Par Fraternité matin – Côte d’Ivoire: Les ex-combattants roulés dans la farine Ouattara. Le régime leur lance un ultimatum. Une grave menace pour les élections
Alassane Ouattara reçoit les Frci mutins, après leur soulèvement militaire généralisé.

En visite d’Etat à Tiassalé, ce jeudi 16 avril 2015, dans la région de l’Agneby-Tiassa, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a demandé aux ex-combattants de rejoindre le processus de l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (Addr).
«Tous ceux qui n’ont pas de matricules et qui occupent des sites militaires ou autres, je leur demande de quitter ces différents sites et de rejoindre l’Addr pour avoir un avenir», a déclaré Alassane Ouattara. Avant de préciser que cela doit être fait au plus tard le 30 juin 2015.
«Le Conseil des ministres prendra une décision ferme. Les ministres concernés auront 45 jours pour appliquercette décision», a tenu à préciser M. Ouattara. Pour lui, la cohésion et le professionnalisme de l’armée nationale doivent se poursuivre.
« Je ne ferai plus de recrutement dans l’armée », a-t-il lancé à l’endroit des ex-combattants. Cependant, Alassane Ouattara a reconnu l’apport de ses jeunes pendant la crise postélectorale. «Beaucoup de ses jeunes ont offert leur poitrine. Nous avons recruté certains à la douane, dans l’armée, etc. », a-t-il dit.

Fraternité Matin
NB: Le titre est de la rédaction.

Publicités

Une pensée sur “Côte d’Ivoire: Les ex-combattants roulés dans la farine Ouattara. Le régime leur lance un ultimatum. Ils ont jusqu’au 30 juin au plus tard. Une grave menace pour les élections”

  1. les élections sont bouclés, tout va bien se passé, tous les adversaires sont anéantis, faibles sans argents ni sécurités, rien ya personne en face, personne les élections RDR gagnés d’avancé OHEEEEEEEE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.