Publicités
Cellule44 > Blog > Afrique > Porochenko : criminel dans le Donbass, criminel en Côte d’Ivoire

Porochenko : criminel dans le Donbass, criminel en Côte d’Ivoire

Quand on parle de la guerre civile qui a eu lieu en Côte d’Ivoire, on pense généralement à toutes les magouilles françaises de Chirac à Sarkozy, et des intérêts des grands groupes français, mentionnant à peine l’autre grand fléau ivoirien dû à sa qualité de premier producteur de cacao. Et pour le cacao, ce n’est pas en France qu’il faut chercher. De ce point de vue, la situation en Cote d’Ivoire concernait beaucoup de monde, à commencer par certains de nos voisins, et tous les ténors de ce secteur, comme Porochenko. La France y a joué un rôle de mercenaire, le  même qu’en Libye, pour placer un homme choisi par les puissances financières internationales, alors que ses intérêts n’étaient pas vraiment menacés (les grands groupes français étaient toujours aussi solidement implantés dans le pays, malgré la guerre), et Laurent Gbagbo était très ouvert à toutes les négociations avec la France, avec, il est vrai, la carte chinoise qui lui donnait des atouts supplémentaires.

***

Le président ukrainien Piotr Porochenko est un criminel. Cela est bien connu. Le génocide engagé contre la population du Donbass a montré clairement son visage, ainsi que celui de ses maîtres étasuniens.

 Mais il y a une face cachée de ce sinistre personnage que beaucoup ne connaissent pas. Le « roi du chocolat » est également responsable de génocide contre la population de Côte d’Ivoire.
Certains ignorent encore d’où vient la richesse du président actuel de l’Ukraine. Cet oligarque pro-occidental a fait sa fortune grâce au chocolat. Sa marque Roshen est de loin le plus gros producteur ukrainien de confiserie et fait partie du TOP 15 mondial (http://fr.wikipedia.org/wiki/Roshen). Chose « incroyable », la marque du président pro-européen a renforcé de près de 10 fois ses positions sur le marché ukrainien depuis l’accès au pouvoir des putschistes à Kiev. Après tout, il faut « bien » utiliser sa position.Les crimes de la juntekiévienne contre la population civile duDonbass sont aujourd’hui connus pratiquement de tous. Les partisansnéofascistes de la junte le reconnaissent sans remords. Après tout, l’objectif est clair: éliminer tous ceux qui ne se soumettent pas au diktat pro-US. Mais beaucoup d’Ivoiriens et plus généralement Africains seraient plus qu’intéressés d’apprendre que l’actuel président de l’Ukraine est responsable des crimes en masse contre la population ivoirienne, et du chaos qui s’est créé en Côte d’Ivoire depuis 2002. En effet,Porochenko à l’instar de ses amis occidentaux, n’a jamais caché son aversion pour LaurentGbagbo, dont les idées et objectifs ne pouvaient aucunement arranger les intérêts oligarchiques des premiers.Le président ivoirien LaurentGbagbo était révolutionnaire. Il le reste toujours d’ailleurs bien qu’étant emprisonné dans l’injustice totale par la Cour pénale internationale (CPI). Il voulait arracher la dignité pour son peuple, son pays et son continent. Il a dû en payer les frais de la plus dure des manières, dans la lignée des grands leaders d’Afrique: Lumumba,Sankara,Mandela,Kadhafi pour ne citer qu’eux. Les idées révolutionnaires du présidentGbagbo concernaient bien évidemment aussi le secteur du cacao, dont la Côte d’Ivoire est le leader absolu en termes de production: plus de 35% de la production mondiale des fèves de cacao. Plus d’un tiers de chance que les barres de chocolat que nous achetons dans les supermarchés aient été produites grâce aux fèves de Côte d’Ivoire. La volonté deGbagbo de diversifier les relations dans ce secteur clé de l’économie ivoirienne, notamment avec la Chine, et donner ainsi la possibilité à son pays, de loin le premier producteur mondial, d’en tirer plus profit, n’était aucunement du goût des principales sociétés occidentales du secteur, ni deRoshen dePorochenko…On connait la suite: l’armée néocoloniale française a délogé par les armes le président légitime ivoirien du palais présidentiel en humiliant totalement l’indépendance et la souveraineté ivoirienne. Mais derrière et bien avant l’humiliation ultime, il y avait ceux qui ont contribué à la création de la rébellion armée, et ce depuis 2002. On y retrouve les mêmes: la France (ou plutôt l’Elysée), les USA et…Piotr Porochenko, l’actuel président ukrainien qui ne pouvait lui aussi permettre que le principal producteur mondial de cacao échappe au contrôle de ses énormes intérêts financiers, d’autant plus liés directement à ce secteur.Selon le média eurasien et panafricain EODE TV, qui enquête en permanence sur les réseaux occidentaux en Afrique et qui l’avait abordé depuis avril de l’année dernière, Porochenko n’hésitera donc pas à « investir » dans le massacre des Ivoiriens et dans la déstabilisation de la Côte d’Ivoire: participation au financement de la rébellion armée, guerre entre importateurs, après tout le sang des citoyens ivoiriens ne vaut rien pour les prédateurs assoiffés des énormes profits. Et après cela, quelqu’un s’étonne-t-il encore du massacre massif contre la population de Novorossia, ayant refusé de se soumettre au diktat de Washington et de ses sous-traitants maïdanesques kiéviens?Le fait est que tôt ou tard, ce sinistre personnage devra bien répondre de ses crimes devant une nouvelle justice internationale (certainement pas à la CPI puisque cette organisation s’est discréditée en tant qu’organe de justice). Et lorsque cela arrivera, en plus des habitants du Donbass, les citoyens de Côte d’Ivoire auront toute la légitimité de demander réparation audit criminel pour tous les crimes, massacres et chaos créés dans leur pays. Ce temps viendra, soyez-en sûrs. Et à chaque fois que vous reverrez encore son sourire hypocrite, ainsi que celui de ses « amis » de l’élite politique occidentale, repensez à toutes ces victimes ivoiriennes ayant pour seule faute le soutien à la dignité de leur nation.

Sputnik va obligatoirement revenir sur ce sujet, notamment à travers des témoignages et analyses d’experts. Les bourreaux doivent bien comprendre que l’impunité n’est pas éternelle.

 

Publicités

Une pensée sur “Porochenko : criminel dans le Donbass, criminel en Côte d’Ivoire”

  1. J’aimerais partager avec vous ces informations lues dans « clefsdufutur-france-afrique-actualités»:

    « La France est obligée de réagir. Elle est préparée pour cela. Oui, il y a une recrudescence des actes hors-la-loi dans l’impunité la plus totale.
    Oui, ceux qui soutiennent le Président Laurent Gbagbo sont persécutés, emprisonnés. Mais Nous n’avons pas dit Notre dernier mot. Sous un apparent pouvoir, les adversaires de Laurent Gbagbo vont perdre sur tous les fronts. Oui, Gbagbo sera libéré, son épouse, son plus fidèle défenseur et tous ceux injustement jetés en prison. Leur libération est proche. » Extrait de Clefsdufutur-11.05.2015-
    Gbagbo
    Ce qui arrive en Côte d’Ivoire
    « Madame Simone Gbagbo a la Foi divine en elle. Elle est persécutée en tant que chrétienne, Épouse du Président Laurent Gbagbo.
    Nous soutenons que le grossier procès n’est qu’une hypocrisie, une persécution de plus pour tuer tous ceux qui ont le courage de défendre la Vérité.
    Nous avons dit que Laurent Gbagbo serait libéré.
    Le Retournement de situation est prévu, il interviendra quand le monde va basculer dans la défense de la Loi Juste. Les hommes y sont poussés.
    La Côte d’Ivoire retrouvera sa dignité par la Présence de son Président légitime Laurent Gbagbo et de son Épouse Simone Gbagbo.
    Le Peuple de France devra rendre des comptes d’avoir cautionné la guerre en Côte d’Ivoire, en Afrique, par son immobilisme.
    Nous soutenons que Madame Simone Gbagbo est emprisonnée sans preuve par la simple raison de garder au pouvoir : les traitres. Cela n’aura qu’un temps. La Foi Chrétienne de la Famille Gbagbo est exemplaire. Que chacun prenne force dans leur Exemple et lutte pour la Justice Véritable. Nous avons là les forces vies Nouvelles, aux yeux de tous. Ne restez pas à contempler la Vérité. Défendez-la !
    Vous ne pouvez plus laisser faire sans intervenir. » Clefsdufutur Le 11.03.2015
    « La France avait livré Laurent Gbagbo à la CPI, il y est toujours, mais faute de preuves il est retenu le temps que l’on en fabrique, ou que les témoins de son impunité soient tous mort. Cela dit les auteurs des crimes eux courent toujours: Alassane Ouattara et Guillaume Soro. Mais encore une fois la France est le juge et partie, mais aussi le pays qui donne le plus d’absolutions du moment que ses intérêts sont protégés. Gbagbo lui n’avait pas (d’) impunité, puisque qu’il n’avait que très peu participé, il dénonçait surtout la mainmise sur les finances de tous les pays d’Afrique, en effet c’est la France qui détient toutes les réserves d’or national, et qui touche 66% de taxes sur les transactions des pays d’Afrique. Au total si la France devait demain restituer tout l’Or des Africains et leurs avoirs gérés par le trésor public, la France serait redevable à l’Afrique de milliards qu’elle n’a pas ou plus. Un peu comme les USA avec la Chine. Voilà ce que pensait Laurent Gbagbo, voilà sa faute, et voilà pourquoi lui est devant la CPI dans les geôles de la CPI, alors que ceux qui ont le sang d’Africains et autres sur le mains peuvent se pavaner, et même narguer la CPI, en voyage officiel pour réclamer leur absolution. » Clefsdufutur Le 03. 11. 2014

    « À propos du livre de Laurent Gbagbo avec François Mattéi : C’est la faiblesse de l’Afrique qui en a fait une proie. Cela ne doit plus être. Oui, cela a dénaturé la relation. L’Afrique est en partie gâchée par le système France-Afrique.

    Aux Africains qui ont souffert de la France, la Reconnaissance de l’ignoble dans les actes engagés par les différents gouvernements français.
    Nos excuses ne résoudront pas la situation présente et la France se doit de Réparer le mal fait aux Peuples d’Afrique. Clefsdufutur en est très conscient qui montre la voie.
    Le livre de Laurent Gbagbo et François Mattei « pour la vérité et la justice » aux Éditions du moment est un cri de Vérité insoutenable devant l’ampleur des actes criminels, génocides.

    Gbagbo : il sera libéré. Nous l’avons dit, Nous l’affirmons, il retrouvera sa femme et son fidèle lieutenant Blé Coudé.
    Le Renouveau de l’Afrique est annoncé, il sera. » Clefsdufutur Le 26.08.2014

    « La France n’a pas toujours su défendre les intérêts de ceux dont elle se disait « amie ». C’est un fait reconnu et beaucoup d’hommes politiques français ont trempé dans de « sales combines ». Pour ne citer que l’attaque contre le Président Gbagbo. Nous sommes dans le gangstérisme international et la France n’a pas fait mieux que d’autres. C’est une honte. C’est un fait avéré et Nous ne cautionnons aucun acte illégitime au profit des magouilles du moment et du pouvoir du plus fort, au détriment des Peuples d’Afrique. Ceci est une évidence. Nous ne reviendrons pas dessus, et Nous tournons vers le Futur.
    Tout ce qui a été engagé dans la fausseté sera détruit : hommes et systèmes. » Clefsdufutur Le 01.07.2014

    « La France – Afrique : c’est une honte de s’être conduit ainsi de la part des différents gouvernements français avec les chefs d’États Africains dont Gbagbo, J’en conviens parfaitement, et Nous ne protégeons ni ne cautionnons les agissements des gouvernements successifs français. Nous indiquons le Futur, ne nous appesantissons pas sur des actes passés. Ce n’est pas Notre voie, ni Notre But de faire le procès du passé ni du présent, mais d’ouvrir la porte au Futur. Nous reconnaissons la scandaleuse attitude des politiques français en Afrique et la légitimité de Gbagbo à la révéler. Tout sera dit : la Vérité au grand jour.
    Tu verras. Les hommes sont acculés à agir. » Clefsdufutur Le 22.06.2014

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :