Résistance 71

Interview de Thierry Meyssan sur la radio francophone iranienne. La dernière des dix-sept minutes de l’entretien adresse de manière assez explicite ce que nous pensons également: Les islamistes/djihadistes européens participant en tant que mercenaires/légion islamiste de l’OTAN à la boucherie commanditée par cette même organisation criminelle au Moyen-Orient depuis l’attaque de la Libye en 2011, suivie de celle de la Syrie ; ceux-ci deviennent, de retour dans leurs pays d’origine, la nouvelle force des armées secrètes 2.0 de l’OTAN pour continuer sa « stratégie de la tension » qui avait culminée dans les années 70-90 avec des vagues d’attentats fausse-bannière en Italie, en Belgique, en France, en Allemagne. Rappelons-nous de l’attentat de la gare de Bologne en 1980 (85 morts, 218 blessés), blâmé sur les activistes d’extrême-gauche pour discréditer le PCI politiquement encore très puissant, mais en fait perpétré par le réseau « Gladio » et ses barbouzes d’extrême-droite, comme le prouvèrent plusieurs enquêtes successives, mais qui ne virent aucune inculpation des perpétrateurs. Il en va de même pour les tristement célèbres « tueurs fous du Brabant » en Belgique, jamais retrouvés, mais dont les pistes des enquêtes se sont perdues dans les méandres des réseaux barbouzards de l’OTAN.

Il devient peu à peu de plus en plus clair que les évènements se déroulant en France à l’heure actuelle, suite à une annonce du président Hollande le 5 janvier, faisant état du désir de la France de faire stopper les sanctions économiques contre la Russie, ainsi que le vote français au CS de l’ONU pour la reconnaissance d’un état palestinien, pourraient y être liés.

Le réseau « Stay Behind » de l’OTAN, mis en place après la seconde guerre mondiale pour dans un premier temps résister à une invasion hypothétique soviétique et  caractérisé communément par sa branche italienne plus active répondant au nom de code « Gladio », a fini par quelque peu s’essouffler surtout avec son manque de justification depuis la chute de l’URSS en 1991.

Aujourd’hui, la supercherie de la « guerre contre le terrorisme » de l’occident (Al Qaïda, EIIL, Al Nosra et la synthèse perverse que constitue l’EI sont toutes des entités terroristes, mais surtout mercenaires à caractère « islamiste », créées, entraînées, contrôlées par les services de renseignement occidentaux de l’OTAN + Israël et au Moyen-Orient les monarchies rétrogrades du CCG ainsi que certains éléments des services de renseignement pakistanais-ISI- et indien-RAW-) fournit à l’OTAN ses nouvelles barbouzes triées sur le volet et appuyées de barbouzes locales, pour continuer et recadrer la stratégie de la tension si chère à l’OTAN. Le but étant aujourd’hui de faire pression sur les gouvernements européens récalcitrant à la mise en place de nouvelles mesures étendant le contrôle politique et de sécurité globalement.

Les évènements actuels se déroulant en France, semblerait être une tentative de prise en main des affaires au plus haut niveau de l’État par une clique de néo-conservateurs à la sauce française, très proches des va t’en guerre du pays du goulag levant (ex-USA), de la Grande-Bretagne et d’Israël.

Quand on pose la sempiternelle question « à qui profite le crime » ? Ce n’est certainement pas à la France, certainement pas aux musulmans, certainement pas aux peuples, mais à toujours la même clique oligarchique pour qui le pouvoir et le contrôle absolu est une obsession psychopathe, sans oublier bien évidemment que le politique est en fait totalement piloté depuis les grosses places financières que sont la City de Londres et Wall Street. La boucle est bouclée.

N’oublions jamais qu’OTAN = Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord, que cette organisation criminelle n’a plus aucune raison d’exister depuis au moins 1991, mais qu’elle est devenue cette méduse tentaculaire qui pourrit tout ce qu’elle touche et provoque, entretient, guerre après guerre depuis la Yougoslavie et son démantèlement !

Il est temps pour les peuples d’y mettre un terme, comme à tout ce système de contrôle répressif oligarchique que sont les états et leurs gouvernements corrompus. La France est en danger, certes, mais pas pour les motifs d’apparence auxquels on veut nous faire croire… Le mal est profond, ancré dans les institutions même du vampire étatique.

Qui seraient les commanditaires de l’attentat de Charlie Hebdo ? Vers qui le doigt accusateur des familles des victimes devraient-ils se tourner ?… C’est assez clair semble t’il pour de plus en plus de gens.

A lire sur le réseau de l’OTAN « stay behind »:

– Gladio:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gladio

– De l’excellent historien suisse de l’université de Bâle Daniele Ganser:

http://www.voltairenet.org/auteur124764.html?lang=fr

– La stratégie de la tension de l’OTAN:

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/daniele-ganser-les-historiens-le-151983

avec vidéos notamment la position de De Gaulle sur l’OTAN et « La CIA et le putsch d’Alger »:

http://www.legrandsoir.info/otan-mercenaires-et-propagande-au-service-d-une-machine-de-guerre-1-3.html

Reportage de la BBC sur Gladio:

http://www.blinkx.com/watch-video/gladio-1-of-16/g7Xj_yFLzLS4wq9-Q4mCyw

Publicités

Une pensée sur “Attentat Charlie Hebdo… Analyse géopolitique de l’affaire”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.