Publié par wikistrike.com

Complot international visant à assassiner l'ancien Premier Ministre grec

Un complot visant à assassiner l’ancien Premier ministre grec  Costas Karamanlis a été fomenté et un plan de 2012 existait au sujet de la sortie de la Grèce de la zone euro. Nom de code:  « Silver drachme »

Ces conclusions sensationnelles sont dévoilées dans un rapport grec de l’enquêteur anti-corruption Dimitris Foukas, publié vendredi et envoyé au Conseil des juges pour examen.

Foukas cite des preuves – y compris les rapports de Wikileaks – pour soutenir l’existence d’un Plan Pythias, qui, dit-il, a été conçu pour faire pression sur le gouvernement grec afin qu’il modifie sa politique dans des secteurs cruciaux, tels que l’énergie, les achats d’armes et les marchés du secteur public. Selon le rapport, le rapprochement entre la Grèce et la Russie a provoqué une réaction des États-Unis qui a alors tout fait pour éviter des signatures d’accord sur les pipelines russes, conduisant à l’abandon progressif des plans pour Athènes et son attachement à la Trans-Adriatic Pipeline (TAP). Les USA ont aussi planché sur l’annulation de projets d’acquisition de matériel militaire russe.

Source anglophone

Ghisham Doyle pour WikiStrike

Publicités

Une pensée sur “Complot international visant à assassiner l’ancien Premier Ministre grec”

  1. Bonjour, après l’affaire Kennedy, voici(peut être)celle qui prendra relais une nouvelle fois à l’accomplissement des exigences des HAUT CORROMPUS!!!! A suivre!!! Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.