Lavrov déclare: «  les partenaires occidentaux tentent de maintenir une politique de domination mondiale. La solution au problème nécessite une coopération complète sans récriminations. »

Sergey Lavrov, Photo Reuters

MIHNEN – Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est exprimé à un forum sur la sécurité à Munich, dont le principal sujet est la crise en Ukraine. M. Lavrov ainsisté sur une réele chance de résoudre le conflit en Ukraine, et affirmant que la Russie va insister sur la mise sur pied d’une « solution pacifique ».

Lavrov a déclaré que les partenaires occidentauxtentent de maintenir « une politique de domination mondiale» et que la solution au problème nécessite une coopération complète sans récrimination, insistant sur le fait que cette crise ne saurait aboutir à une fin heureuse par des moyens militaires.

Sur l’affirmation que l’« OTAN est l’alliance la plus pacifique dans le monde« , Monsieur Lavrov invite à jetter un coup d’oeil sur ce qui est advenu en Yougoslavie.

A la conférence de Munich se tenant aujourd’hui, le thème principal abordé sera le conflit en Ukraine.

Photo: ReutersPhoto: Reuters

Le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont tenu  hier à Moscou une conférence durant cinq heures sur l’Ukrainetentant d’aboutir à une solution.  Cependant, aucun attaché de presse présent n’a été en mesure de confirmer une ébauche d’une quelconque solution.

le porte-paroledu président russe Dmitri Peskov à déclaré à la rencontre Merkel, Hollande et Poutine à Moscou que le document de résolution doit inclure les résolution discutées entre les présidents russe et ukrainien Poutine et Porochenko.

Hollande et Angela Merkel hier à Moscou, ont proposé au président Poutine un nouveau plan de paix pour la résolution du conflit. Celui-ci dure maintenant depuis 10 mois dans l’est de l’Ukraine, et a décimé plus de 5 300 personnes.

Source: KURIR

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.