VÉRITÉ SUR LE CHÔMAGE

VÉRITÉ SUR LE CHÔMAGE

VÉRITÉ SUR LE CHÔMAGE 1

Le PDG de Gallup : Je peux « disparaitre soudainement » pour avoir dit la vérité au sujet du taux de chômage de Barack Obama.

Le dirigeant de la firme de sondage Gallup a récemment reculé au sujet de sa revendication concernant le taux de chômage officiel affiché par la Maison Blanche, Wall Street et les principaux médias était un « gros mensonge ».

Jim Clifton, président et PDG de Gallup, a récemment déclaré à CNBC qu’il était inquiet qu’il pourrait « soudainement disparaître » s’il contestait l’exactitude de ce que le gouvernement américain rapporte au sujet du chômage des américains, a rapporté Wall Street on Parade.

« Je pense que les chiffres qui sont publiés par le Bureau des Statistiques du Travail  et le Département du Travail sont très, très précis.  Je dois dire ceci très, très clairement afin de ne pas disparaître soudainement.  J’aimerais beaucoup rentrer à la maison ce soir. »

Mais, il a soutenu que le pourcentage d’emplois à temps plein dans ce pays comme pourcentage de la population adulte « est le pire depuis 30 ans. »

Son apparition sur CNBC a eu lieu quelques jours après avoir déclaré que le taux officiel du chômage présenté par la Maison Blanche, par Wall Street et par les principaux médias était un« gros mensonge ».

« Aucun d’entre eux ne vous dira ceci : Si vous, un membre de votre famille ou quiconque est au chômage et, par la suite, renonce à trouver un emploi ; Si vous êtes si désespérément au chômage que vous avez arrêté de chercher du travail au cours des quatre dernières semaines; Alors, le Département du Travail ne vous compte plus comme chômeurs » a écrit dans son blog le vénérable PDG et président de la firme, la semaine dernière.

« En ce moment, plus de 30 millions d’américains sont soit au chômage ou sous-employés sévèrement.  Faites-moi confiance, la grande majorité d’entre eux ne font pas de parties pour porter un toast au « recul » du chômage. »

Pendant ce temps, vendredi, le Département du Travail a déclaré que la masse salariale non agricole a augmenté de 257000 le mois dernier, a rapporté Reuters. Les données pour novembre et décembre ont été révisées pour montrer un énorme 147000 emplois supplémentaires créés en plus de ceux rapportés antérieurement, renforçant ainsi la vision que les consommateurs auront assez de muscles pour transporter l’économie à travers les mers agitées.

À 423000, le gouvernement a indiqué que les gains d’emplois pour novembre ont été les plus importants depuis mai 2010, quand l’emploi avait été renforcé par les embauches du gouvernement pour le dénombrement de la population.

Alors que le taux de chômage a augmenté d’un dixième de point de pourcentage à 5,7 pour cent, c’est parce que la population active a augmenté, un signe de confiance envers le marché du travail.

Janvier a marqué le 11ème mois consécutif de gains d’emplois supérieurs à 200000, la plus longue série depuis 1994, a dit le gouvernement.

Obama s’est dit satisfait et a applaudi les récentes données sur le chômage.

« Notre économie est en croissance et nous créons des emplois au rythme le plus rapide depuis 1999, » a déclaré Barack Obama dans son discours sur l’État de l’Union, le 20 janvier.  « Notre taux de chômage est maintenant plus bas qu’avant la crise financière. »

Mais, Clifton écrit que les américains sans emploi depuis au moins quatre semaines sont « aussi au chômage qu’on peut l’être » et affirme que plus de 30 millions d’entre eux sont maintenant soit au chômage où sévèrement sous-employés.

En outre, ceux qui travaillent à temps partiel, mais, qui veulent travailler à temps plein, ceux qu’on appelle « sérieusement sous-employés », ne sont également pas comptés dans les derniers chiffres de baisse.

« Il n’y a pas d’autre moyen de le dire, » écrit-il.

« Le taux officiel du chômage, qui ignore cruellement les souffrances des chômeurs de longue durée et souvent au chômage d’une manière permanente, revient à un énorme mensonge. »

Jim Clifton soutient que les États-Unis évoluent « à un rythme incroyablement faible de 44 pour cent, ce qui est le nombre d’emplois à temps plein en pourcentage de la population adulte, 18 ans et plus. »

Ces chiffres devraient être à « 50 pour cent et à un strict minimum de 10 millions de nouveaux bons emplois pour reconstituer la classe moyenne de l’Amérique », écrit-il.

« Quand les médias, les dirigeants, la Maison Blanche et Wall Street commenceront à déclarer la vérité, le pourcentage des américains dans de bons emplois, des emplois à temps plein et réels, alors, nous arrêterons de nous demander pourquoi les Américains ne « sentent » pas quelque chose qui ne reflète pas la réalité de leur vie, » a écrit Jim Clifton.

« Et, nous arrêterons également de nous demander ce qui a creusé la classe moyenne. »

Source : http://www.newsmax.com/Finance/unemployment-rate-big-lie-barack-obama-gallup/2015/02/08/id/623489/?ns_mail_uid=64051189&ns_mail_job=1607483_02092015&s=al&dkt_nbr=rkyxbgaz

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :