Face à une tentative de coup d’Etat israélien, la présidente argentine dissout les services secrets (plumenclume.net)

Face à une tentative de coup d’Etat israélien, la présidente argentine dissout les services secrets (plumenclume.net)

L’affaire Charlie a montré comme il était facile de désorienter et de mobiliser CONTRE LEURS PROPRES SENTIMENTS* des foules immenses de Français ; dans la foulée -mais probablement le complot avait été bricolé bien à l’avance en Israël- les cerveaux du Mossad ont voulu refaire à Buenos Aires le coup ukrainien (lui-même inspiré du programme contre Bachar al Assad) : chasser un gouvernement élu et légitime, sous prétexte d’indignation populaire.

La presse mainstream unanime a fait descendre dans la rue des foules agitant des pancartes « Je suis Nisman », le procureur suicidé la semaine dernière ; il s’agissait de déboulonner le gouvernement en place, de plus en plus ouvertement en guerre contre le sionisme. Mais la présidente se défend avec talent, et contre-attaque habilement.

La présidente argentine multiplie les actes courageux et audacieux. Ne pas oublier qu’elle a su réconcilier la gauche de toute l’Amérique latine avec le pape (et donc les chrétiens du monde entier), dont chaque allocution en faveur des pauvres est une accusation directe à l’oligarchie mondiale, qui ne s’y trompe pas.

Nouvelle étape dans les attaques frontales de la présidente contre le sionisme qui se croyait en pays conquis: la dissolution des services secrets, après en avoir chassé l’agent Jaime Siusso, patron immédiat du procureur Nisman, qui lui obéissait comme un jeune chiot.

Ci-dessous, un excellent dossier émanant de la gauche argentine, montrant le formidable élan de contestation des manigances sionistes en Argentine. voir aussi : « Argentine, le suicide du procureur Nisman ouvre une nouvelle étape», et les nouvelles (en page d’accueil du site plumenclume.net) : « Meir Margalit, héroïque Israélien » et « AMIA : déconstruction du complot contre la présidente argentine ».

* Les millions de Français qui sont descendus dans la rue le 11 janvier le faisaient pour défendre deux idées: la liberté de la presse, et la nation, leur pays, les plus nobles idéaux qui doivent se combiner dans chaque peuple. Avec la publication du numéro posthume de Charlie, ils découvrent qu’on s’est foutu de leur âme, en les associant à la glorification de la pornographie et de la méchanceté pure (contre une sainte comme sœur Emmanuelle, comme jadis les mêmes agents israéliens avaient voulu ruiner la popularité de l’abbé Pierre, et au milieu d’attaques systématiques à la religion chrétienne) et tout cela pour faire passer un max de lois liberticides. Nul doute que ces millions de Français ont maintenant compris la leçon, et compris qui sont les provocateurs qui manipulent leur gouvernement : Netanyahuparadait, ses agents jubilaient.

[…]

Lire la suite sur www.plumenclume.net


Voir aussi quelques articles « mainstream » sur le sujet :

19-01-2015
Mort d’un magistrat argentin enquêtant sur les attentats de 1994 à Buenos Aires (LeMonde)

25.01.2015
Argentine : le journaliste qui a révélé la mort du procureur part en exil (L’Express)

27.01.2015
Cristina Kirchner a annoncé lundi la refonte des services de renseignement argentins soupçonnés d’avoir joué un rôle dans la mort mystérieuse du procureur Alberto Nisman, qui enquêtait sur l’attentat anti-juif de 1994 à Buenos Aires. (France 24)

 

Source Cellule44 : http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/01/27/face-a-une-tentative-de-coup-etat-israelien-la-presidente-argentine/

One Reply to “Face à une tentative de coup d’Etat israélien, la présidente argentine dissout les services secrets (plumenclume.net)”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :