Lettre ouverte d’un patron de PME: le système bancaire suisse est en train de tuer l’économie réelle. Par Blaise Rossellat

Lettre ouverte d’un patron de PME: le système bancaire suisse est en train de tuer l’économie réelle. Par Blaise Rossellat

Bonjours à tous,

Les règles de la FINMA (1) (Autorités de surveillance des marchés financiers en Suisse) ont été tellement durcies que l’accès à l’argent à 0% n’est plus possible pour le citoyen lambda. La solution à ce problème est le financement participatif via des sociétés de capitaux (SA, Sàrl et coopératives).

La FINMA est tout simplement en train de tuer les banques suisses au profit des banques anglo-saxonnes, il faut en être conscient. J’en veux pour preuve que le directeur nommé à la tête de cette institution s’appelle Mark Branson et est citoyen britannique… Ceci explique donc cela.

La bilan de la BNS a été multiplié par cinq depuis 2009… Ceci équivaut pour ceux qui n’en seraient pas conscient à de la création monétaire à partir de rien!

L’escroquerie la plus massive et on n’en parle moins, c’est la création de fausse monnaie scripturale ex-nihilo par les banques commerciales privées basées en Suisse. Elle est trois plus élevée que celle de la BNS!!!!

Et les banques nous font croire qu’il n’y a plus d’argent à prêter à l’économie réelle.Il est bien entendu plus rentable pour elles de faire de l’argent avec de l’argent. C’est un véritable scandale!

En tant que chef d’entreprise actif dans l’autonomie énergétique des bâtiments, je suis personnellement touché par la restriction de l’accès à l’argent gratuit qui est bloqué par la BNS et l’autorégulation des banques commerciales privées par peur d’une bulle immobilière causée par cet afflux massif de capitaux qui fait monter les prix de l’immobilier…

L’innovation disruptive que je propose aux propriétaires d’immeubles ou promoteurs immobiliers s’autofinance par l’économie réalisée par la non consommation d’énergies fossiles! Mais les banques ne comprennent pas cet avantage stratégique pour la Suisse et ne le financent pas…

Nous devons créer un collectif pour rendre accessible au citoyen lambda cette création monétaire qui est réservée uniquement aux banques qui ont le pouvoir de ne financer que les projets qui ne vont pas à l’encontre de leurs intérêts propres!

Les banques, la BNS, la FINMA sont tout simplement en train de tuer l’économie réelle.Le silence du Conseil fédéral est tout aussi insoutenable. Ces acteurs de la finance suisse créent ainsi les conditions pour une récession massive de l’économie suisse comme en 1933 lors de la création du WIR (Système de monnaie complémentaire)…

Nous ne pouvons je pense plus attendre pour faire remarquer à la BNS mais aussi au Conseil Fédéral cet état de fait!!!

Si on n’apprend rien de l’Histoire, on est condamné à la revivre deux fois!

Je vous remercie de m’avoir lu et avoir compris le point de vue de la multitude de petits patrons de PME touchés de plein fouet et de manière concrète par cette escroquerie massive des banques commerciales privées…

Bien à vous.

Blaise Rossellat, patron de Starlac Energy SA

Note: La société Starlac Energy SA développe des concepts énergétiques jusqu’à 100% renouvelables dans le but de se libérer de la dépendance des énergies fossiles.

(1)  Créée en 2009, la Finma, est un établissement de droit public doté de sa propre personnalité juridique. Sa nature juridique semble être celle de la SA, puisque dotée d’une direction et d’un conseil d’administration. C’est donc à ce dernier que revient la souveraineté de la surveillance et des sanctions des marchés financiers! Son premier président fut un haut dirigeant de UBS. Peuvent y siéger banquiers, assureurs, avocats d’affaires, ressortissants de pays qui en veulent à la place financière suisse… Curieuse construction pour le gendarme du marché financier suisse!

A lire également:

Source : https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2015/03/14/lettre-ouverte/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :