Grèce : Déclaration du Premier Ministre après le référendum

Grèce : Déclaration du Premier Ministre après le référendum

C’est une semaine décisive qui commence ce lundi. Hollande, Merkel et les autres, mais surtout Merkel, vont avoir à affronter dès aujourd’hui des journées difficiles après la victoire attendue du NON au référendum grec. Ils n’ont plus d’autres choix que de trouver des solutions. Pas seulement pour la dette grecque, mais aussi pour l’avenir du système qui régit l’Union Européenne et la zone Euro. Le NON historique de la Grèce signifie que la peur change de camp, comme c’est toujours le cas quand on n’a plus rien à perdre, ce qui était le cas des Grecs. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti hier au téléphone avec des Grecs qui ont voté « όχι ».

Dès demain, se tiendra en Russie le sommet des BRICS, un sommet qui promet son lot de bonnes nouvelles pour ceux qui attendent un monde multipolaire. Nul doute que ce qui va se passer en Europe et ce qui va se passer en Russie interagiront.

Avic

***

 » Aujourd’hui est un jour de fête, parce que la démocratie est fête, elle est joie. Et quand la démocratie vainc la peur et le chantage, alors elle est aussi rédemption, elle est aussi voie de sortie.

Le peuple grec envoie aujourd’hui un message très puissant. Un message de dignité, de détermination. Un message qu’il prend ses choix en main. Beaucoup peuvent ignorer la volonté d’un gouvernement. Mais personne ne peut ignorer la volonté de vivre d’un peuple, de vivre avec détermination, de prendre sa vie en main.

Aujourd’hui, la démocratie gagne sur la peur. La détermination de notre peuple l’emporte, de toute évidence, sur la propagande de la peur. Je suis confiant que demain, nous allons frayer un chemin à tous les peuples de l’Europe. Un chemin de retour aux valeurs fondatrices de la démocratie et de la solidarité en Europe, en envoyant un message fort de notre volonté non seulement de rester dans l’Europe mais d’y vivre avec dignité. De prospérer, de travailler d’égaux à égaux.

Faisons donc de cet acte de volonté, de cet acte festif de la démocratie, un acte décisif vers un avenir meilleur pour nous tous en Grèce et en Europe.

Je suis très optimiste.

Bonsoir. «

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=V4OX1Prx1Vc]

Traduit par  Fausto Giudice

http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=15146

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *