À la mi-juillet, les médias ont révélé au grand public que l’État islamique était présent en Europe à travers un reportage sérieux du Sunday Miror (une fois n’est pas coutume, c’est la presse anglo-saxonne qui fait de l’investigation). Or, cette nouvelle a le mérite d’informer un grand nombre de citoyens, mais il ne s’agit pas d’une nouveauté pour les personnes s’intéressant au sujet. De plus, l’islamisme dans certaines zones des Balkans ne date pas de l’apparition de l’État islamique. Il y a six mois de cela, les hommes de la police anti-terroriste de Bosnie ont vu un drapeau noir de Daesh, dans le village de Gornja Maoca. Il faut également remonter aux années 1990, date du début de l’avancée islamiste dans les Balkans, suite à la désintégration de la Yougoslavie.

Le camp d’Osve en Bosnie

Les français ont pris connaissance du village d’Osve, perdu dans les montagnes bosniaques, situé à 96 kilomètres de la capitale Sarajevo. Sur les photos, on peut voir une maison affichant le drapeau islamique noir. Des tirs ont également été entendus par les voisins effrayés. Une dizaine d’individus s’entraîneraient dans ce camp, d’autres auraient transité auparavant.

Ce village bosniaque est stratégiquement bien placé sur le chemin entre l’Europe de l’ouest et l’Orient. Il est ainsi un camp d’entraînement et de repos pour les soldats de l’État islamique dans les zones reculées du pays. Ce dernier est en proie aux conflits ethniques, au chômage important, mais connaît également une minorité agissante d’islamistes dans le pays. Cette région est une terre naturelle de passage et de transit entre l’Orient et l’Europe de l’Ouest. Des prétendants au Djihad ont déjà été arrêtés au Kosovo, en Bosnie ou même en Bulgarie. Par ailleurs, la Turquie joue à un jeu trouble avec l’État islamique, ces frontières sont donc très poreuses et des milliers d’islamistes transitent par la Turquie sans de réels problèmes.

En outre, la Bosnie est réputée pour son trafic illégal d’armes depuis la guerre civile de 1992-1995, permettant aux soldats de Daech de s’en procurer facilement et à moindre coût. Dans sa dernière vidéo de propagande de 20 minutes, l’État islamique dit vouloir créer un califat dans la région des Balkans et notamment en Bosnie-Herzégovine. La Serbie est prioritairement visée dans cette vidéo.

Les journalises ont oublié de préciser que le village d’Osve se situe à seulement 15 km de la frontière de la République Serbe de Bosnie, sachant que la méfiance entre les deux entités de la Fédération perdure toujours – Fédération Croato-Musulmane et Republika Srpska. Récemment a été dévoilée à la presse une carte d’invasion de la République Serbe de Bosnie en cas de référendum pour l’indépendance. Le village est idéalement placé pour lancer un assaut. Aussi, la récente tentative d’assassinat du Premier ministre Serbe Aleksandar Vucic par des extrémistes bosniaques montrent que les tensions sont prégnantes entre les communautés.

Lire la suite de l’article sur stratpol.com

Egaliteereconciliation.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.