Ce qui se cache derrière l’interdiction du cannabis.

La chose qui contribuerait le plus à ce que l’humanité subvienne de façon durable à ses besoins, qui nous permettrait de retrouver notre liberté et notre équilibre avec la nature serait de planter du chanvre partout.

L’usage récréatif de cette plante n’est qu’un usage du chanvre parmi des milliers. Se contenter de légaliser cet usage serait du grand n’importe quoi, puisqu’il n’est pas si utile que ça malgré le fait qu’il soit plus que disponible dans nos sociétés. Tous ses autres usages (qui permettraient d’éliminer notre dépendance à l’industrie pétrolière et forestière, et offriraient des alternatives naturelles et très avantageuses à l’industrie pharmaceutique, aux textiles, à la nutrition et aux cosmétiques), sont la partie la plus importante de la  »légalisation » (ou plutôt « réintégration », parce qu’il n’est point besoin d’une quelconque permission pour cultiver la vie et contrer la mort qu’on veut nous faire subir, qui, soit dit en passant, est aussi légale).

Ça ne prendrait que 6 % des terres des États-Unis pour subvenir à 100 % de leurs besoins en terme d’énergie (voitures, chauffage, électricité, industries…), et ils utilisent 25 % de l’énergie dans le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.