Les visites de François Hollande et d’Angela Merkel à Kiev et à Moscou pourraient réunir les conditions nécessaires pour lancer des négociations sur le règlement du conflit en Ukraine.

Les visites que François Hollande et Angela Merkel effectueront les 6 et 7 février à Kiev et à Moscou permettent d’espérer que la guerre dans le Donbass prendra fin, a déclaré jeudi à Sputnik le président du parlement de la république autoproclamée de Donetsk, Andreï Pourguine.

« Une union politique avec l’Ukraine est impossible, mais nous sommes prêts à mener un dialogue à n’importe quel niveau sur les problèmes économiques et socioculturels, ainsi que sur les questions relatives aux transports et à la sécurité », a répondu M.Pourguine à la question de savoir ce qu’il attendait de ces visites.Avant de se rendre à Kiev, François Hollande a tenu une conférence de presse à l’Elysée. Le Président de la République a déclaré que les nouvelles propositions sur le règlement du conflit en Ukraine « seraient fondées sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine ».

« Aucune proposition concrète n’est pour le moment formulée », a indiqué Andreï Pourguine.

« Il ne s’agit que de déclarations faites au plus haut niveau, mais qui nous donnent l’espoir que la guerre prendra fin et que des négociations débuteront », a souligné le responsable indépendantiste.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150205/1014393489.html#ixzz3QuQ0g7dS

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.