Jean d’Ormesson : « Le massacre des chrétiens d’Orient justifie une intervention internationale »

Jean d’Ormesson : « Le massacre des chrétiens d’Orient justifie une intervention internationale »

ARTICLE | 27/02/2015 | Par Antoine Pasquier, avec Jean Muller

Jean d'Ormesson

Jean d’Ormesson, académicien

©BALTEL/SIPA

L’écrivain et académicien français est l’une des rares personnalités publiques à s’être exprimées pourdénoncer la situation des chrétiens d’Irak et de Syrie. Cette indignation, il a accepté de la partager dans nos colonnes.

Pourquoi êtes-vous sensible au sort des chrétiens d’Orient ?

Il y a cinq ans, avant même que Mgr Barbarin n’aille en Irak, j’avais déjà attiré l’attention sur la situation de ces chrétiens dans une tribune publiée dans Le Figaro. Il s’agit d’une des plus anciennes communautés chrétiennes du monde, presque contemporaine du Christ, qui est aujourd’hui très menacée. Ces menaces sont passées de l’Irak à la Syrie, puis se sont étendues à la Libye ainsi qu’à l’Afrique. Il me semble que, dans une grande partie du monde, les chrétiens sont maintenant une cible pour les organisations extrémistes comme Al Qaeda ou Daech.

Se mobilise-t-on suffisamment pour cette cause ?

J’ai naturellement été ému par le massacre de Charlie Hebdo, j’ai été ému par les risques courus par les juifs, dans leurs synagogues et dans leurs établissements commerciaux. Ce sont les chrétiens qui sont maintenant la proie d’attaques violentes. La religion chrétienne est devenue une religion menacée. Nous devrions témoigner aux chrétiens la même solidarité que celle que nous avons témoignée à d’autres communautés.

Daech et Al Quaeda sont plus dangereux que Bachar el-Assad.

 

Est-ce que les chrétiens d’Orient ont une place particulière dans l’histoire de l’humanité ?

La communauté des chrétiens d’Irak parle encore araméen, la langue du Christ. C’est une des plus anciennes communautés, peut-être la plus ancienne. Les chrétiens ont longtemps été bien traités en Syrie. Mais c’est récemment, avec Daech, que leur situation est devenue dramatique. Ils ont maintenant le choix entre quitter leur maison, payer des sommes énormes ou être massacrés. Il est impossible de ne pas s’y intéresser et de ne pas les soutenir.

Renouer avec le régime de Bachar el-Assad, est-ce la moins mauvaise solution ?

Je ne suis pas favorable à Bachar el-Assad, comme je ne l’étais ni avec Kadhafi, ni avec Saddam Hussein. Mais quand je vois ce qui les a remplacés, je m’inquiète et je suis réservé vis-à-vis de la politique du gouvernement français d’hostilité systématique à Assad. La levée de boucliers après la visite des quatre parlementaires en Syrie est à ce titre désolante. Avec qui est-ce que nous parlerions, sinon avec nos adversaires ? Daech et Al Quaeda sont plus dangereux que Assad.

Peut-on parler de génocide des chrétiens d’Orient ?

Il y a une volonté évidente de l’État islamique de les faire disparaître. Les femmes sont violées, les hommes massacrés, les maisons brûlées. En Europe, nous avons connu des choses atroces, mais il y avait une différence : les responsables en avaient honte, ils essayaient de cacher. La publicité donnée à ce massacre abominable atteint des sommets de barbarie. Non seulement cela est abominable, mais cela justifierait une intervention qui ne soit pas nationale mais internationale. Les Nations unies ne peuvent pas ne pas se pencher sur cela.

Doit-on craindre pour l’Occident ?

Le christianisme est considéré comme régnant en Europe avec Rome comme capitale, mais c’est oublier que le christianisme est né au Moyen-Orient, à Jérusalem, à Nazareth. Les chrétiens sont chez eux là-bas et ne demandent aucun privilège. Ils veulent simplement le respect de leur religion. Ce leur sera interdit. Si les nations ne se lèvent pas contre ces abominations, c’est à désespérer.

Source: famillechretienne.fr

One Reply to “Jean d’Ormesson : « Le massacre des chrétiens d’Orient justifie une intervention internationale »”

  1. en ne soutenant pas les chrétiens d’orient , nous sommes ouvertement complices de daech et cie ; mais peut être cela arrange les individus qui sont censés protéger les peuples contre la barbarie …..depuis le temps que le massacre des chrétiens dure , et que personne la haut ne bronche , je me pose des questiuons .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils