Togo-Présidentielle : l’Unir entre en campagne

Togo-Présidentielle : l’Unir entre en campagne

L’Union pour la République de Faure Gnassingbé a choisi Agoè, le canton le plus peuplé du Togo pour lancer, officiellement, sa campagne.

Des milliers de militants et sympathisants étaient aux côtés des responsables du parti pour cette sortie à Agoé, une banlieue de Lomé, choisie par les fédérations locales pour lancer la campagne dans le Grand Lomé.
Le 10 avril, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), institution chargée d’organiser et de superviser l’élection présidentielle, avait officiellement déclaré l’ouverture de la campagne pour la présidentielle du 25 avril. L’occasion pour tous les partisd’affuter leur armes pour la conquête des électeurs.A Agoè, de milliers de jeunes, vieux, vieilles, chantaient et dansaient au son de rythmes du terroir brandissant des drapelets à l’effigie de leur candidat. Ils apportent ainsi, leur soutien à Faure Gnassingbé. Occasion pour le parti, d’envoyer ses membres auprès des populations  afin d’expliquer la nécessité du choix à porter sur Faure Gnassingbé. Des messages de mobilisation, de paix, de tolérance, dans le strict respect de l’adversaire et surtout en ne cédant à aucune provocation.
« Vous êtes des militants convaincus. Ce n’est plus à vous que nous allons demander de voter le candidat de Unir, mais nous vous demandons aussi de rentrer dans chaque maison pour conquérir le grand électorat possible pour que le score soit le plus large possible, le score le plus éloquent possible », s’adressait ainsi Me Yacoubou Hamadaou aux milliers de militants et sympathisants réunis.
Togo Unir Fotor aeec1
Pour le premier vice-président de Unir, Georges Aidam, « il est temps qu’on dise la vérité à ceux qui doutent encore, à ceux qui refusent de voir la lumière ».
Sur le bilan à l’actif de Faure Gnassingbé, M. Aidam a estimé que, les efforts de développement consentis au jour le jour sont visibles. Des infrastructures aux bâtiments, des mesures prises en faveur des populations défavorisées, sont la preuve du dévouement de Faure Gnassingbé.

Elu le 04 mars 2010 avec 60% des voix, la victoire de Faure Gnassingbé a été contestée dans les rues pendant quatre années, à travers des marches et autres manifestations de l’opposition, en particulier le parti Anc du candidat malheureux de l’époque, Jean Pierre Fabre.

Source : http://afriqueactualite.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3445:togo-presidentielle-l-unir-entre-en-campagne&catid=79:afrique&Itemid=473&utm_source=newsletter_76&utm_medium=email&utm_campaign=actualites-de-la-semaine-lundi#.VSwfm_msWSo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :