Bras de fer entre Netanyahou et Obama

Bras de fer entre Netanyahou et Obama

Saul Loeb (AFP)“Le président américain Barack Obama à Washington le 9 février 2015”

Obama reconnait avoir un “différend” avec Netanyahou, qui persiste à vouloir se rendre à Washington

Le président américain, Barack Obama, a reconnu lundi soir, avoir “un vrai différend” avec Israël au sujet de l’Iran, surtout depuis que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé qu’il allait venir s’exprimer le 3 mars devant le Congrès américain, où des élus menacent d’adopter de nouvelles sanctions contre Téhéran.

Netanyahou a quant à lui réaffirmé lundi sa détermination à prononcer ce discours, “malgré les pressions exercées sur lui”.

“Je suis déterminé à prononcer un discours devant le Congrès, c’est pourquoi je suis décidé à me rendre à Washington et à présenter la position d’Israël”, a déclaré Netanyahou lors d’une réunion électorale.

La Maison blanche a fait part de son irritation à la suite de l’annonce de l’invitation lancée par les Républicains au Premier ministre israélien à prononcer un discours au Congrès sur le nucléaire iranien.

Ce mécontentement s’est notamment traduit par l’annonce que le vice-président américain Joe Biden sera absent lors du discours. Le président Barack Obama a pour sa part annoncé qu’il ne rencontrerait pas Netanyahou en pleine campagne électorale deux semaine avant les législatives en Israël.

“Même si Angela Merkel avait demandé à venir deux semaines avant les élections, je n’aurais pas été d’accord”, a-t-il dit.

Des hauts fonctionnaires de la Maison Blanche avaient par ailleurs fait savoir, un peu plus tôt dans l’après-midi, qu’une offre avait été proposée au Premier ministre israélien: annuler son discours public devant le Congrès pour rencontrer à la place, les hauts-responsables du Sénat américain.

 

lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils