Par IVOIREBUSINESS – Enlèvements d’enfants. Les populations se soulèvent à Port-Bouet et attaquent le commissariat de police, blessant 3 policiers. La route Abidjan-Bassam bloquée par les populations.

Les populations se soulèvent à Port-Bouet et attaquent le commissariat de police, blessant 3 policiers. Jeudi 05 fevrier 2015.

La colère du peuple gronde. Le peuple s’est soulevé jeudi à Port Bouët, Gonzagville, Adjouffou, Gagnoa, Guiglo, et a bloqué la route Abidjan -Bassam. Le commissariat de Port Bouët a été attaqué et 3 policiers blessés. Un suspect enleveur d’enfants, a été lynché à mort.Comme on le voit, le peuple est debout et a pris à bras le corps le problème d’enlèvements d’enfants en attaquant les forces de l’ordre suspectées de complicité et de passivité.Port-Bouet était à feu et à sang hier, de même que Adjouffou et Gonzageville.

En effet, un homme, tradi-praticien de son état, soupçonné d’être un enleveur d’enfants a été pris à partie par les populations très en colère, et lynché à mort.L’homme qui habite une maison inachevée où il se livre à ses pratiques occultes aurait été exfiltré par la police arrivée sur lieux. Ce que les populations ont très mal pris. Elles se sont donc ouvertement et violemment opposées aux forces de l’ordre, blessant par des jets de pierre un Commissaire adjoint, un Lieutenant et un Sous-officier de police, et saccagant le commissariat de police.

Les populations ont bloqué l’axe Port-Bouët-Grand Bassam toute la journée.Port Bouët ressemblait hier à une zone de guerre avec des barricades partout et des pneus en feu.Les populations se sont également soulevées à Gagnoa ou deux suspects ont été lynchés, de même qu’à Guiglo.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale

– See more at: http://ivoirebusiness.net

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.