ÉLECTIONS EN ISRAËL 4

Les contribuables américains financent-ils une campagne contre Netanyahu ?

Par John Waage – Le 1 février 2015

Deux législateurs américains ont envoyé une lettre au Département d’État, pour demander si le président Barack Obama avait « lancé une campagne politique » contre le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, et si les contribuables américains aidaient à financer la campagne.

Le Sénateur Ted Cruz, R-Texas et le Représentant Lee Zeldin, R-N.Y. ont envoyé une lettre cette semaine demandant au Département d’État d’expliquer si un groupe à but non lucratif appeléOne Voice, soutenu par l’argent des contribuables américains, travaillait a une campagne intitulée Opération Victoire 2015 (V15) pour influencer les élections israéliennes, qui se tiendront le 17 mars.

Les législateurs ont appelé le financement avec de l’argent des contribuables pour un tel objectif comme étant « totalement inacceptable ».

« Les subventions du Département d’État ne devraient jamais être données à des entités qui travaillent pour renverser des alliés solides comme le Premier Ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu, » a déclaré jeudi Lee Zeldin.  « Aujourd’hui, je me joins au sénateur Ted Cruz pour exiger une enquête par le Département d’État des États-Unis concernant cette importante question. »

Dans un article, plus tôt cette semaine, le journal israélien Ha’aretz a souligné le travail de Jeremy Bird, un stratège politique qui a aidé à organiser un effort porte-à-porte pour la campagne de Barack Obama contre Hillary Clinton dans les primaires du parti démocrate pour les élections présidentielles de 2008 en Caroline du Sud.  L’effort a été une grande réussite et il a aidé à briser une course très égale entre les deux candidats, pour aboutir finalement à la nomination et à l’élection de Barack Obama.

Cette année, Jeremy Bird a amené une équipe de consultants en Israël pour aider à organiser des groupes politiques israéliens opposés à Netanyahu.

La version 2014 de la campagne contre Benjamin Netanyahu n’est pas sans précédent.

L’empressement au sein du personnel de l’ancien président Bill Clinton pour vaincre Benjamin Netanyahu dans son premier mandat était tellement puissant que les meilleurs agents de Bill Clinton, James Carville, Bob Shrum et le sondeur Stanley Greenberg ont campé en Israël pour aider le candidat du Parti Travailliste, Ehud Barak, à revenir de l’arrière pour remporter la victoire contre Benjamin Netanyahu en 1999.

L’activité de cette année arrive au milieu d’accusations par les Démocrates que le porte-parole Républicain de la Chambre, John Boehner, R-Ohio, fait de la politique en invitant Benjamin Netanyahu devant le Congrès avant les élections afin d’expliquer les dangers que représentent pour Israël et l’Occident le programme d’armements nucléaires de l’Iran.

Du côté Républicain, Ted Cruz et Lee Zeldin veulent savoir combien d’argent le gouvernement américain a donné à des groupes qui travaillent dans les élections israéliennes, incluant One Voice et Peace Works Network Foundation, qui ont approuvé le financement, combien de surveillance et de comptabilité sont en cause, et si les groupes à but non lucratif comme One Voice violent les termes de leur statut d’exonération fiscale.

« Bien sûr, tous les citoyens privés américains sont libres de s’engager dans des activités politiques en fonction de leurs inclinations, » déclarent-ils dans leur lettre.  « Mais, étant donné la nature ouvertement partisane de ce cas particulier, nous sommes profondément préoccupés par la relation qui existe également entre One Voice et le Département d’État. »

Perdue dans le fracas de la bataille politique, une autre question se profile : Alors que les diplomates passent des années à négocier avec l’Iran, jusqu’à quel point les Mollahs sont-ils proches d’acquérir des armes nucléaires et quelles sont les conséquences pour Israël, les États-Unis et les autres personnes vivant dans la poudrière du Moyen-Orient s’ils y arrivent ?

Source : http://www.cbn.com/cbnnews/insideisrael/2015/January/US-Taxpayers-Funding-Anti-Netanyahu-Campaign/

Traduit par PLEINSFEUX.COM

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.