Alexis Tsipras future cible de l’oligarchie mondialiste ?

Alexis Tsipras future cible de l’oligarchie mondialiste ?

imageLes choix du Premier ministre grec, Alexis Tsipras, rendent furieux les Américains. Il faut avouer que durant ces dernières semaines on a l’impression qu’il prend un malin plaisir à provoquer la colère de l’Oncle Sam.

– Cela a commencé par un revirement géopolitique majeur en se rapprochant de Moscou. Que cela soit en condamnant les sanctions économiques européennes contre la Russie ou en signant un accord pour le passage du futur gazoduc Turkish Stream à travers la Grèce ce dont Washington ne voulait absolument pas entendre parler.

– Cela s’est poursuivi par l’annonce surprise d’un référendum. Cette annonce prouve que le Premier ministre grec est prêt à tourner la page de l’Union européenne. Non seulement une sortie de la zone euro est probable mais une sortie de l’Union européenne et de l’OTAN ne sont plus des chimères. Surtout si Vladimir Poutine met dans la balance une aide économique russe. On vous laisse imaginer l’état d’esprit qui règne actuellement au Pentagone. Sans oublier la question de l’or. La Grèce possède environ 130 tonnes d’or ce qui est très important si on rapporte cela à la taille du pays. Les États-Unis lorgnaient sur cet or. Pour le coup c’est raté. Et si il venait à l’équipe en place de garantir la nouvelle drachme sur l’or afin de lui garantir une certaine stabilité, l’euro et le dollars qui sont basés sur l’escroquerie de la planche à billets s’en trouveraient sans doute déstabilisés. La Chine et la Russie qui depuis des mois cherchent à torpiller le dollar pourraient bien pousser les Grecs à agir dans ce sens. Alexia Tsipras osera t’il ?

– Enfin, tout dernièrement la Grèce a signé un accord de coopération énergétique avec… le Vénézuela, la bête noire de l’administration americaine. Cela revient à agiter un chiffon rouge devant le taureau américain. L’accord examine les possibilités d’une coopération mutuellement avantageuse dans la fourniture de produits des prix du pétrole ainsi que l’éventuelle collaboration dans la recherche et l’extraction d’hydrocarbures.

Ces nouvelles orientations déplaisent fortement à Washington. Ce n’est rien de le dire. Encore une fois, ILS SONT FURIEUX. Il serait naïf de croire que les USA et leurs laquais Bruxellois vont laisser faire sans réagir. On peut tout imaginer. De l’assassinat politique au coup d’État et/ou une révolution colorée dont la CIA a le secret etc… En cas de victoire du non au référendum on doit s’attendre à une déstabilisation active de la Grèce. À partir de là tout deviendra possible et si nous étions à la place d’Alexis Tsipras nous ferions très attention…

One Reply to “Alexis Tsipras future cible de l’oligarchie mondialiste ?”

  1. Bonjour, personnellement, j’y vois comme plusieurs ficelles tirées de très HAUT(Dieu), et qui se joue des bidas aux morales de plomb… Une mouche peut se révéler agaçante si elle s’obstine de trop à vouloir n’en faire qu’à sa tête!!!… La tapette est en retenue!!! mais, pour combien de temps???… A moins que du HAUT, ne surviennent d’autres appâts sucrés, qui eux, auront provoqués l’indigestion fatale à la mouche, qui trop lourde à réagir, se verra clouée définitivement par son obésité trop pesante en conséquence… Monsieur Alexis Tsipras, une boite de sucre ne coûte pas bien cher, fournissez-vous en un MAXIMUM!!! car la mouche ne peut y résister!!!… Bien à vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :