Mexique : Mgr Raul Vera Lopez, évêque de Saltillo, dénonce la prolifération du satanisme et des sacrifices humains

Mexique : Mgr Raul Vera Lopez, évêque de Saltillo, dénonce la prolifération du satanisme et des sacrifices humains

Les sectes satanistes sont nombreuses au Mexique, a affirmé Mgr Raul Vera Lopez, évêque de Saltillo, indiquant que la prolifération est importante dans les Etats du nord, et liée à d’autres pratiques criminelles. Selon les informations dont il dispose, a-t-il précisé, ces sectes se livrent à des rapts, des enlèvements et même des sacrifices humains. Ces déclarations font suite à la découverte fortuite d’un autel voué au démon et à la « Sainte Mort » – la secte de la « Santa Muerte » – dans un collège de Chilpancigo (Etat de Guerrero) : l’autel se trouvait dans une pièce sans fenêtre, fermée à clef, forcée par les autorités qui enquêtaient dans une affaire de défaut de paiement de loyer de la part de l’école.
L’évêque de Saltillo, Mgr Raul Vera Lopez, nous rappelle la terrible réalité du satanisme
Ce fait divers d’autant plus inquiétant qu’il concerne des collégiens, a focalisé l’attention des médias mexicains sur ces pratiques sataniques occultes qui gagnent du terrain. Les propos de l’évêque de Saltillo viennent confirmer qu’il ne s’agit pas d’informations à prendre à la légère et rappellent que le satanisme, outre qu’il est une réalité, est nécessairement lié à d’autres maux qui nous paraissent éventuellement plus terribles sur le plan humain – même si le rejet délibéré de Dieu et l’adoration de Satan sont des horreurs indépassables.
Au Mexique, satanisme et sacrifices humains sont liés à la criminalité
L’évêque dominicain souligne que le satanisme prolifère notamment là où les gens d’adonnent au trafic humain et au crime organisé. « Souvent les satanistes savent qu’ils ne peuvent obtenir la protection de Dieu, ils recherchent celle du diable parce qu’ils savent qu’on n’obtient pas de protection pour faire le mal. Ce sont des personnes engagées dans des systèmes qui font le mal de façon continue : une personne qui entre dans ce type de secte le fait parce qu’elle s’adonne à un commerce inhumain, la traite des blanches ou toute chose similaire, parce que tout se justifie alors, il n’y a plus aucune dimension morale ou éthique. »

Le satanisme, souligne Mgr Raul Vera Lopez, peuvent proliférer en raison de la perte totale du sens de Dieu et du sens de la vie. « Lorsqu’on en arrive à ces extrémités, c’est parce que l’on a fait l’expérience de toutes sortes de maux », a souligné le prélat lors d’un autre entretien, ajoutant que le satanisme est fortement lié à la sorcellerie, à la cupidité et à l’ambition.
L’exorciste de Saltillo dénonce le satanisme à portée d’internet
Dans le même temps, l’exorciste du diocèse de Saltillo, l’abbé José Luis del Rio y Santiago, a tenu à prévenir la population que ces activités satanistes – qui se cachent de par leur nature même – font appel à des êtres réels qui peuvent gravement porter atteinte aux hommes et même mettre fin à leur vie. Et de mettre en garde les parents contre toutes les informations sur le satanisme et les pratiques occultes qui circulent sur internet : il a lui-même eu affaire à des jeunes qui avaient téléchargé des documents et qui s’étaient adonnés à des pratiques qui les ont exposés à des maux spirituels graves.
Dénoncer ceux qui scandalisent les tout-petits
Ces « fanatiques » du satanisme, a précisé le prêtre, utilisent toutes sortes de techniques pour séduire de nouveaux adeptes, mais le cas des enfants est particulier, car le Christ les aime d’un amour de prédilection. « Il les torturent pour qu’ils souffrent et qu’ils pleurent toutes les larmes de leur corps, puis ils les violent et vont jusqu’à les tuer pour les offrir en sacrifice au démon. »

Comme Mgr Raul Vera Lopez, l’exorciste de Saltillo souligne le lien du satanisme avec le crime organisé, comme le trafic de stupéfiants, citant aussi le cas d’hommes politiques qui s’y adonnent pour réaliser leurs ambitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils