minute était simplement pour prendre le crédit pour les avoir tués.  Le HR 5 a été adopté par seulement 5 votes !

Je comprends que les mêmes organisations néoconservatrices qui ne se sont pas opposées à HR5 et à S1177 jusqu’à la toute dernière minute sont en train de planifier une campagne pour abolir le Département de l’Éducation des États-Unis.

Pourquoi maintenant, alors que le Département fédéral de l’éducation, après 35 ans, a accompli son travail de financer et de contrôler 100% de tous les Départements de l’Éducation des états ?  Où étaient ces groupes dans les années quatre-vingt,  lorsque le président Reagan, qui était censé abolir le Département de l’éducation des États-Unis, n’a pas donné suite à sa promesse ?  Pourquoi maintenant, alors que la majeure partie de la puissance du Département de l’Éducation des États-Unis a été déplacée vers les états et que les Départements de l’Éducation des états ne sont que des clones du Département de l’Éducation des États-Unis ?

Ne répondez pas à leurs demandes pitoyables de donner pour faire éliminer le  Département de l’Éducation des États-Unis.

Voici une liste partielle des groupes néoconservateurs : Heritage, Eagle Forum, Heartland, Freedom Works, American Principles, Women on the wall, Pioneer,  Americans for Prosperity, CATO Institut, Concerned Women for America, Hoover Institute, Truth in American Education, et ainsi de suite.  Beaucoup d’entre eux ont été financés par Koch Brothers.  Ce sont des organisations trotskistes.  Trotsky était un communiste, pas un conservateur.

L’Amérique a perdu sa conscience

Les Américains doivent cesser leur appartenance et leur soutien financier aux organisations néoconservatrices qui soutiennent les écoles par choix et à chartres financées par les impôts avec des conseils non-élus et l’agenda de l’école au travail. Les Américains concernés doivent travailler en tant qu’individus, et non dans un groupe qui peut être infiltré.  Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir une organisation tissée serrée qui ne peut être identifiée.

Les Américains concernés devraient plutôt se concentrer sur l’obtention d’une législation adoptée dans leurs états afin d’abolir les Départements de l’éducation de leurs états qui ont été mis en place financièrement et politiquement depuis 1965.  Ils prennent leurs ordres de la Carnegie Corporation, l’Association Nationale des Gouverneurs, la Commission de l’éducation des États, et de nombreuses autres associations moins connues.

Un contrôle local n’est pas un contrôle de l’état.  Les audiences du Sénat sur S1177 comprenaient de nombreux commentaires de sénateurs pour que le pouvoir effectif soit rendu au niveau des états, ce qui implique qu’un tel contrôle de l’état est un contrôle local.

Ceci est un énorme mensonge !!!!  Le niveau de l’état n’est pas un niveau local.

Obtenez l’adoption de législations dans vos états afin d’abolir le Département de l’Éducation dans vos états !

Il faut rendre le contrôle de l’éducation au niveau local.

Il faut maintenir l’éducation au niveau local, un niveau local avec des conseils élus et financés par les taxes foncières.

Source :  NEWS WITH VIEWS

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Publicités

Une pensée sur “LE SÉNAT ADOPTE UN PROJET DE LOI COMMUNISTE SUR L’ÉDUCATION Avertissement de Charl”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.