RIPOSTE. Liban: violente attaque du Hezbollah contre l’armée israélienne à Chebaa

RIPOSTE. Liban: violente attaque du Hezbollah contre l’armée israélienne à Chebaa

Addendum (16h22): Deux soldats israéliens ont été tués. Israël demande l’appui des ses amis pour la riposte..

Addendum (14h50): Tsahal annonce que sept de ses soldats ont été traités à l’hôpital Sieff à Safed et à l’hôpital Rambam de Haïfa. Trois sont légèrement blessés, et le reste a des blessures superficielles. Tsahal a ajouté qu’aucun soldat n’avait été enlevé, en dépit des rapports antérieurs. Lors de l’échange des tirs, un soldat espagnol de la FINUL a été tué par Tsahal

Le puissant mouvement chiite libanais du Hezbollah a revendiqué mercredi une attaque visant un convoi militaire israélien dans les fermes de Chebaa, une zone occupée par Israël à la frontière avec le Liban, et fait état de victimes israéliennes.

« A 11h25, le groupe des martyrs de Quneitra de la Résistance islamique a visé avec des roquettes, dans les fermes Chebaa libanaises occupées, un convoi militaire israélien composé de plusieurs véhicules transportant des officiers et des soldats sionistes. Plusieurs véhicules ont été détruits et il y a des victimes dans les rangs de l’ennemi », affirme dans un communiqué le mouvement Résistance islamique, l’aile militaire du Hezbollah.

Selon une source de sécurité, plusieurs personnes ont été blessées dans le tir de missile contre le véhicule militaire, « qui a été accompagné de tirs très nourris à courte portée » contre ses occupants. Les soldats israéliens ont répliqué, touchant des cibles de l’autre côté de la frontière, a précisé cette source. Une source militaire libanaise a confirmé une opération anti-israélienne dans les fermes de Chebaa, sans en préciser les auteurs, ajoutant que les tanks israéliens ont bombardé en représailles plusieurs localités dans le sud-est du Liban.

Les tensions dans le secteur se sont considérablement accentuées avec le raid meurtrier mené le 18 janvier en Syrie contre le Hezbollah chiite libanais et attribué à Israël. L’opération avait tué six membres du Hezbollah, ainsi qu’un général des Gardiens de la révolution iraniens.

 

Source : http://allainjules.com/2015/01/28/riposte-liban-violente-attaque-du-hezbollah-contre-larmee-israelienne-a-chebaa/

2 Replies to “RIPOSTE. Liban: violente attaque du Hezbollah contre l’armée israélienne à Chebaa”

  1. Il a été tué et atteint de blessures graves, un nombre indéterminé de militaires de l’occupation sioniste, dans un lieu carrefour entre la Palestine occupée, le Golan syrien occupé, et les fermes libanaises de Chab3a occupées par la même entité sioniste du nom d’Israël. Soldats tués et blessés lors d’une attaque menée par la résistance du Hezbollah dès le matin alors que le convoi de ces militaires sionistes faisait une impaction dans ces lieux dit. Les différentes sources d’informations parlent d’un nombre de soldats sionistes tués et blessés des fois exagéré, des fois minimisé, en tout cas dissimulé par la presse sioniste comme d’habitude, puisqu’il s’agit d’éviter de paniquer leur opinion publique. Il s’agit de 14 ou 15 soldats de tués dans ce convoi attaqué. Le Hezbollah diffusa le communiqué N°1 relatant qu’un nombre de combattants « Chouhada d’el-Quneitra » ont accompli une mission commandos qui a atteint un convois militaire de Tsahal, dans un chemin de ronde situé au carrefour Palestine occupée, Golan syrien occupé, et fermes « Chab3a » libanaise occupées; par des missiles Cornette, ce qui a détruit plusieurs véhicules blindés dans ce convois roulant avec les militaires israéliens qui le conduisaient.. Ce fait est venu, après des semaines passées, durant lesquelles les militaires sioniste n’ont cessé d’intensifier de multiplier leurs agressions directes contre le camp de la résistance. Ce sont donc des morts et des blessés dans les rangs de cette armée d’occupation sioniste, parmi eux des officiers importants, et l’heure précise de 11 heures et 35 minutes dès cette attaque du Hezbollah devenaient un enfer pour ce convoi sioniste détruits matériels et soldats. Les hommes de la résistance ont débutaient leur attaque par faire exploser une mine devant ce convois ennemi, avant de l’atteindre par des missiles cornette qui ont atteint leurs objectifs. Un haut officier de Tsahal parmi les morts . Dès l’annonce de ce fait, cette gifle au visage de Benyamin Netanyahou l’avait obligé d’annuler un voyage qu’il devait effectuer dans le cadre de sa compagne électorale en Allemagne. Cette embuscade avait détruit plus de 9 véhicules blindés, aussitôt une alerte générale obligea les colons sionistes de se mettre à l’abri dans des caves prévues pour ça, en même temps tous les aéroports du Nord de la Palestine occupée furent fermés à tous les trafics, et des renforts furent diligentés aux frontières du Nord. Une réunion de sécurité fut aussitôt organisée, semblable à la réunion que Netanyahou à organisé pour la dernière attaque contre Gaza, cette fois ci pour le Liban. Ainsi, la rapidité de la réplique, et sa précision a été suffisante pour troubler totalement cette entité sioniste, avec à sa tête ce Netanyahou et ceux qui comptent sur lui, pour une couverture logistique et aérienne, comme ces groupes terroristes mercenaires de Jabhet el-Nousra et autres agissant en Syrie et au Liban. C’est donc une totale surprise pour cette entité sioniste, totalement surprise par le moment choisi par le Hezbollah de frapper. Très peu de temps après l’attaque sioniste de Qunaytra dans le Golan Syrien. En ce moment, au dessus du ciel libanais, proche de la frontière avec la Palestine occupée, des machines volantes violent l’espace aérien libanais comme de par leurs habitudes. Des voitures de citoyens libanais en pleine nuit fêtent cette attaque du Hezbollah, cette réponse à l’attaque sioniste après seulement dix jours

    Aucune peur n’est ressentie chez cette population qui estime que le temps des victoires est revenu, puisque cette armée sioniste invincible a été battue, lors de l’affrontement de 2006, et aujourd’hui, voilà encore sa défaite. En territoire occupé, toute une panique, les écoles pour élèves sont fermées, les sirènes ne font que retentir pour ordonner de se réfugier dans des abris. Les aéroports sont fermés. C’est donc une décision du Hezbollah de répliquer à l’attaque sioniste, malgré des pressions diverses directes et indirectes d’arabes et de non arabes de ne pas réagir à la provocation. Ceci n’est pas la réplique définitive du Hezbollah. Les soldats sionistes n’ont pas le même poids que les Chahids de Qunaytra. Un Chahid Jihed Moghneiyeh et un général iranien de la garde républicaine et ses aides de camp pèsent plus lourd que cette patrouille sioniste à Chab3a.
    C’est donc, comme il a été attendu, sans que les sionistes ne s’y attendaient que le ciel tombe sur la tête d’un convoi militaire roulant sur un chemin entre barbelés sur le territoire des
    « Chab3a »où 9 véhicules blindés détruits, une dizaine de soldats Tsahal furent tués et blessés.

    It was killed and reached serious wounds, an unspecified number of soldiers of the occupation Zionist, in a crossroads place between occupied Palestine, occupied Syrian Golan, and the Lebanese farms of Chab3a consequently occupied entity Zionist of the name of Israel. Soldiers killed and wounded at the time of an attack conducted by the resistance of Hezbollah as of the morning whereas the convoy of these soldiers Zionists made an impaction in these places known as. The various sources of information speak about a number of soldiers killed and wounded Zionists times exaggerated, times minimized, in any case dissimulated by the press Zionist as usual, since it is a question of avoiding panicking their public opinion. They are 14 or 15 soldiers of killed in this attacked convoy. Hezbollah diffused reporting the N°1 official statement that a number of combatants “Chouhada of will el-Quneitra” achieved a mission commandos which reached convoys soldier of Tsahal, in a covered way located at occupied the Palestine crossroads, occupied Syrian Golan, and firm “Chab3a” Lebanese occupied; by Cornette missiles, which destroyed several vehicles armoured in this convoys rolling with the Israeli soldiers who led it. This fact came, after weeks spent, during which the soldiers Zionist did not cease intensifying to multiply their direct aggressions against the camp of resistance. They are thus deaths and casualties in the rows of this occupying army Zionist, among them of the important officers, and 11 hours and 35 minutes the precise hour as of this attack of Hezbollah became a hell for this material destroyed convoy Zionist and soldiers. The men of resistance have began their attack by exploding a mine in front of this convoys enemy, before reaching it by missiles cornet which achieved their goals. A high officer of Tsahal among deaths. As of the advertisement so this slap with the face of Benyamin Netanyahou had obliged it to cancel a voyage which it was to accomplish within the framework of his electoral partner in Germany. This ambush had destroyed more than 9 armoured vehicles, at once a general alarm obliged the colonists Zionists to be put at the shelter in cellars planned for that, at the same time all the airports of the North of occupied Palestine were closed with all the traffics, and of the reinforcements were diligentés at the borders of North. A meeting of safety was organized at once, similar to the meeting that Netanyahou with organized for the last attack against Gaza, this time Ci for Lebanon. Thus, speed of the counterpart, and its precision was sufficient to disturb this entity Zionist completely, with at his head this Netanyahou and those which count on him, for a logistic and air cover, as these terrorist groups mercenaries of Jabhet will el-Nousra and others acting in Syria and in Lebanon. It is thus total surprised for this entity Zionist, completely surprised by the moment chosen by Hezbollah to strike. Very little time after the attack Zionist of Qunaytra in Syrian Golan. In this moment, with the top of the Lebanese sky, near of the border with occupied Palestine, the flying machines violate the Lebanese airspace as from their practices. Cars of citizens Lebanese in middle of the night celebrate this attack of Hezbollah, this response to the attack Zionist after only ten days
    No fear is felt at this population which estimates that the time of the victories returned, since this army invincible Zionist was beaten, during the confrontation of 2006, and today, here is still its defeat. In occupied territory, a whole panic, the schools for pupils are closed, the sirens do nothing but resound to order to take refuge in shelters. The airports are closed. It is thus a decision of Hezbollah to retort with the attack Zionist, in spite of various pressures direct and indirect of Arabic and nonArabic not to react to the provocation. This is not the final counterpart of Hezbollah. The soldiers Zionists do not have the same weight as Chahids de Qunaytra. Chahid Jihed Moghneiyeh and a general Iranian of the republican guard and its aide-de-camps weigh heavier than this patrol Zionist in Chab3a.
    It is thus, like it was awaited, without the Zionists not expecting it that the sky falls on the head from a travelling military convoy on a way between barbed wires on the territory from
    “Chab3a  » where 9 destroyed armoured vehicles, ten Tsahal soldiers were killed and wounded.
    .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :