MOSCOU, 24 janvier – RIA Novosti

Les bombardements samedi à Marioupol (la dernière grande ville de l’est de l’Ukraine contrôlée par Kiev, ndlr) ont fait 30 morts, dont 2 enfants, rapporte l’administration d’Etat régionale de Donetsk.

« Le total des victimes du pilonnage des quartiers résidentiels de Marioupol depuis le territoire de la soi-disant république populaire de Donetsk (DNR) s’élève à 30 personnes, dont deux enfants », lit-on dans le communiqué.

Le bilan précédent faisait part de 27 victimes.

Samedi, l’armée ukrainienne a annoncé des bombardements de la ville de Marioupol au lance-roquettes multiples Grad, ayant fait plus de 20 morts parmi les civils. Kiev accuse la « rébellion armée prorusse ».

Néanmoins, les rebelles nient leur responsabilité de ces tirs et dénoncent  une « provocation » des forces de l’ordre de Kiev.

 

Sur le même sujet

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.